Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Il y a, actuellement, 51 internautes qui consultent des articles, 9 814 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

L’économie circulaire pour refaçonner le monde de l’après Covid-19
Pr Jean-Paul Louisot

L'économie circulaire pour refaçonner le monde de l'après Covid-19
Pr Jean-Paul Louisot

Article lu 6142 fois, depuis sa publication le 13/07/2020 à 11:45:46 (longueur : 31205 caractères)


« Une bonne gestion des risques favorise la vigilance en période de calme et inculque la discipline en période de crise » (Dr Michael Ong ).

Depuis très longtemps, les experts ont sonné la sonnette d'alarme pour souligné que le niveau de prospérité en Occident, et plus récemment dans le reste du monde, ne sera pas soutenable à long terme. Les besoins croissants d'une population mondiale en pleine expansion sont de plus en plus en décalage avec les ressources disponibles de la planète. La crise sanitaire et économique liée à la Covid-19 n'a fait que rendre plus urgent encore l'exigence de revoir le modèle de développement.

De fait, cette crise n'est pas encore derrière nous au niveau mondial alors même que certains pays qui croyaient en être sortie découvre que le dé-confinement rapide s'il aide l'économie les expose à une reprise de la pandémie ; seconde vague ou reprise de la première, peu importe. Donc nous sommes globalement encore au cœur de la crise sanitaire liée alors que la crise économique ne fait que commencer, quel que soit le nombre de nouveaux chômeurs dans le monde entier sans oublier ceux qui survivaient avant sur des ressources informelles qui se sont taries. Certains essaient de se réconforter en essayant d'envisager le « monde d'après », un monde différent bien entendu. De nombreux experts sont convaincus que l'économie circulaire, sous tous ses aspects, constitue une réponse incontournable pour éviter de reproduire les erreurs qui ont conduit à la situation actuelle, et qui pourrait déboucher sur encore pire demain !

Si à très court terme, la priorité demeure de minimiser les effets catastrophiques du virus sur notre système sanitaire, à un terme rapproché la création d'emplois et l'innovation vont devenir des missions de même urgence. L'économie circulaire n'apporte pas nécessairement de réponse immédiate sur le sanitaire, même si certains réfléchissent déjà au recyclage des masques sanitaires pour en réduire la pénurie au niveau mondial. Mais dans la perspective de construire un système économique plus solide, plus résilient et surtout plus respectueux de l'environnement, l'économie circulaire trouve une place naturelle.

L'économie circulaire est un paradigme pour une croissance durable qui vise à inscrire nos activités économiques dans une logique de fonctionnement cyclique analogue à celle des écosystèmes naturels où rien ne se perd, mais tout se transforme.

Rien ne se perd, mais tout se transforme ?

L'économie circulaire consiste à « découpler » le développement économique des contraintes liées à l'épuisement des ressources naturelles, permettant ainsi à la prospérité de s'accroître tout en utilisant moins de pétrole, de minéraux et d'autres ressources fossiles.

L'économie circulaire se présente comme l'antithèse de l'économie linéaire pré-Covid dans laquelle des matières premières vierges sont extraites, puis utilisées pour fabriquer des produits dont l'obsolescence est programmée, avant d'être jetées, générant ainsi des quantités importantes de déchets. Au fil des ans, le monde s'est mué en société du jetable.

Dans la philosophie de l'économie circulaire, la notion de déchet n'existe pas ; tous les matériaux, coproduits ou objets usagés sont réintroduits dans les chaînes de valeur pour être réutilisés plusieurs fois au lieu d'être jetés. L'accent est mis sur le recyclage perpétuel rendu possible grâce à la conception de produits plus durables, moins toxiques et plus faciles à démonter et à réparer. Ce modèle encourage l'utilisation de ressources régénératives de manière à limiter l'extraction de ressources vierges.

La Real Circularity Coalition, un réseau mondial d’ONG, d’activistes, d’universitaires, de politiciens et de chefs d’entreprise fondée cette année a entrepris de faire campagne pour une véritable économie circulaire. Dans une lettre adressée aux dirigeants du monde, les auteurs affirment : «Alors que les dirigeants mondiaux se tournent vers la reprise économique, les solutions à court terme à forte intensité de carbone ne sont pas la solution», dit la lettre, notant que «au lieu de créer une économie où les ressources ne sont utilisées que si elles sont à 100% recyclable ou réutilisable, représente notre meilleure voie vers un avenir meilleur.

Une véritable économie circulaire pourrait réaliser une fois pour toutes la vision d’un monde libéré des problèmes liés au dérèglement climatique et à la crise mondiale des déchets", ajoute la lettre. «Aujourd’hui plus que jamais, l’avenir appartient aux entreprises qui travaillent avec la nature, pas contre elle. La réponse économique à la crise doit être exécutée conformément à nos objectifs mondiaux de durabilité et placer les mesures de relance vertes au premier plan. »

Quels sont les principaux bénéfices de l'économie circulaire ?

Les bénéfices potentiels de la transition vers l'économie circulaire sont de différents ordres, économiques, environnementaux et sociétaux et ont un impact sur l'ensemble des acteurs économiques :

- pour la société dans son ensemble, elle garantit une capacité continue de jouir d'un niveau de vie de haute qualité dans un environnement plus sûr et avec une économie plus stable et créatrice d'emplois non délocalisables ;
- pour les entreprises, elle engendre de nouvelles opportunités de croissance, renforce la relation avec les clients et réduit les risques liés à une pénurie de matières premières ;
- pour les consommateurs, elle offre plus de choix et facilite l'accès à des produits et services jusqu'alors inaccessibles.

Sans doute, est-il possible d'aller un peu plus dans le détail pour certains de ces bénéfices :
- L'économie circulaire pour réduire notre dépendance vis-à-vis de l'extérieur
Le début de l'épidémie en Chine a d'abord montré la fragilité des chaînes logistiques mondialisées mises en place par les entreprises. Beaucoup d'entre elles, parmi les plus grandes, se sont en effet retrouvées (vous en avez lu 19%, il reste à lire 81%, de cet article.)

...

Cet article est réservée aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège
- Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici

Abonnement en ligne
Abonnement 1 an pour 480 euros ttc, en cliquant ici
Abonnement 1 mois pour 54 euros ttc, en cliquant ici

Retrouvez l’actualité de la semaine, en vous abonnant au magazine RiskAssur-hebdo, envoyé en format PDF en fin de semaine : Abonnement et/ou en savoir plus, en cliquant ici
https://notre-siecle.com





Booking.com






A la une
1150 lectures - publié le, 05/08/2020 à 08:05:49 - gratuit

1017 lectures - publié le, 04/08/2020 à 17:49:18 - gratuit

5337 lectures - publié le, 02/08/2020 à 12:01:47 - réservé aux abonnés

3535 lectures - publié le, 01/08/2020 à 09:30:39 - réservé aux abonnés

2220 lectures - publié le, 31/07/2020 à 09:02:19 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2020 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales