Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Abonnement Privilège Abonnement magazine mag. anciens numéros Commentaires mentions légales
PèreLaFouine Notre-Siècle Terre-Futur.com
Il y a, actuellement, 106 internautes qui consultent des articles, 11 373 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)


Essayer RiskAssur PRIVILEGE pour seulement 15 euros,
vous donnant acces a l integralite des archives (plus de 35 000 articles) : cliquez ICI


d'autres articles sur ASSURANCE
Les obligations d

Les obligations d’information et de conseil des intermédiaires d’assurances

Article lu 14559 fois, depuis sa publication le 24/11/2009 à 16:30:00 (longueur : 4444 caractères)


La souscription d’une assurance met en présence un assuré et un assureur qui deviendront, après accord sur les conditions de garantie et de prime, les parties contractantes qui seront liées par un contrat : la police d’assurances.
#
Dans un passé relativement récent, les parties au contrat s’ignoraient et traitaient exclusivement par personnes interposées, les intermédiaires d’assurances, qui étaient en principe au nombre de deux :

- les agents généraux d’assurances qui sont des professionnels libéraux, exerçant leur activité en tant que mandataires d’un assureur ;

- les courtiers d’assurances qui sont des commerçants indépendants, agissants en qualité de conseil et de mandataires de leurs clients, tout en étant commissionnés par les assureurs, en tant qu’apporteur d’affaires, au même titre que les agents généraux.
#
Cette situation, paradoxale à maints égards a perduré pendant un siècle et a fini par évoluer sous la poussée des évènements comme l’avènement des mutuelles, l’intrusion de la banque dans le secteur de l’assurance et la fusion de nombreuses compagnies d’assurances, dont certaines nationalisées, puis rendu au secteur commercial.
#
Les mutuelles ont créé des bureaux de contacts pour traiter avec leurs sociétaires, les banquiers ont dédié leurs guichets à l’assurance et les assureurs, pour ne pas céder le terrain à la concurrence, ont mis en place des équipes commerciales qui démarchent les prospects et, plus récemment, ils mettent en place , pour la souscription et la gestion des contrats, des guichets électroniques.
#
Et les assurés, que deviennent-ils face à ces professionnels bien organisés, n’en sont ils pas la proie ?
#
Le législateur en a voulu autrement, en définissant en 2005, par la transposition d’une directive européenne de 2002, le régime de l’intermédiation d’assurances.
#
Notons au passage que le secteur de l’assurance est désormais régi par le droit communautaire, transcrit en droit français, tout en permettant à celui-ci de conserver une certaine spécificité nationale.
#
***
#
Les intermédiaires d’assurances, quels qu’ils soient, agents généraux, courtiers d’assurances, banquiers-assureurs ou assureurs-banquiers, réseau salarié ont vis-à-vis de leurs prospects et de leurs clients une double obligation, une obligation d’information et une obligation de conseils.
#
Cette obligation est la même que celle des assureurs, en sachant que l’assurance est une activité complexe qui doit coller à la réalité des intérêts à protéger.
#
L’assureur doit mettre à la disposition des intermédiaires, qu’il s’agisse des agents généraux liés à lui par un mandat, des courtiers ou des banques qui le représentent et dont il sollicite la collaboration sous la forme d’apports d’affaires, voir de ses propres salariés, les documents informatifs réglementaires à fournir sous peine de nullité, aux prospects, avant la signature des contrats .
#
Ensuite, c’est le savoir-faire de l'intermédiaire qui consiste à analyser les risques à assurer et à s’informer sur la volonté de ceux qui sollicitent ses services, avant d’être en mesure de leur soumettre ses propositions.
#
On aura compris que l’assurance d’un lanceur de fusées ne nécessite pas la même compétence que celles qui sont requises pour la souscription d’une assurance scolaire, mais même pour une assurance scolaire, il est possible de donner un mauvais conseil.
#
Il faut partir du principe, qu’un assuré n’est en mesure d’apprécier la valeur d’une police d’assurances qu’après la survenance d’un sinistre, mais cela ne doit pas être le cas de l’intermédiaire qui lui en a conseillé la souscription.

C’est la raison d’être de l’obligation de conseil qui pèse sur les intermédiaires.
#
Cependant, avant d’être investi par son prospect d’une mission d’étude pouvant aboutir à la souscription d’une police d’assurance, l’intermédiaire doit l’informer sur sa situation personnelle vis-à-vis des assureurs.
#
***
#
Notre étude est divisée en deux parties, traitant respectivement des obligations d’information puis des obligations de conseil des intermédiaires d’assurances.
#
Plan

Introduction

Première partie : L’information

Deuxième partie : Le conseil

Conclusion

#
Ne manquez pas dans le numéro 152 du 27 novembre 2009, « Les obligations d’information et de conseil des intermédiaires d’assurances », une étude préparée par la Rédaction de RiskAssur.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles
de la rubrique Points de vue








Sommaires de RiskAssur-hebdo


Pour vous abonner
au magazine RiskAssur-hebdo
cliquez ICI

16/05/2024 à 10:02:30
Numéro 793 de RiskAssur-hebdo du vendredi 17 mai 2024
Edito - Une enquête réalisée à partir de la plateforme Doctolib permet de situer les déserts médicaux (Erik Kauf) Etude - Gestion des risques, réseaux logistiques et resilience (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - Pour les Jeux Olympiques, P...

02/05/2024 à 11:20:31
Numéro 792 de RiskAssur-hebdo du vendredi 3 mai 2024
Edito - Notre réseau électrique doit être adapté aux besoins du monde de demain (Erik Kauf) Etude - La fin de l'illusion de la fin de l'histoire et le nouveau paysage des risques (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - L'industrie de défense fr...

Plus de titres


A la une
1526 lectures - publié le, 17/05/2024 à 07:29:04 - réservé aux abonnés

2141 lectures - publié le, 17/05/2024 à 07:19:36 - réservé aux abonnés

1139 lectures - publié le, 17/05/2024 à 07:05:46 - réservé aux abonnés

6916 lectures - publié le, 16/05/2024 à 07:56:08 - réservé aux abonnés

1563 lectures - publié le, 16/05/2024 à 07:28:20 - réservé aux abonnés



© 2000/2024 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :02 38 21 30 88
RCS Orléans 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales