Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ...
Il y a, actuellement, 52 internautes qui consultent des articles, 970 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Comment évaluer et améliorer le niveau de maturité des réseaux complexes et segmentés tout en contrant les risques, grâce à l’automatisation?

Comment évaluer et améliorer le niveau de maturité des réseaux complexes et segmentés tout en contrant les risques, grâce à l'automatisation?

Article lu 8363 fois, depuis sa publication le 22/11/2018 à 16:06:50 (longueur : 6414 caractères)


Par Erwan Jouan, Directeur régional Europe de l'Ouest de Tufin

Les enjeux rencontrés par les professionnels de la sécurité et des opérations dans tous les secteurs d'industrie sont de plus en plus grands à mesure que les réseaux deviennent de plus en plus complexes. La segmentation croissante, combinée à des changements constants et le fait que les professionnels de la sécurité soient en nombre insuffisant, vient intensifier ces enjeux. La segmentation continue du réseau s'explique par les environnements multi-fournisseurs, où de nombreux produits disparates doivent être intégrés pour éviter les problèmes de configuration ou les faiblesses du réseau. Malheureusement, ce n'est généralement pas le cas du fait de la complexité accrue et des efforts demandés à des équipes IT déjà surchargées, ce qui crée de sérieux défis.

D'ailleurs, selon une étude de Cato Networks effectuée auprès de plus de 700 professionnels IT (Etude Mars 2018 Cato Networks: The Curse of Complexity Continue), la complexité ressort comme étant le plus gros challenge que rencontrent les équipes IT en matière de réseau et de sécurité.

Ceci se traduit par un compromis : l'activité de l'entreprise exige plus d'agilité pour satisfaire les demandes du marché, souvent au préjudice de la sécurité. Une entreprise trop focalisée sur la sécurité souffrira d'un ralentissement du (vous en avez lu 21%, il reste à lire 79%, de cet article.)

...

Cet article est réservée aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège
- Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici

Abonnement en ligne
Abonnement 1 an pour 480 euros ttc, en cliquant ici
Abonnement 1 mois pour 54 euros ttc, en cliquant ici

Retrouvez l'actualité de la semaine, en vous abonnant au magazine RiskAssur-hebdo, envoyé en format PDF en fin de semaine : Abonnement et/ou en savoir plus, en cliquant ici









A la une
975 lectures - publié le, 13/12/2018 à 16:49:00 - réservé aux abonnés

1060 lectures - publié le, 13/12/2018 à 13:56:06 - réservé aux abonnés

1293 lectures - publié le, 13/12/2018 à 10:54:42 - réservé aux abonnés

1494 lectures - publié le, 13/12/2018 à 09:42:49 - gratuit

1833 lectures - publié le, 12/12/2018 à 15:06:11 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner

© 2000/2018 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales