Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ...
Il y a, actuellement, 67 internautes qui consultent des articles, 19 905 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Assurance PNO : tout ce qu’il faut savoir sur cette couverture et ses garanties

Assurance PNO : tout ce qu'il faut savoir sur cette couverture et ses garanties

Article lu 7849 fois, depuis sa publication le 17/12/2018 à 15:36:53 (longueur : 4465 caractères)


Que couvre l'assurance propriétaire non-occupant

Si tout le monde sait plus ou moins ce qu'une assurance habitation est censée couvrir, l'assurance PNO reste plus confidentielle. Pourtant, la loi Alur l'a rendue obligatoire pour tous les propriétaires d'immeuble soumis à la copropriété. Quelles sont les garanties qu'elle propose et pourquoi est-il si grandement conseillé de la souscrire ?

Les garanties d'une assurance PNO

Une assurance PNO ou assurance propriétaire non occupant propose des garanties qui permettent de faire face à tous les risques couverts par une assurance habitation classique : incendies, événements climatiques, catastrophe naturelle
Il ne faut pas perdre de vue pour autant sa finalité, qui est de couvrir le propriétaire et de l'aider à faire face à ses responsabilités. Au menu de ses garanties, certaines sont capitales.

La garantie responsabilité civile
Une assurance PNO contient toujours une garantie responsabilité civile qui protège le propriétaire en cas de sinistre causant des préjudices à un tiers et où sa responsabilité serait engagée. Il suffit pour cela d'un vice de construction non connu, d'un défaut d'entretien des installations d'électricité ou de chauffage ou de sérieux problèmes climatiques. Cette garantie est fondamentale pour ne pas qu'un propriétaire se retrouve confronté à la prise en charge d'un sinistre ayant entraîné, par exemple, des séquelles invalidantes chez son locataire.

La garantie tous risques immobiliers

Pensez à l'inclure à votre assurance PNO si vous risquez d'être victime d'un sinistre incluant un aménagement extérieur comme une piscine ou une dépendance. Sachez aussi que si un événement climatique endommage vos aménagements extérieurs comme vote toiture ou votre portail, l'assurance habitation de votre locataire n'intervient pas.

La garantie loyers impayés

Un accident peut vous priver pendant plusieurs mois de la perception d'un loyer. De même, si ce loyer impayé risque de creuser un trou dans votre budget ou de vous pénaliser dans le remboursement d'un prêt, renforcer votre assurance PNO par une garantie loyer impayé.

Bien choisir son contrat

Vous l'avez compris, cette assurance est importante et s'avère déterminante en cas de problème. En la souscrivant, comparez les garanties avec celles du contrat d'assurance habitation de votre locataire. Ceci pour pallier à un manque de garantie éventuel et pour couvrir le faisceau le plus large possible de risques.

Si vous êtes copropriétaire, pensez à demander aussi au syndic une copie du contrat d'assurance de la copropriété. Soyez bien attentif à ce que cette assurance couvre l'ensemble des bâtiments, avec leurs parties communes et privatives.

Certaines garanties non-obligatoires sont essentielles, car les conséquences d'un sinistre peuvent aller très loin.

Être propriétaire expose immanquablement à des problèmes en cas d'accident provoquant des désagréments pour le locataire qui a le droit à des dédommagements. La « trouble de jouissance » est obligatoire pour une couverture vraiment solide.

De même les garanties « recours des locataires » et « recours des voisins et des tiers » vous permettent de défendre vos droits si des litiges font suite à un sinistre où votre responsabilité est engagée. Parce qu'un incendie peut se propager très vite, ou une fuite d'eau avoir des conséquences imprévues, votre assurance PNO ne doit pas faire l'économie de ces garanties.

Le coût d'une assurance propriétaire non-occupant est très raisonnable et ne justifie pas que l'on en fasse l'impasse. Pour parfaitement protéger votre bien, assurez-vous que votre locataire est bien assuré de son côté. Dans le cas contraire, la loi Alur vous autorise à contracter une assurance habitation à sa place. Vous avez le droit, dans ce cas, de reporter son coût sur le montant du loyer tous les mois.

Un propriétaire averti sait que sa situation l'expose à des responsabilités très importantes. Nul n'est à l'abri d'une erreur ou d'un oubli : raison pour laquelle l'assurance propriétaire non-occupant est un filet de sécurité obligatoire pour éviter les gros ennuis.






A la une
1563 lectures - publié le, 18/01/2019 à 11:46:53 - réservé aux abonnés

1908 lectures - publié le, 18/01/2019 à 10:17:15 - réservé aux abonnés

2411 lectures - publié le, 17/01/2019 à 14:43:26 - réservé aux abonnés

2496 lectures - publié le, 17/01/2019 à 13:15:09 - réservé aux abonnés

2581 lectures - publié le, 17/01/2019 à 10:18:09 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner

© 2000/2018 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales