Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Abonnement Privilège Abonnement magazine mag. anciens numéros Commentaires mentions légales
PèreLaFouine Notre-Siècle Terre-Futur.com
Il y a, actuellement, 96 internautes qui consultent des articles, 112 089 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)


Essayer RiskAssur PRIVILEGE pour seulement 15 euros,
vous donnant acces a l integralite des archives (plus de 35 000 articles) : cliquez ICI



Intelligence artificielle : menaces et opportunits (Pr Jean-Paul Louisot)

Intelligence artificielle : menaces et opportunités (Pr Jean-Paul Louisot)

Article lu 16620 fois, depuis sa publication le 18/04/2024 à 14:20:17 (longueur : 5475 caractères)


« Il est important de se rappeler que l'intelligence artificielle est encore une technologie émergente. Nous ne savons pas encore ce qu'elle réserve à l'avenir. Cependant, il est clair qu'il s'agit d'une technologie qui aura un impact profond sur nos vies. » (Anonyme)

Alors que les praticiens et les chercheurs font de plus en plus référence à l'intelligence artificielle (IA) dans leurs discours publics on doit légitimement s'interrogé sur ce volet important de la quatrième révolution industrielle qui présente un cas d'école de la gestion des risques vus à la fois comme des opportunités et des menaces. Mais il faut d'abord s'interroger sur ce qu'est l'IA.

L'IA est une branche de l'informatique dédiée à la création d'ordinateurs et de programmes qui peuvent reproduire la pensée humaine. Certains programmes d'IA peuvent apprendre de leur passé en analysant des ensembles complexes de données et améliorer leur performance sans l'aide des humains pour affiner leur programmation.

Comme l'IA a explosé ces dernières années, elle est devenue courante dans les affaires et la vie quotidienne. Les gens utilisent l'IA tous les jours pour faciliter leur vie – en interagissant avec des assistants virtuels ou des programmes basés sur l'IA. Les entreprises utilisent l'IA pour rationaliser leurs processus de production, les gains et les pertes du projet, et prédire quand la maintenance devra avoir lieu.

Avec sa capacité à analyser de grandes quantités de données en peu de temps pour le secteur de l'assurance, l'IA est une colonne vertébrale de plus en plus importante pour les informations. En outre, ses capacités de prise de décision peuvent être un pas de géant pour l'efficacité de l'entreprise et de nouvelles solutions. Cependant, les décisions prises par l'IA doivent être conformes aux lois et réglementations applicables, et doivent également être éthiques, impartiales et durables. Et c'est là que réside le nœud du problème : pour être bénéfique au secteur de l'assurance et à la société dans son ensemble, il existe de nombreuses conditions de gouvernance, organisationnelles et culturelles que les applications de l'IA doivent remplir.

L'IA est utilisée comme un outil pour aider un personnel humain à optimiser les flux de travail et à rendre les opérations commerciales plus efficaces. Ces gains sont réalisés de différentes manières, notamment en utilisant l'IA pour automatiser les tâches répétitives, générer des informations basées sur des algorithmes d'apprentissage automatique, traiter rapidement de grandes quantités d'ensembles de données et extraire des informations significatives, et prédire les résultats futurs basés sur l'analyse des données. Les systèmes d'IA alimentent plusieurs types d'automatisation d'entreprise, y compris l'automatisation d'entreprise et l'automatisation des processus, aidant à réduire les erreurs humaines et à libérer la main-d'œuvre humaine pour un travail de haut niveau.

Selon McKinsey & Company, l'utilisation de l'intelligence artificielle dans les opérations commerciales a doublé depuis 2017. C'est en grande partie parce que la technologie d'IA peut être personnalisée pour répondre aux besoins uniques d'une organisation. 63 % des répondants de McKinsey s'attendent à ce que leur investissement dans les technologies d'IA augmente au cours des trois prochaines années. Pour utiliser l'IA dans une stratégie commerciale efficace, une organisation doit avoir une compréhension claire de ses fonctions commerciales, comment l'IA fonctionne et quels aspects de l'entreprise peuvent être améliorés grâce à sa mise en œuvre.
Alors que l'utilisation d'outils d'IA pour automatiser les tâches répétitives et augmenter la productivité des employés reste populaire, les entreprises vont également au-delà de ces cas d'utilisation et utilisent l'IA pour aider à des initiatives stratégiques de haut niveau qui aident à générer une valeur commerciale plus large.

Par ailleurs, des chercheurs scientifiques de tous les horizons adoptent l'IA - de la création de laboratoires « autonomes », dans lesquels des robots et des algorithmes travaillent ensemble pour concevoir et mener des expériences, au remplacement des participants humains aux expériences de sciences sociales par des robots.

Toutefois, les chercheurs comme les praticiens qui envisagent utiliser l'IA doivent en évaluer les risques maintenant, alors que les applications d'IA sont encore naissantes, car elles seront beaucoup plus difficiles à aborder si les outils d'IA deviennent profondément intégrés dans le pipeline de recherche comme dans les pratiques des entreprises.

Une étude récente du Fonds monétaire international a prédit que l'IA était sur le point d'avoir un impact sur environ 60 % de tous les emplois dans les économies avancées comme la nôtre, avec environ la moitié de ceux qui bénéficieront de l'IA augmentant la productivité et l'autre moitié étant impactée négativement. Cela signifie des pertes d'emplois.

« Certains parlent d'intelligence artificielle, mais la réalité est que cette technologie va nous améliorer. Donc, au lieu d'intelligence artificielle, je pense que nous augmenterons notre intelligence. » (Ginni Rometty)

Les 10 principes directeurs de l'IA pour 2024
Antonio Grasso et Pravina Ladva ont …

lire la suite dans le numéro 790 du magazine RiskAssur-hebdo, cliquez ICI




Cliquer ICI pour lire d’autres articles
de la rubrique Points de vue





Sommaires de RiskAssur-hebdo


Pour vous abonner
au magazine RiskAssur-hebdo
cliquez ICI

16/05/2024 à 10:02:30
Numéro 793 de RiskAssur-hebdo du vendredi 17 mai 2024
Edito - Une enquête réalisée à partir de la plateforme Doctolib permet de situer les déserts médicaux (Erik Kauf) Etude - Gestion des risques, réseaux logistiques et resilience (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - Pour les Jeux Olympiques, P...

02/05/2024 à 11:20:31
Numéro 792 de RiskAssur-hebdo du vendredi 3 mai 2024
Edito - Notre réseau électrique doit être adapté aux besoins du monde de demain (Erik Kauf) Etude - La fin de l'illusion de la fin de l'histoire et le nouveau paysage des risques (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - L'industrie de défense fr...

Plus de titres


A la une
1282 lectures - publié le, 17/05/2024 à 07:29:04 - réservé aux abonnés

1484 lectures - publié le, 17/05/2024 à 07:19:36 - réservé aux abonnés

890 lectures - publié le, 17/05/2024 à 07:05:46 - réservé aux abonnés

3195 lectures - publié le, 16/05/2024 à 07:56:08 - réservé aux abonnés

1367 lectures - publié le, 16/05/2024 à 07:28:20 - réservé aux abonnés



© 2000/2024 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :02 38 21 30 88
RCS Orléans 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales