Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
PèreLaFouine
Il y a, actuellement, 296 internautes qui consultent des articles, 79 970 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Grèce, incendie et spéculation immobilières

Grèce, incendie et spéculation immobilières

Article lu 8702 fois, depuis sa publication le 31/08/2009 à 08:00:00 (longueur : 3501 caractères)


En Grèce, une fois les incendies de l’été maîtrisés, les langues se délient pour évoquer des spéculations immobilière.
#
Il y a tout juste deux ans, en 2007 les incendies ont fait 77 victimes et dévastés plus de 270 000 hectares de forêt et de cultures, soit plus de 6% de la superficie du pays.
#
Les incendies de cet été n’ont pas fait de victimes, tout en dévastant plus de 20 000 hectares, dont des zones habitées.
#
La Grèce manque de moyens de lutte contre l’incendie et en particulier de possibilités de stockage et d’acheminement de l’eau nécessaire à l’intervention des pompiers.
#
Pour cette raison, de nombreuses habitations n’ont pas pu être sauvées, et semble-t-il sans être assurées.
#
La Grèce, sous la poussée de son expansion économique, a besoin d’étendre ses villes et ses zones touristiques alors que les promoteurs ont des difficultés à obtenir des permis des construire, qu'ils veulent gagner sur des zones vertes.
#
Cette situation explique mais ne justifie d’aucune manière la pratique d’incendies volontaires, que l’on connaît malheureusement un peu partout ailleurs, qu’ils soient le fait de spéculateurs, de déséquilibrés ou d’actes de vengeances, alors que souvent la nature s’en charge.
#
La situation géographique et écologique de la Grèce et plus particulièrement de sa capitale Athènes est très différente de celle que nous connaissons en France.
#
Les massifs forestiers qui descendent jusqu’aux portes d’Athènes, sont d’une autre dimension et d'une autre nature que les Bois de Vincennes et de Boulogne, qui bordent Paris.
#
La Grèce n’a toujours pas ni cadastre, ni livre foncier, ce qui explique que le gouvernement peine à appliquer et à contrôler une politique d’occupation des terrains.
#
Pour cette même raison, il n’a pas réussi à appliquer la loi sur la reforestation rendue nécessaire par la destruction imputable aux multiples incendies forestiers du passé.
#
Ainsi, le mont Pentélique, qui était une forêt vierge en 2007, est aujourd’hui le nouveau Beverly Hills, un quartier chic d’Athènes.
#
Aujourd’hui, ce sont de somptueuses villas, des complexes hôteliers et des casinos, destinés à l’accueil des touristes qui voient le jour.
#
Cependant, il reste encore de nombreux coins à protéger, comme cette pinède avec des chemins pittoresques, des vues imprenables sur la ville et sur la mer qui borde la capitale, au point que le maire de la commune sur laquelle elle set située, coordonne quelque 150 bénévoles pour lutter contrer tout départ de feu.
#
D’autres communes, qui ont des forêts à protéger s’organisent de la même manière, par crainte d’un départ d’incendie, qui ne pourrait pas être combattu à temps par les moyens publics, jugés insuffisants.
#
Tout le monde voudrait bénéficier de cette manne, y compris l’église, propriétaire du Monastère de la montagne sur la commune de Pendeli au nord d’Athènes, qui souhaite construire un complexe hôtelier, sur des terres brûlées qui lui appartiennent, pour accueillir un tourisme religieux de luxe.
#
Les associations de défense de la nature pointent du doigt les projets immobiliers et reprochent aux autorités locales, au lieu de faire détruire les villas qui se construisent sans autorisation, de les raccorder aux réseaux publics d’eau et d’électricité.
#
Après les incendies de cet été, l’opinion publique demande à l’Etat une plus grande intervention pour protéger avant tout le pays et ses habitants, tout en étant capable de lutter contre les intérêts des spéculateurs.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Faits de sociétés


-------------









A la une
678 lectures - publié le, 19/01/2022 à 10:31:38 - réservé aux abonnés

1049 lectures - publié le, 19/01/2022 à 07:35:51 - réservé aux abonnés

1897 lectures - publié le, 18/01/2022 à 15:30:03 - réservé aux abonnés

2220 lectures - publié le, 18/01/2022 à 11:13:01 - réservé aux abonnés

2167 lectures - publié le, 18/01/2022 à 11:03:42 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2022 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales