Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Commentaires mentions légales
PèreLaFouine Notre-Siècle Terre-Futur.com
Il y a, actuellement, 98 internautes qui consultent des articles, 50 942 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire


Les délais de paiements des entreprises ne se dégradent plus en Europe

Article lu 12322 fois, depuis sa publication le 01/09/2009 à 11:00:00 (longueur : 6557 caractères)


La société Altares, membre du réseau mondial Dun & Bradstreet, constate que, sur le deuxième trimestre 2009, les entreprises européennes payent leurs fournisseurs avec un retard moyen de 14,9 jours. Ce délai est stable depuis fi n 2008. Sur la décennie, le cap des 15 jours n'a été franchi qu'en 2003.
#
Toutefois, il y a une disparité de comportement entre les différents pays européens . Ainsi, les reports de règlement atteignent des niveaux historiques au Royaume-Uni (au-delà de 18 jours), s'allongent sensiblement en Europe du sud et se stabilisent en Allemagne et en Belgique. En revanche, les comportements de paiement s'améliorent en France et aux Pays-Bas (inférieurs à 12 jours).
#
Altares constate que sur le deuxième trimestre 2009, 9,86 % des entreprises européennes payent leurs fournisseurs avec des retards supérieurs à 30 jours. Ce ratio reste encore très supérieur à celui relevé un an plus tôt (8,36 %) mais confirme, néanmoins, la stabilisation observée sur les comportements de paiement. En effet, fi n 2008, le taux de report de plus de 30 jours étaient de quasiment 10 % (9,96 %). Cet indicateur de longs retards est d'autant plus important qu'il apporte un éclairage probant sur l'évolution des défaillances d'entreprises.
#
Selon Altares lorsque les entreprises retardant leurs règlements fournisseurs de plus de 30 jours présentent une probabilité de défaillance multipliée par six.
#
Concernant la France, si le deuxième trimestre 2009 confirme que les retards de paiement des entreprises françaises ramenés à moins de 12 jours dès le printemps 2008 (11,8 jours) s'améliorent encore et atteignent, désormais, leur niveau le plus bas à 11,6 jours, des comportement moins vertueux perdurent. En effet, seulement une entreprise française sur trois (33,1 %) paye ses factures à la date convenue ; 38,6 % règlent leurs fournisseurs avec un retard de quelques jours (la moyenne européenne est de 28,2%). Par contre, alors que la moyenne européenne des longs retards est de 9,9%, la France affiche 5,3% de paiements présentent un retard supérieur à 30 jours.
#
Les retards de paiement des entreprises néerlandaises sont relativement stables aux alentours de 11,5 jours depuis deux ans.
#
Depuis fi n 2008, la Belgique stabilise ses retards de paiement à 14,3 jours ; c'est toutefois 1 jour de plus qu'en juin 2008.
#
L'Allemagne, fermement attachée à son leadership européen en matière de comportement de paiement, affiche depuis 9 mois un retard moyen, très linéaire, de 10,7 jours. 54,5 % des entreprises allemandes payent leurs fournisseurs à la date d'échéance convenue voire avec anticipation.
#
En Italie les retards de paiement restent bloqués au-delà de 19 jours. Dans un pays où les délais contractuels de 120 jours ne sont pas rares, moins d'une entreprise sur deux (41,3 %) respecte les échéances de paiement ; elles étaient 49,4 % en juin 2008.
#
Concernant l'Espagne au deuxième trimestre 2009, les retards de paiement franchissent les 16 jours (16,5 j) contre 14,8 jours il y a un an. 48,1 % des paiements sont effectués sans retard , ils étaient 49,1 % en juin 2008. Les très longs reports sont également en hausse sensible.
#
Le Portugal s'inscrit également sur une tendance défavorable. Les reports de paiement se situent, au deuxième trimestre 2009, à 25 jours soit 1,5 jour de plus qu'un an plus tôt. Les entreprises portugaises sont désormais aussi nombreuses (20 %) à décaler les échéances de paiement de plus de 30 jours qu'à les respecter.
#
Au Royaume-Uni, sur ce deuxième trimestre 2009, les reports de règlement franchissent le plafond historique de 18 jours (18,1). Aujourd'hui moins d'une entreprise britannique sur quatre (24,2 %) règle ses fournisseurs dans les délais contractuels convenus ; elles étaient encore 31,2 % il y a un an.
#
En Irlande les reports de paiement se situent, au deuxième trimestre 2009, à 22,3 jours soit 3,2 jours de plus qu'un an plus tôt. Une entreprise irlandaise sur cinq (20,3 %) respecte la date d'échéance de la facture, 16,7 % la reporte de plus de 30 jours.
#
Thierry Million, responsable des analyses Altares, précise « En augmentation rapide depuis 18 mois, les retards de paiement des entreprises européennes se stabilisent sur le deuxième trimestre 2009. Cette évolution encourageante est, ce trimestre encore, portée notamment par les entreprises françaises. Sans pour autant revendiquer le légitime leadership de leurs voisines allemandes en matière de comportements de paiement, les entreprises françaises peuvent se prévaloir de réussir cette performance dans un contexte économique mais aussi réglementaire pourtant préalablement redoutés. En effet, l'encadrement des délais de règlement imposés par la loi L.M.E, mise en place ce début d'année, faisait craindre un allongement des retards de paiement des entreprises ; dans un environnement financier tendu, le recours au crédit fournisseur est, en effet, généralement l'alternative privilégiée pour compenser les besoins de trésorerie. Pourtant, les entreprises françaises confortent leur place parmi les meilleurs élèves en Europe aux cotés de l'Allemagne et des Pays-Bas. Cette performance est d'autant plus essentielle que, rappelons le, les retards de paiement sont à l'origine d'une défaillance sur quatre. Or, en écho à la résistance française sur le front des paiements, l'analyse trimestrielle Altares publiée en juillet confirmait le ralentissement de la hausse des procédures collectives (+ 15 % après deux trimestres consécutifs à + 21 %). Sur ce même deuxième trimestre, les deux premières puissances de l'Union Européenne, l'Allemagne et la France, sortaient du rouge laissant espérer un frémissement de l'économie. Mais comment alors repérer et saisir les nouvelles opportunités qui se dégagent ? Par exemple, en adoptant une lecture dynamique de sa comptabilité client. En effet, l'analyse des comportements de paiement clients est une option efficace pour mesurer en permanence, et donc anticiper, les risques de défaut (dégradation des paiements) comme les potentiels de croissance (amélioration des paiements). Mais il convient aussi de vérifi er la façon dont les clients se comportent vis-à-vis d'autres fournisseurs dans une même branche d'activité ou pas. Dans des périodes d'insuffisance de cash, l'entreprise ne manquera pas de décider stratégiquement de la priorité des ordres de paiement. Parmi les quelques 290 millions de factures traitées ce trimestre en Europe par le programme DunTrade nul doute que des arbitrages ont quelques fois précédé les décisions.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles
de la rubrique Points de vue








Sommaires de RiskAssur-hebdo


Pour vous abonner
au magazine RiskAssur-hebdo
cliquez ICI

17/11/2022 à 11:33:30
Numéro 725 de RiskAssur-hebdo du Vendredi 18 novembre 2022
Edito - La lutte contre le réchauffement climatique est involontairement relancée par Vladimir Poutine (Erik Kauf) Commentaires - Six indicateurs attirent l'attention sur l'urgence climatique (Erik Kauf) Indices - L'indice des prix augmente ...

10/11/2022 à 10:58:29
Numéro 724 de RiskAssur-hebdo du Vendredi 11 novembre 2022
Edito - L'hydrogène doit se substituer demain aux combustibles fossiles (Erik Kauf) Commentaire - Les jeunes passent le permis de conduire de plus en plus tard Interview exclusive - 5 questions à Rachid Guendouzi gérant et fondateur du cabin...

Plus de titres


A la une
996 lectures - publié le, 30/11/2022 à 09:44:46 - gratuit

1653 lectures - publié le, 30/11/2022 à 07:52:08 - réservé aux abonnés

2597 lectures - publié le, 30/11/2022 à 07:36:38 - réservé aux abonnés

1441 lectures - publié le, 30/11/2022 à 07:30:40 - réservé aux abonnés

1505 lectures - publié le, 29/11/2022 à 10:04:32 - réservé aux abonnés



© 2000/2022 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :02 38 21 30 88
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales