Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Abonnement Privilège Abonnement magazine mag. anciens numéros Commentaires mentions légales
Brèves boutique PèreLaFouine Notre-Siècle Terre-Futur.com
Il y a, actuellement, 102 internautes qui consultent des articles, 40 055 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)


Essayer RiskAssur PRIVILEGE pour seulement 15 euros,
vous donnant acces a l integralite des archives (plus de 35 000 articles) : cliquez ICI



Infirmires en reconversion : le rseau RNPC offre de nouvelles opportunits

Infirmières en reconversion : le réseau RNPC offre de nouvelles opportunités

Article lu 27904 fois, depuis sa publication le 07/05/2024 à 11:10:03 (longueur : 8171 caractères)


Dans la lutte contre le surpoids et l'obésité, tous les métiers médicaux et paramédicaux se mobilisent. Au sein du réseau RNPC (Rééducation Nutritionnelle et Psycho-Comportementale) le mot d'ordre est clair : pour être gagnée, cette bataille de santé publique doit être menée collectivement. Dans le domaine de la santé, Le réseau RNPC offre une solution intéressante aux nombreuses infirmières tentées par une reconversion professionnelle.

Le réseau RNPC poursuit son développement et recrute. Avec ses 115 centres en France, le réseau RNPC s'est imposé ses dix-huit dernières années dans le paysage médical, et continue d'étoffer ses équipes. La demande d'expertise est grandissante, et de nombreux professionnels des secteurs médical et paramédical choisissent ainsi de se reconvertir dans le domaine de la lutte contre le surpoids et l'obésité. Il faut dire qu'il y a fort à faire : en mars dernier, alors que l'ONU mettait à l'honneur la Journée mondiale de lutte contre l'obésité, de nouvelles statistiques sont tombées. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) citée par la Ligue contre l'obésité, nous faisons même face à une épidémie planétaire : 2 milliards d'adultes dans le monde seraient en situation de surpoids, avec des projections terrifiantes d'ici à 2030 avec une augmentation de 50% des cas d'obésité.

En France, le constat est tout aussi alarmant. Selon les derniers chiffres de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), 47,3% des adultes en France sont en situation de surpoids ou d'obésité. « Si les interventions portant sur le mode de vie, notamment sur l'alimentation et l'activité physique, sont primordiales, prévient l'Inserm, une prise en charge adaptée repose sur des approches multidisciplinaires et personnalisées qui intègrent aussi des solutions thérapeutiques et/ou chirurgicales. » Les responsables du réseau RNPC font le même constat et proposent, depuis 2006, des protocoles d'accompagnement sur-mesure à leurs patients, basés sur l'application des règles hygiéno-diététiques fondamentales à appliquer en cas d'excès de poids : contrôler son alimentation et augmenter son activité physique. Devant le défi majeur que représente la pris en charge de milliers de français en surcharge pondérale, les centres RNPC font appel à différents profils au sein de leurs équipes.

Les infirmières, candidates idéales


Le réseau RNPC représente opportunité intéressante de reconversion pour les métiers médicaux et paramédicaux, et cohérent avec leurs missions. Parmi les responsables de centres franchisés, on rencontre ainsi de nombreux ex-visiteurs médicaux, d'anciens professionnels de l'industrie pharmaceutique ou d'anciens infirmiers libéraux. Ces derniers sont tout particulièrement prisés. En effet, les infirmières sont des professionnelles de santé multi-tâches, ont l'habitude du terrain et sont rompues au contact humain avec les patients. Après quelques années d'une activité qui demande un investissement en temps et en énergie considérable, elles sont nombreuses à chercher à se reconvertir dans une activité davantage compatible avec leur vie de famille. Pour le réseau RNPC, elles représentent ainsi d'excellentes candidates pour la création et la direction de nouveaux centres.

Dans le sud-est de la France par exemple, Pablo Font, ancien infirmier à domicile et cadre de santé en gériatrie, a franchi le pas début 2024 et est devenu directeur d'un centre RNPC en mars dernier, sous le régime de la franchise, à Saint-Privat (Corrèze) : « En institution, la situation est aujourd'hui invivable, déplore-t-il. On devient infirmier parce qu'on souhaite soigner les patients correctement, mais on se retrouve à ne plus pouvoir les soigner correctement en raison de l'état du système de santé. La méthode de la franchise RNPC m'a plu car, comme tous les infirmiers, je suis issu d'une formation scientifique. Leur programme est basé sur des preuves scientifiques et me permet de rester dans le domaine de la santé. » Dans le tissu médical local, il est surtout vite devenu le correspondant principal des médecins généralistes de la région en matière de lutte contre la surcharge pondérale, pour la prise en charge de leurs patients concernés.

« Aujourd'hui, 57% des infirmières et infirmiers déclarent vouloir changer de métier, assure Rémy Legrand, concepteur de la méthode RNPC et fondateur du Groupe Éthique & Santé. Le réseau RNPC représente une possibilité de reconversion en totale adéquation avec leurs enjeux. Ils peuvent capitaliser sur leurs connaissances scientifiques et médicales ainsi que sur leurs qualités humaines qui définissent si bien leur profession. La possibilité de gagner en indépendance pour organiser leur agenda et gagner en qualité de vie, de conserver la reconnaissance des patients et des médecins ainsi qu'un accompagnement de tous les instants par la tête de réseau, font de RNPC la reconversion idéale après leur vie d'infirmière et d'infirmier. » Rémy Legrand sait de quoi il parle quand il évoque le thème de la reconversion ; son parcours le prouve. Avant de lancer ce réseau en 2006, il a mené une carrière de plus de vingt ans au sein de différents laboratoires pharmaceutiques et a fait le choix de la reconversion, en capitalisant sur ses compétences antérieures.

La force d'un réseau professionnel


Premier réseau privé en France de la prise en charge de la surcharge pondérale, le réseau RNPC s'appuie donc aujourd'hui sur des professionnels qui connaissent bien les besoins des médecins et qui se sont imposés comme des interlocuteurs incontournables dans la lutte contre le surpoids et l'obésité. Ces deux conditions peuvent être à l'origine de nombreuses complications telles que le diabète de type 2, le cholestérol, la stéatohépatite non-alcoolique, l'hypertension, l'apnée du sommeil, l'athérosclérose, la dyslipidémie, des maladies rénales chroniques, voire certains cancers.

Depuis sa création en 2006, le réseau s'est étoffé et compte donc aujourd'hui 115 centres à travers la France, qui ont déjà pris en charge 110000 patients. Ayant adopté en mai 2023 le statut de « société à mission », ce réseau promet une homogénéité dans les services proposés aux patients et aux professionnels de santé partenaires, comme l'explique Rémy Legrand : « Une fois recrutées, toutes les personnes intégrant le réseau RNPC, directeurs de centre et diététiciens sont formées, à travers notre organisme interne, GES Formations, dont les actions de formation sont certifiées Qualiopi, gage de qualité. C'est une partie essentielle de notre travail, car elle nous permet de faire respecter les process que nous avons mis en place : il est en effet très important que nous garantissions l'homogénéité de la prise en charge aussi bien aux médecins qu'à leurs patients. » A ce jour, le réseau RNPC a déjà collaboré avec plus de 15000 médecins.

Les candidats à la reconversion peuvent parfois avoir peur de sauter le pas et de devenir beaucoup plus indépendant, se sentant un peu démunis face aux questions financières, juridiques, comptables et administratives, S'engager avec un franchiseur reconnu leur permet alors d'être accompagné, avant et pendant toute la durée du contrat, dans toutes ces démarches par des experts. Les infirmières libérales ont généralement moins d'appréhension à se lancer, car elles sont habituées à ne compter que sur elles-mêmes et à gérer les priorités. In fine, anciennes infirmières libérales ou hospitalières, celles qui se lancent au sein du réseau RNPC peuvent rapidement évaluer les bénéfices de leur décision : autonomie, meilleure qualité de vie, évolution professionnelle gratifiante et sens des responsabilités. Avec – et c'est de plus en plus essentiel à l'heure actuelle –, la certitude de s'inclure dans un projet qui a du sens. Car la lutte contre le surpoids et l'obésité est aujourd'hui devenue une véritable cause nationale.(vous en avez lu 100%, il reste à lire 0%, de cet article.)



Cet article est réservée aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège

Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici



Abonnement en ligne
Abonnement 12 mois pour 504 euros ttc, en cliquant ici
Abonnement 1 mois pour 56,40 euros ttc, en cliquant ici
Essayer RiskAssur PRIVILEGE pour seulement 15 euros, vous donnant acces a l'integralite des archives (plus de 35 000 articles) : cliquez ICI



Cliquer ICI pour lire d’autres articles
de la rubrique Points de vue










Sommaires de RiskAssur-hebdo


Pour vous abonner
au magazine RiskAssur-hebdo
cliquez ICI

13/06/2024 à 11:09:53
Numéro 797 de RiskAssur-hebdo du vendredi 14 juin 2024
Edito - En France, le chevauchement des administrations forme un millefeuille coûteux (Erik Kauf) Etude - Gérer les risques en temps de guerre (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - L'impact du manque de sommeil sur la santé des salariés est ...

06/06/2024 à 11:21:28
Numéro 796 de RiskAssur-hebdo du vendredi 7 juin 2024
Edito - L'Histoire de TotalEnergies, un groupe qui fête ses cent ans (Erik Kauf) Etude - Les risques à la réputation dans un monde de plus en plus complexe et volatil (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - Les exploitations minières ont été pr...

Plus de titres


A la une
1166 lectures - publié le, 14/06/2024 à 16:15:20 - gratuit

1277 lectures - publié le, 14/06/2024 à 06:47:44 - réservé aux abonnés

4218 lectures - publié le, 14/06/2024 à 06:36:52 - réservé aux abonnés

1399 lectures - publié le, 14/06/2024 à 06:24:00 - réservé aux abonnés

1256 lectures - publié le, 13/06/2024 à 14:12:05 - gratuit



© 2000/2024 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :02 38 21 30 88
RCS Orléans 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales