Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Il y a, actuellement, 53 internautes qui consultent des articles, 5 762 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Covoiturage : comment tre bien assur ?

Covoiturage : comment être bien assuré ?

Article lu 5633 fois, depuis sa publication le 23/12/2019 à 08:20:14 (longueur : 6788 caractères)


Le covoiturage est une pratique de plus en plus répandue, notamment pour les trajets de vacances. Il s’agit d’une solution abordable et écologique pour se rendre vers la destination de son choix. C’est également un bon moyen d’élargir ses connaissances. Le covoiturage consiste à partager un véhicule entre plusieurs occupants qui ont une même destination. Chacun prend alors éventuellement le volant à tour de rôle et participe aux divers frais tels que le prix du carburant. Bien que la loi française n’interdit pas de prêter sa voiture à une tierce personne, il est important de choisir un contrat d’assurance adapté en cas de covoiturage pour éviter les déconvenues.

Le point sur le covoiturage

Il existe deux types de covoiturage : partager un seul et même véhicule à chaque déplacement ou alterner les véhicules utilisés. Avec la seconde option, chacun doit prêter sa voiture à tour de rôle. Si vous décidez d’utiliser un seul et même véhicule pour tous vos déplacements, chaque passager devra alors participer aux frais de carburant, de péage, d’entretien, etc. Le covoiturage est basé sur le partage et ne doit en aucun cas donner lieu à une rémunération. Le cas échéant, il serait considéré comme une activité de transport de personne. Dans ce cas, il faudrait souscrire une assurance professionnelle spécifique.

Quelle assurance choisir en cas de covoiturage ?

Que vous partagiez votre voiture avec d’autres personnes ou pas, vous êtes dans l’obligation de souscrire un contrat d’assurance incluant une garantie responsabilité civile. De ce fait, quoi qu’il arrive, tous les passagers seront couverts en cas d’accident causé par le conducteur. Toutefois, il convient de bien vous assurer au moment de signer votre contrat d’assurance qu’aucune clause d’exclusivité ne vous interdise de prêter le volant. En effet, certaines compagnies d’assurance auto en ligne et classiques vous permettent de bénéficier de l’assurance même si vous prêtez le volant, tandis que d’autres appliquent des majorations de franchise en cas de partage de voiture.

Il est également possible que votre assureur interdise le prêt à un détenteur de permis récent. Toutefois, ce n’est pas le cas de toutes les compagnies d’assurance. Vous pouvez notamment profiter d’une offre d’une couverture n’impliquant aucune majoration de franchise en cas de sinistre ni supplément de cotisation en souscrivant un contrat d’assurance auto chez la MAIF par exemple.

Les assureurs ne proposent pas de contrat d’assurance covoiturage. Vous pouvez opter pour les contrats d’assurance classiques en vous assurant que les clauses correspondent à vos besoins.

L’assurance auto au tiers

Il s’agit de la formule la plus économique et la plus basique en matière d’assurance auto. Elle inclut la garantie responsabilité civile du conducteur et la protection des personnes. Ce type de contrat offre ainsi le niveau légal de couverture minimum. Toutefois, cela peut s’avérer avantageux dans certains cas et selon votre assureur. En effet, il est possible de bénéficier d’une couverture pour les catastrophes naturelles et technologiques en souscrivant à une assurance auto au tiers.

Choisir cette assurance est également plus adapté si votre véhicule est âgé de plus de 10 ans. Étant donné que la valeur d’un véhicule diminue avec le temps, il n’est pas opportun d’opter pour une assurance tous risques. En effet, il est fort probable que le montant de l’indemnisation obtenu en cas de sinistre ne soit pas à la hauteur du montant des cotisations de votre contrat. Vous pouvez néanmoins ajouter des options ou des garanties supplémentaires pour bénéficier d’une couverture plus complète. L’assurance au tiers est également plus adaptée si vous êtes un jeune conducteur ou êtes malussé.Pour souscrire une assurance au tiers, il vous suffit de contacter l’assurance de votre choix et de fournir les pièces demandées. Vous devez en général remettre le certificat d’immatriculation de votre véhicule, votre permis de conduire (adapté à la catégorie de votre véhicule) et un relevé d’information assurance auto mentionnant vos informations personnelles et votre historique de conducteur.

Lors de la signature de votre contrat, vous aurez à définir le conducteur principal. Dans le cas où votre assurance contient une clause d’exclusivité, vous serez seul autorisé à conduire le véhicule. Vous pouvez toutefois désigner des conducteurs secondaires susceptibles de prendre le volant qui peuvent être les membres de votre famille ou un colocataire. Ces personnes bénéficieront du même niveau de couverture en cas d’accident. Le montant de votre cotisation dépendra ainsi des différentes personnes désignées comme conducteurs occasionnels et de leurs expériences de conduites.

Si vous donnez le volant de votre véhicule à un conducteur non déclaré et qu’un accident se produit, votre assureur peut refuser de couvrir le sinistre s’il n’a pas été prévenu au préalable. Il peut également appliquer une déchéance d’une partie des garanties ou une franchise majorée selon les termes du contrat. Sachez que tout accident provoqué par le conducteur secondaire aura un impact sur votre bonus-malus, ce qui aboutira à une majoration de la cotisation à l’échéance suivante.

L’assurance tous risques

L’assurance tous risques est le type de contrat le plus couvrant, mais il est également le plus coûteux. Avant de souscrire, vous avez besoin de tenir compte de l’état de votre véhicule. Si vous avez un véhicule ancien, mais qui a beaucoup de valeur, il est plus judicieux pour vous de souscrire une assurance tous risques. Ce type de contrat est également idéal si vous avez un crédit en cours pour votre voiture.

En souscrivant une assurance tous risques, vous profiterez d’une indemnisation de qualité en cas de sinistre. Cette assurance inclut de nombreuses garanties dont la responsabilité civile et la protection juridique, la protection des personnes, la prise en charge en cas de catastrophes naturelles et technologiques, les préjudices en cas de vol, d’incendie, de bris de glace et tout autre événement accidentel. En cas d’accident, vous aurez une indemnisation à valeur d’achat (ou valeur à neuf) de votre véhicule.

La durée de ce remboursement à valeur à neuf dépend toutefois de chaque assureur. Cela peut aller de 6 à 24 mois. L’assurance tous risques est particulièrement adaptée en covoiturage puisqu’elle peut couvrir n’importe quel type d’accident causé par vous ou par un autre conducteur à qui vous avez prêté votre véhicule.


Booking.com






A la une
2697 lectures - publié le, 07/08/2020 à 17:42:27 - réservé aux abonnés

2109 lectures - publié le, 05/08/2020 à 08:05:49 - gratuit

1759 lectures - publié le, 04/08/2020 à 17:49:18 - gratuit

6084 lectures - publié le, 02/08/2020 à 12:01:47 - réservé aux abonnés

4277 lectures - publié le, 01/08/2020 à 09:30:39 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2020 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales