Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
PèreLaFouine
Il y a, actuellement, 101 internautes qui consultent des articles, 229 155 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire - d'autres articles sur RISQUE


Parlons Maîtrise des Risques

Article lu 18671 fois, depuis sa publication le 20/04/2012 à 07:47:30 (longueur : 4402 caractères)


Le terme « Maîtrise des Risques » est entré dans le langage courant des fonctions en charge de la sécurité des personnes et des biens, en liaison avec leur activité.
#
Parti des entreprises industrielles et commerciales, elle a tendance à s’étendre progressivement aux activités administratives exercées par les administrations publiques, nationales, hospitalières et territoriales, soumises aux mêmes risques et aux mêmes contraintes que le secteur privé.
#
La notion de Maîtrise des Risques trouve son origine dans le traitement des risques d’entreprises aux Etats-Unis connu, sous le terme de « Riskmanagement ».
#
IL a été traduit en français, par facilité, par « gestion des risques » alors qu’un risque ne se gère pas mais doit être éliminé et, à défaut, être réduit et place sous contrôle, autrement dit, par être maîtrisé.
#
Le « Management » de l’américain peut effectivement se traduire par « gestion » mais aux Etats-Unis, riskmanagement ne signifie pas « gestion des risques » mais gestion de leurs conséquences financières par l’assurance et par tous les moyens de financements alternatifs des risques que nous connaissons.
#
C’est ainsi que l’auteur du premier ouvrage abordant en langue française le traitement des risques aléatoires des entreprises, édité en septembre 1978, l’a intitulé « Maîtrise des risques »(voir page 35) pour coller au sens exact de l’activité qui y est décrite.
#
Une trentaine d'années plus tard, alors que ce terme, rarement utilisé depuis, entre de plus en plus dans le langage administratif, l’auteur a autorisé l’éditeur de RiskAssur a déposé « La Maîtrise des Risques » en vue de son utilisation dans le cadre de ses éditions.

(Déposée à l’INPI, le 29 mai 2010 sous le n° 10 /3741847)
#
Dans les entreprises, la Maîtrise des Risques a pour objet la protection du patrimoine au sens le plus large du terme, alors que, pendant des décennies, elle se limitait, dans les entreprises aux seuls risques aléatoires, susceptibles d’être couverts par des polices d’assurances traditionnelles du marché.
#
Cette fonction, francisée sous le terme « risques et assurances » fonctionne toujours avec pour seule extension aux services assurances d’antan, I'initiation et la supervision des mesures de prévention et de protection des risques, pour répondre aux normes de sécurité imposées par les assureurs.
#
Elle doit disposer, à cet effet, des compétences de techniciens de la prévention et de la protection, formés et agréés à l’initiative des assureurs, par le Centre national de prévention et de protection, le CNPP : les Ingénieurs sécurité.
#
Dans les entreprises, les Ingénieurs sécurité sont aussi appelés à intervenir dans la mise au point de demandes de permis de construire et dans les relations avec les services préfectoraux en charge de l’autorisation et du contrôle des Installations classées pour la protection de l’environnement, les ICPE.
#
Dans un passé encore récent, les risques spéculatifs pris par l’entreprise pour l’exercice de ses activités étains pris dans le cadre de ceux-ci, sans faire l’objet d’une centralisation ou d’un traitement particulier, alors qu’ils engagent lourdement le patrimoine de l’entreprise, au point de pouvoir mettre en cause son existence.
#
Il peut s’agir d’un projet industriel à réaliser à l’étranger avec un partenaire local, qui peut se terminer très mal, dont les exemples ne manquent malheureusement pas ou par des prises de risques dans le domaine de la responsabilité civile ou du crédit, lorsqu’ils dépassent toute possibilité d’assurances et passent de la catégorie des risques aléatoires dans celle des risques spéculatifs.
#
Les directions générales et les conseils d’administration doivent constituer des provisions pour faire face aux risques spéculatifs avérés et doivent en rendre compte, sous le contrôle des commissaires aux comptes, aux actionnaires de la société.
#
C’est ainsi que s’est créée une nouvelle fonction, la Direction générale des risques, attachée aux plus hautes instances des sociétés.
#
Elle dispose, pour l’exercice de ses fonctions de l’audit interne et du contrôle de gestion et travaille en liaison avec les services juridiques en charge du contentieux et de la propriété industrielle et avec les services fiscaux.
#
Les administrations s’organisent de leur côté aux risques auxquelles elles sont exposés, en fonction de la nature de leur activité.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Edito


-------------









A la une
1017 lectures - publié le, 16/05/2022 à 09:31:04 - réservé aux abonnés

1219 lectures - publié le, 16/05/2022 à 08:32:35 - gratuit

1314 lectures - publié le, 16/05/2022 à 07:29:46 - réservé aux abonnés

1335 lectures - publié le, 16/05/2022 à 07:23:50 - réservé aux abonnés

2146 lectures - publié le, 13/05/2022 à 08:30:01 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2022 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales