Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ...
Il y a, actuellement, 50 internautes qui consultent des articles, 9 616 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Assurer les devises cryptographiques et leurs points de ventes : les hsitations franaises

Assurer les devises cryptographiques et leurs points de ventes : les hésitations françaises

Article lu 5066 fois, depuis sa publication le 08/10/2018 à 17:07:29 (longueur : 3814 caractères)


Les crypto-monnaies ou devises cryptographiques ne sont plus à présenter aujourd'hui puisqu'elles ont fait les gros titres en fin d'année 2017 pour les gains importants qu'elles ont pu procurer à leurs détenteurs et investisseurs.

Les crypto-monnaies sont aussi bien connues pour la blockchain, du nom de la technologie qui les sous-tend. La blockchain est réputée inviolable, car utilisant la cryptographie et la décentralisation de réseau. Cependant, les plateformes d'échange sur lesquelles s'opèrent les ventes et achats de crypto-monnaies ne bénéficient pas toutes du même niveau de sécurité.

Les sociétés d'assurance, bien connues pour offrir des couvertures risques aux investisseurs dans la plupart des secteurs d'activités, ont commencé, il y a peu, à mesurer l'importance du marché que représentent actifs cryptographiques et les entreprises opérant dans le secteur. Nous faisons le point des entreprises qui osent déjà les collaborations avec le monde la crypto-monnaie.

Le monde anglo-saxon ose tout avant tout le monde

En France, le rapport des institutions avec l'univers des crypto-monnaies est à la prudence. On explique cette prudence par la volatilité qui caractérise le marché des crypto-monnaies. C'est pourtant cette volatilité qui fait le charme du marché, car procure les gains. AXA est le premier assureur français à avoir osé un pas vers la crypto-monnaie avec son service Fizzy destiné à indemniser dans les deux heures suivant un retard de vol le voyageur en utilisant les contrats intelligents de la blockchain Ethereum.

Si la France balbutie encore pour assurer les crypto-monnaies, au Royaume-Uni et aux États-Unis, la mode est à la crypto-assurance. Selon Bloomberg, la pudeur affichée même dans ces pays pour ce qui est de l'assurance des actifs cryptographiques relève de l'hypocrisie, car de nombreuses compagnies d'assurance offriraient déjà de tels services. AIG, XL Group, Marsh, Allianz et Aon seraient au nombre de ces grands groupes qui proposent des crypto-assurances. On revendiquerait même le leadership dans la crypto-assurance avec 50% des couverture.

Il est donc désormais possible de recouvrir son investissement en cas de perte de ses Bitcoins ou autres crypto-monnaies.

Le meilleur moyen de rester à l'abri de toute perte, s'agissant des actifs dans des portefeuilles dans le cloud des plateformes, est de bien choisir ces dernières. L'AMF, le gendarme français des marchés tente de s'assurer que le marché reste sain. En effet l'AMF scrute tous les sites et lieux expliquant comment acheter des Bitcoins et autres cryptomonnaies en France, et publie une liste noire des plateformes à éviter.

Au-delà de l'assurance des investissements
Au-delà de l'assurance des investissements en crypto-devises, le secteur de l'assurance tente de bénéficier de l'expérience désormais acquise des crypto-monnaies dans la blockchain. Ce nouveau type de réseau assure une célérité des transferts d'actifs et également une très grande fiabilité du réseau d'échanges. PICC, le plus gros assureur chinois, aurait lui aussi sauté le pas en s'attachant les services de VeChainThor.

Mieux, le Bitcoin et bien d'autres crypto-monnaies offrent l'anonymat lors des échanges. C'est d'ailleurs pourquoi ils sont aussi privilégiés par nombre de personnes soucieuses d'opérer en dehors de la loi. Au Canada, la ville de Midland, assurée contre les attaques informatiques, a dû verser à la mi-septembre une rançon en Bitcoins après une paralysie de deux jours de ses services par des pirates.


Comparateurs de prix

Assurance auto

Assurance santé






A la une
1648 lectures - publié le, 19/10/2018 à 09:57:35 - réservé aux abonnés

1542 lectures - publié le, 19/10/2018 à 07:56:14 - réservé aux abonnés

1378 lectures - publié le, 19/10/2018 à 07:49:39 - réservé aux abonnés

1738 lectures - publié le, 18/10/2018 à 14:06:55 - réservé aux abonnés

1802 lectures - publié le, 18/10/2018 à 11:15:35 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner

© 2000/2018 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales