Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Abonnement Privilège Abonnement magazine mag. anciens numéros Commentaires mentions légales
PèreLaFouine Notre-Siècle Terre-Futur.com
Il y a, actuellement, 91 internautes qui consultent des articles, 104 246 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)


Essayer RiskAssur PRIVILEGE pour seulement 15 euros,
vous donnant acces a l integralite des archives (plus de 35 000 articles) : cliquez ICI



Grer les risques de transition dans le cadre des ESG (Pr Jean-Paul Louisot)

Gérer les risques de transition dans le cadre des ESG (Pr Jean-Paul Louisot)

Article lu 11071 fois, depuis sa publication le 25/05/2023 à 08:35:37 (longueur : 5234 caractères)


« Le risque et le temps sont l'envers et le revers de la même médaille, car s'il n'y avait pas de lendemain, il n'y aurait pas de risque. Le temps transforme le risque, et la nature du risque est façonnée par l'horizon temporel : l'avenir est le terrain de jeu. » (Peter Bernstein, Against the Gods)

Si la pandémie a contribué de façon significative aux perturbations observées dans les réseaux d'approvisionnement mondiaux, à terme son incidence pourrait sembler mineure comparativement au chaos que provoqueront les changements climatiques. Alors que la pandémie s'éloigne lentement, alors que la guerre en Ukraine semble s'installer dans une routine meurtrière, alors que l'inflation serait sous contrôle aux dires des spécialistes, la grande problématique du réchauffement climatique reprend le devant de la scène et les administrateurs et dirigeants confrontés à des exigences croissantes en termes de risques ESG ; dans cet acronyme, l'environnement devient la clé du futur et, face à un réchauffement inéluctable, les acteurs publics et privés doivent repenser leurs stratégies et leurs façons de faire ce qui a finalement donner naissance à ce que l'on appelle le risque de transition.

Le risque de transition est un défi reconnu pour les organismes dans un contexte volatil et complexe. S'il est généralement admis que l'ensemble des acteurs économiques doivent s'attaquer aux changements climatiques en adoptant des modèles pour réduire les dommages environnementaux, en revanche la transition vers une économie sobre en carbone n'est pas sans risques.

Le monde est au croisement des chemins et voit la multiplication des impératifs liés aux changements climatiques et à la production de rapports sur les facteurs ESG ainsi que le renforcement de la pression de l'ensemble des parties prenantes sur les entreprises pour qu'elles adoptent des approches orientées par les facteurs ESG. C'est pour cela que les entreprises de tous secteurs tiennent à réduire leur dépendance à l'égard du carbone et à démontrer leurs efforts en matière de facteurs ESG.

Cependant, la transition elle-même est un risque maintenant reconnu. Dans un article de 2020, Forbes a affirmé que le fait de ne pas tenir compte des risques inhérents à une transition vers une « stabilité financière mondiale à faibles émissions de carbone » est une déclaration audacieuse.

Le risque climatique est défini de façon générale comme l'éventail des répercussions commerciales et financières potentielles auxquelles les entreprises peuvent être confrontées en raison des effets des changements climatiques ; historiquement, ces risques ont été classés comme des risques physiques ou des risques de transition.

Donc, dans le contexte des changements climatiques, le risque de transition est donc le risque inhérent à l'évolution des stratégies, des politiques ou des investissements alors que la société et l'industrie travaillent à réduire leur dépendance au carbone et leur impact sur le climat.

Lorsqu'il s'agit de changer d'orientation pour s'attaquer au climat, les risques de transition peuvent inclure :
- La modification des politiques d'utilisation des terres ou des pratiques de conservation de l'eau ayant une incidence sur le secteur agricole ;
- Les coûts auxquels l'industrie de l'énergie est confrontée dans le développement de technologies à faibles émissions de carbone ;
- Une réduction de la valeur des investissements dans les industries à forte teneur en carbone; et
- Les exigences résultant du renforcement de la réglementation et la publication de rapports supplémentaires.

Depuis le début du siècle, de nombreuses discussions sur les risques liés au climat ont porté sur les risques directs et physiques des changements climatiques. Mais Forbes cite la recherche du Conseil de stabilité financière, qui met le risque de transition sur un pied d'égalité avec le risque climatique, menaçant la stabilité financière dans toute l'économie. Les organismes ont l'obligation d'agir.

Il serait tentant pour les dirigeants d'entreprises réputées non polluantes de supposer que le risque de transition ne touche que les secteurs très polluants. En fait, le risque de transition est une menace plus vaste qui peut toucher les organisations de toutes les industries. Au demeurant, la Banque d'Angleterre note que : « Les risques de transition peuvent survenir lorsque l'on se dirige vers une économie moins polluante et plus verte. De telles transitions pourraient faire en sorte que certains secteurs de l'économie soient confrontés à d'importants changements dans la valeur des actifs ou à des coûts d'exploitation plus élevés. »

Par conséquent, le risque ne se limite pas aux entreprises qui mettent en œuvre ou ne mettent pas en œuvre une transition vers une approche à faibles émissions de carbone. Il existe des types de risque de transition dans l'ensemble de l'économie.

Par exemple, comme le fait remarquer la Banque d'Angleterre, si les politiques gouvernementales du monde entier changeaient conformément à l'Accord de Paris, les deux …

Lire la suite dans le n°749 du magazine RiskAssur-hebdo




Cliquer ICI pour lire d’autres articles
de la rubrique Points de vue





Sommaires de RiskAssur-hebdo


Pour vous abonner
au magazine RiskAssur-hebdo
cliquez ICI

30/11/2023 à 10:47:04
Numéro 772 de RiskAssur-hebdo du vendredi 1er décembre 2023
Edito - Pour les territoires ruraux, le transport à la demande est un service public indispensable (Erik Kauf) Commentaire - A propos des missions complémentaires du pacte enseignant (Erik Kauf) Indices - Baisse de l'inflation à 3,4% sur 1 a...

23/11/2023 à 11:19:25
Numéro 771 de RiskAssur-hebdo du vendredi 24 novembre 2023
Edito - L'AME face au Sénat : implications d'une suppression controversée (Erik Kauf) Commentaires - Estimations des quantités d'eau prélevées et consommées pour couvrir les besoins de la France (Erik Kauf) Enquêtes - Prévoyance : un niveau ...

Plus de titres


A la une
1060 lectures - publié le, 01/12/2023 à 07:20:25 - réservé aux abonnés

1065 lectures - publié le, 01/12/2023 à 07:16:49 - réservé aux abonnés

3328 lectures - publié le, 01/12/2023 à 07:06:24 - réservé aux abonnés

1060 lectures - publié le, 30/11/2023 à 15:56:28 - gratuit

1128 lectures - publié le, 30/11/2023 à 15:11:17 - réservé aux abonnés



© 2000/2023 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :02 38 21 30 88
RCS Orléans 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales