Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ...
Il y a, actuellement, 50 internautes qui consultent des articles, 80 900 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

De plus en plus de scooter sur les routes

De plus en plus de scooter sur les routes

Article lu 7563 fois, depuis sa publication le 27/11/2018 à 15:17:13 (longueur : 3411 caractères)


Le scooter est en plein essor depuis maintenant plusieurs années. De nombreux automobilistes franchissent le pas, en remisant leur voiture au garage, et en achetant soit un scooter 125 ou bien un scooter 50. Le scooter 125 reste le scooter le plus vendu en France. Mais devant l'augmentation des contrôles routiers, ainsi que les nouvelles technologies de verbalisations.

De plus en plus de personnes perdent leur permis, et n'ont pas le choix que d'acheter un scooter de 50 cm3. Plusieurs sondages auprès d'utilisateurs de scooter montre que le scooter 50 devient une tendance, c ar on ne peut pas vous suspendre ou vous retirez votre permis, car il n'y a pas besoin de permis pour le conduire sauf pour les jeunes ou la loi impose le passage d'une formation appelé permis AM.

Les conséquences de la répression automobile

De plus ont plus de moyens sont mis en place pour sanctionner les auteurs d'infractions au code de la route ce qui a pour conséquence, l'augmentation des annulations de permis. Malgré le fait que les scooters de 50 cm3 ne roulent qu'a 45 km heures, les automobilistes deviennent de plus en plus scootériste.

Mais cela génère encore plus d'infraction au code de la route, car comme on ne risque pas de perte de points ou de permis, les policiers relèvent beaucoup plus d'infraction avec ce type de véhicule, par rapport aux motos ou aux voitures. C'est la même chose pour les personnes circulant en vélo électrique, qui ne respectent souvent pas les feux rouges et double n'importe comment, sans respectez les cédez le passage ou les stops et même en circulant sur les trottoirs.

Donc de plus en plus de policiers ont l'ordre de dresser des procès-verbaux à tous ces contrevenants. Alors certes, on ne peut pas leur enlever le permis, mais ils n'échappent pas à des amendes. Le hic, c'est qu'il faut des flagrants délits avec des policiers présent physiquement, car ils ne sont pas identifiables via les radars automatiques du moins pour les vélos contrairement aux scooters 50 qui eux sont bien identifiable par leur immatriculation. C'est pour cela, que les pouvoirs publics souhaitent mettre en place des immatriculations obligatoires, pour les vélos, comme cela existe en Belgique ou en Hollande.

Le cout d'un scooter 50

L'avantage de circuler en scooter 50 c'est que les bouchons c'est fini, mais il y a des inconvénients par le prix d'une assurance scooter 50 en effet, cela coute plus cher d'assurer un 50 cm3, qu'une moto, et surtout, le niveau de garantie de ces contrats, n'est pas le même, on ne trouve pas de garantie dite tous risques en scooter 50 en France.

Les seules options, ce sont les garanties vol et incendie et assistance ainsi que garantie corporelle pilote.

Les assureurs d'une manière générale n'aiment pas souscrire ce type de contrat pour 50 cm3. D'ailleurs certains exclus la possibilité pour leurs clients d'adhérer à ce type d'assurance ou bien imposent que leur client ait au moins 3 contrats déjà souscrit, avant d'accepter l'adhésion d'un deux roues. Donc, renseigner vous avant d'acheter un scooter de 50 cm3, et si vous trouver cela trop cher, il vous reste la solution de rouler en vélo électrique, mais vous diminuerez votre vitesse par 2 avec une limite de 25 kilomètres heure maximum.






A la une
906 lectures - publié le, 13/12/2018 à 16:49:00 - réservé aux abonnés

1012 lectures - publié le, 13/12/2018 à 13:56:06 - réservé aux abonnés

1245 lectures - publié le, 13/12/2018 à 10:54:42 - réservé aux abonnés

1457 lectures - publié le, 13/12/2018 à 09:42:49 - gratuit

1812 lectures - publié le, 12/12/2018 à 15:06:11 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner

© 2000/2018 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales