Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
PèreLaFouine
Il y a, actuellement, 64 internautes qui consultent des articles, 83 148 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Les mtiers verts sont une importante source de croissance pour le gouvernement

Les métiers verts sont une importante source de croissance pour le gouvernement

Article lu 12831 fois, depuis sa publication le 03/02/2010 à 13:00:00 (longueur : 3403 caractères)


Dans le cadre du plan de mobilisation des filières et des territoires pour le développement des métiers de la croissance verte, le ministre d’Etat Jean-Louis Borloo et la secrétaire d’Etat Valérie Létard ont participé à la conférence nationale sur les métiers de la croissance qui vient de se tenir la semaine écoulée.
#
Ils devaient présenter à cette occasion le plan gouvernemental de mobilisation pour la croissance verte, qui peut générer, à terme, des centaines de milliers d’emplois.
#
Les services de Valérie Léotard ont réuni depuis septembre dernier près de 400 experts chargés d’identifier les potentiels d’emploi dans onze filières économiques : Agriculture, automobile, bâtiment, eau et déchets, électromécanique, énergies renouvelables, raffinage et agro carburants, tourisme, transport, mer et biodiversité.
#
Cela, pour parfaire l’étude sommaire du cabinet Boston Consulting Group, qui a permis d’annoncer en son temps, un potentiel de 600 000 emplois.
#
La synthèse des travaux des filières est beaucoup plus prudente, en identifiant formellement environ 210 000 remplois pérennes d’ici 2020, dont 90 000 dans l’agriculture, 40 000 dans l’eau et les déchets et 80 000 dans les infrastructures et les transports.
#
Sur plusieurs autres secteurs, il reste difficile de mesurer le solde net d’emplois, car la plupart des filières, hormis l’automobile, continueront à offrir des emplois sur des métiers traditionnels, mais avec de nouvelles compétences.
#
Le Conseil d’orientation pour l’emploi, le COE, qui vient de publier son rapport, il arrive à la même conclusion.
#
Pour lui, les nouveaux emplois strictement verts seront peu nombreux mais il y aura surtout des emplois dans des secteurs traditionnels qui seront « verdis » ou dans des secteurs traditionnels dont l’activité va croître par décision politique, sans être, à proprement parler, des emplois verts.
#
Les analyses convergent sur les besoins spécifiques de formation, dont les comités de filière de la secrétaire d’Etat ont identifiés des besoins très importants ,en matière de formation initiale et continue, dans chacune des filières.
#
Il en ressort au global un besoin de mobilisation quasi sans précédent de la filière formation, pour satisfaire les besoins des autres filières.
#
Pour répondre à cette situation, Jean-Louis Borloo et Valérie Létard envisagent la création d’un bac professionnel d’agent qualifié dans la gestion des déchets, une formation en énergies renouvelables dans le bac pro électricité et l’inscription du développement durable dans les formations agricoles.
#
Valérie Létard espère obtenir l’affectation de 100 millions d’euros du grand emprunt pour aider les régions à l’adaptation des compétences des salariés et 200 millions pour les aider à financer des projets innovants.
#
La formation à l’économie d’énergie, déjà engagée par la profession du bâtiment devra bénéficier d’un concours de 55 millions d’euros.
#
L’immobilier peut créer des emplois dans l’économie d’énergie, mais attend du gouvernement et des collectivités locales le financement de travaux de rénovation thermique, pour donner l’exemple aux particuliers.
#
Au cabinet de Jean-Louis Borloo, on souligne que la conférence nationale du 28 janvier n’est qu’une première étape de mobilisation sur l’emploi vert et que l’année sera marquée par l’insistance sur le facteur humain du Grenelle de l’environnement.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Faits de sociétés


-------------









A la une
1431 lectures - publié le, 20/05/2022 à 08:12:54 - réservé aux abonnés

1637 lectures - publié le, 20/05/2022 à 07:13:32 - réservé aux abonnés

1574 lectures - publié le, 20/05/2022 à 07:08:31 - réservé aux abonnés

2051 lectures - publié le, 20/05/2022 à 07:03:28 - réservé aux abonnés

1653 lectures - publié le, 19/05/2022 à 09:29:04 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2022 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales