Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Commentaires mentions légales
PèreLaFouine Notre-Siècle Terre-Futur.com
Il y a, actuellement, 251 internautes qui consultent des articles, 113 602 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Maintien de l

Maintien de l’enseignement en cas de fermeture de classes

Article lu 9004 fois, depuis sa publication le 14/09/2009 à 08:30:00 (longueur : 3188 caractères)


Depuis la rentrée, les fermetures de classes ou d’établissements scolaires entiers se multiplient, ce qui va de pair avec la progression de la grippe A HIN1 dans le pays.
#
Les pouvoirs publics ont fixé des règles, dès que trois élèves d’une même classe présentent des symptômes grippaux, conduisent le préfet, en concertation avec l'académie départementale d’ordonner des fermetures, généralement pour six jours.
#
Les enfants dont l’état grippal est confirmé par le médecin de famille ou par le médecin traitant sont consignés à la maison sans être en état de suivre un enseignement, tandis que les autres sont libres de leurs mouvements et risquent de profiter d’une semaine de vacances, si rien n’est organisé pour eux.
#
Cette situation risque de perdurer, voire de s’aggraver avec la progression du nombre de d’infections grippales, dont les chiffres annoncés actuellement ne sont pas concordants.
#
Bien que l’Institut national de veille sanitaire, INVS, annonce 5 000 nouvelles contaminations par semaine, les groupes régionaux d’observation de la grippe parlent de 20 000 cas.
#
Quoi qu’il en soit, la tendance est à la hausse.
#
Théoriquement, il est possible d’organiser avec les moyens de transmission du 21ssiècle un enseignement interactif à distance, à condition que les enseignants et les élèves disposent du matériel correspondant et qu’ils aient reçu la formation indispensable à son emploi.
#
Il faut aussi que les cours soient adaptés à l’enseignement à distance, mais à la limite il est possible d’improviser, si les premières conditions sont réunies.
#
Pour répondre à ce besoin, l’Éducation nationale a conçu le « cartable électronique » pour permettre à l’enseignant, en quelques clics et via un système de messagerie et une liste de diffusion, de distribuer â ses élèves des devoirs sous la forme de fichiers, puis de ramasser les copies en vue de leur correction.
#
Malheureusement, le dispositif improvisé devant les caméras et des journalistes à l’occasion de la fermeture d’un premier lycée dans le Val-de-Marne, pour cause de grippe HIN1 a connu des ratées, car il était en cours d’installation au dire des personnes qui en faisaient la démonstration.
#
De toute façon, il ne s’agissait pas d’un véritable enseignement à distance mais uniquement de la diffusion de devoirs à préparer à la maison.
#
Cependant le rectorat de l’académie a annoncé à cette occasion l’envoi, dans certaines matières, de cours préparés à cet effet.
#
On est loin de la diffusion, par une chaîne de télévision de cours mis en conserve, pouvant être diffusés en cas de besoin, le seul dispositif disponible jusqu’à présent.
#
Les technologies modernes ne sont pas encore mises suffisamment à contribution et il faut souvent une situation de crise pour que le grand public en perçoive l’utilité.
#
Avec la nouvelle grippe, qui risque de restreindre les déplacements, on verra dans les entreprises se développer le travail à distance et les téléconférences, déjà pratiqué dans une certaine mesure et, dans l’Éducation nationale, l’enseignement à distance, indispensable dans certaines situations, mais rien ne pourra remplacer le contact entre enseignants et élèves



Cliquer ICI pour lire d’autres articles
de la rubrique Faits de sociétés








Sommaires de RiskAssur-hebdo


Pour vous abonner
au magazine RiskAssur-hebdo
cliquez ICI

02/02/2023 à 11:06:33
Numéro 734 de RiskAssur-hebdo du Vendredi 3 février 2023
Edito - Les batteries stockent l'électricité pour son utilisation future (Erik Kauf) Etude - La Théorie des perspectives et son apport à l'ERM (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - La CNR travaille à rendre au Rhône sa biodiversité affectée p...

26/01/2023 à 11:19:51
Numéro 733 de RiskAssur-hebdo du Vendredi 27 janvier 2023
Edito - L'Intelligence artificielle trouve de nombreuses applications en médecine (Erik Kauf) Etude - Les principaux risques à l'horizon de la décennie et au-delà (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - La lutte pour le climat et la protection ...

Plus de titres


A la une
4293 lectures - publié le, 03/02/2023 à 07:43:10 - réservé aux abonnés

1574 lectures - publié le, 03/02/2023 à 07:39:12 - réservé aux abonnés

1600 lectures - publié le, 03/02/2023 à 07:34:51 - réservé aux abonnés

1812 lectures - publié le, 03/02/2023 à 07:30:34 - gratuit

2008 lectures - publié le, 03/02/2023 à 07:24:29 - réservé aux abonnés



© 2000/2023 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :02 38 21 30 88
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales