Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
PèreLaFouine
Il y a, actuellement, 122 internautes qui consultent des articles, 85 169 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire - d'autres articles sur CLIMAT

Les risques de contamination virale par la climatisation

Les risques de contamination virale par la climatisation

Article lu 10992 fois, depuis sa publication le 28/08/2009 à 10:00:00 (longueur : 3709 caractères)


Indépendamment des désagréments ressentis de tout temps par les occupants de bureaux climatisés, la question qui se pose aujourd’hui avec acuité, est celle de son caractère de vecteur potentiel de maladies contagieuses.
#
Les systèmes de climatisation ont déjà été identifiés comme vecteur de la légionellose, une affection bactérienne et non pas virale, potentiellement mortelle, dont la propagation y est fréquemment liée. Aussi, il est normal d'évoquer les risques de propagation d'infection via la climatisation en raison de la menace d’une pandémie de grippe H1N1 annoncée officiellement pour la rentrée.
#
Les fortes chaleurs que la France vient de connaître ont rendu le recours à la climatisation quasiment indispensable, que ce soit au travail, dans les bâtiments publics, les grandes surfaces commerciales, les commerces et services, dans les voitures, voire au domicile des particuliers, partout la climatisation gagne du terrain.
#
C’est l’occasion de se demander s’il est possible d’établir un lien entre la diffusion du virus de la grippe en général et actuellement de celui du virus A H1N1 avec la climatisation qui a tendance à se banaliser.
#
Il faut savoir que, quelque soit son type, le virus de la grippe se transmet par l’intermédiaire de gouttelettes dispersée à l’occasion de postillons et d’éternuements et par contact directe entre un sujet sain et un sujet malade.
#
Ce sont des modes de transmissions classiques qui nécessitent une certaine proximité, des personnes qui vivent sous le même toit ou qui se côtoient à n’importe quelle occasion, travail, transport ou loisirs, ce qui explique la facilité avec laquelle le virus se transmet actuellement et, peut être demain, d’une manière exponentielle.
#
Par contre, le risque est d’autant plus faible que le virus de la grippe ne peut conserver son pouvoir infectieux au-delà d’une distance de 2 ou 3 mètres.
#
La probabilité de contagion dépend aussi de la virulence de la souche grippale, d’où les inquiétudes actuelles, à l’approche de la saison hivernale.
#
Selon les experts, pour que le virus de la grippe puisse se transmettre par un système de climatisation, plusieurs conditions doivent se trouver réunies : une diffusion du virus dans l’air, sa survie pendant plusieurs heures et sa capacité à contaminer des personnes à distance et bien entendu un système de climatisation centralisée.
#
Selon une étude publiée en 2008, le risque de diffusion à distance d’un virus de grippe sous forme d’aérosol ne peut pas âtre écarté dans des bâtiments équipés d’une centrale de traitement de l’air dans laquelle l’air est purifié pour être réutilisée.
#
C’est le cas de le plupart des immeubles de bureau et, d’une manière générale, des bâtiments accueillant du public.
#
L’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement, l’Afsset a corroboré les conclusions de cette étude et émis une série de recommandations pour limiter les risques de propagation du virus de la grippe au sein des bâtiments climatisés.
#
En cas de déclenchement du plan de pandémie grippale, l’Afsset recommande de surveiller le bon fonctionnement des systèmes de climatisation et de ventilation, et notamment de maintenir l’apport d’air extérieur afin d’éviter le recyclage de l’air.
#
Par contre, les bâtiments dotés d’une ventilation simple, sans recyclage, présentent un risque quasi nul.
#
L’Afsset recommande de maintenir le circuit en fonctionnement et de fermer les portes à l’intérieur du bâtiment afin de limiter la circulation des virus.
#
Il faut savoir, alors que les « open spaces » se généralisent dans les entreprises, que le rassemblement d’un grand nombre de personnes dans un même local, favorise la contamination



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Faits de sociétés


-------------









A la une
752 lectures - publié le, 19/01/2022 à 10:31:38 - réservé aux abonnés

1091 lectures - publié le, 19/01/2022 à 07:35:51 - réservé aux abonnés

1908 lectures - publié le, 18/01/2022 à 15:30:03 - réservé aux abonnés

2432 lectures - publié le, 18/01/2022 à 11:13:01 - réservé aux abonnés

2167 lectures - publié le, 18/01/2022 à 11:03:42 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2022 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales