Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ...
Il y a, actuellement, 72 internautes qui consultent des articles, 32 646 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Haro contre les automobilistes atteintes d

Haro contre les automobilistes atteintes d'une pathologie incompatible avec la conduite automobile

Article lu 7155 fois, depuis sa publication le 28/07/2009 à 14:00:00 (longueur : 2798 caractères)


Chaque tragédie relance le débat sur l'inaptitude, tantôt médicale, tantôt pour raison d'âge, à la conduite automobile.
#
Cette fois-ci, c'est l'inaptitude médicale qui a fait là une des médias, alors que le responsable d'un accident mortel était un jeune conducteur qui venait juste d'obtenir son permis de conduire, permis qu'il n'aurait jamais dû obtenir.
#
Ce jeune conducteur a déclaré avoir eu une « absence » due à une pathologie parente de l'épilepsie, pour laquelle il venait de consulter un spécialiste de ce type de maladie.
#
Au moment de passer son permis, il aurait dû remplir, aux termes d'un décret de 2004 une déclaration affirmant qu'il ne présente aucune des douze pathologies interdisant la conduite automobile.
#
En 2004, douze altérations fonctionnelles ont été, sur proposition d'un groupe d'experts identifiés comme incompatibles avec l'obtention ou le maintien du permis de conduire, car pouvant « entraver la rapidité et la précision des mouvements complexes qu'implique le maniement des commandes d'une voiture ».
#
Ces altérations concernent des affections lourdes et durables qui peuvent se rencontrer à tous âges de la vie, ont précisé les experts.
#
Leur avis a probablement inspiré les auteurs du décret.
#
En France, les détenteurs du permis B, délivré à vie sont dispensés de tout contrôle, sauf si leurs proches alertent le préfet qui pourrait prescrire un examen médical, pouvant agrainer , si nécessaires le retrait du permis de conduire.
#
Si un médecin traitant découvre un problème, il doit en avertir son client, sans pouvoir le dénoncer, sous peine de violer le secret professionnel.
#
Pour tenter de remédier à cette situation le Conseil de l'ordre des médecins, l'Académie de médecine et la Sécurité routière doivent se réunir à la rentrée, pour « mieux responsabiliser les conducteurs »
#
Cependant, leur projet, pour autant qu'il se confirme, n'est pas réaliste, car il imposerait, à chaque automobiliste de déclarer régulièrement, en fonction de l'âge, qu'il ne souffre pas d'une nouvelle pathologie depuis la délivrance de son permis ou sa dernière déclaration.
#
Autant instaurer une visite médicale régulière pour tous les conducteurs, sans distinction d'âge, y compris pour les détenteurs d'un permis B, en considérant qu'il est possible de revenir sur un droit acquis.
#
Rappelons à cette occasion que tout détenteur d'un permis de conduire en état de validité a droit à l'assurance obligatoire, sauf à être soumis à un tarif majoré, en raison de ses antécédents.
#
Il faut aussi relativiser les risques engendrés par les plus de 65 ans, particulièrement visés qui ont eu à déplorer 567 morts en 2008, certes, 567 morts de trop, à comparer, sans vouloir accabler personne, aux victimes d'autres causes de mortalité accidentelles





Comparateurs de prix

Assurance auto

Assurance santé






A la une
371 lectures - publié le, 20/11/2018 à 11:50:54 - réservé aux abonnés

651 lectures - publié le, 20/11/2018 à 10:21:41 - réservé aux abonnés

1664 lectures - publié le, 19/11/2018 à 12:10:02 - réservé aux abonnés

1738 lectures - publié le, 19/11/2018 à 10:05:27 - réservé aux abonnés

2162 lectures - publié le, 16/11/2018 à 11:51:17 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner

© 2000/2018 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales