Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
Il y a, actuellement, 105 internautes qui consultent des articles, 62 781 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)
Your content hidden for AdBlockers

Ecrire un commentaire

Le plan d’épargne retraite (PER) séduit de nombreux épargnants

Le plan d'épargne retraite (PER) séduit de nombreux épargnants

Article lu 22381 fois, depuis sa publication le 10/12/2020 à 14:17:33 (longueur : 7127 caractères)


Un an après son lancement, le plan d'épargne retraite (PER) se révèle un franc succès. On compte plus de 250 000 ouvertures de contrat en 12 mois. Le PER est un dispositif d'épargne mis en place par le gouvernement fin 2019 s'adressant spécifiquement aux épargnants souhaitant se constituer un capital en vue de la retraite.
Il faut dire que le besoin est réel. À l'heure où de nouvelles réformes du régime des retraites se préparent et font craindre une baisse des pensions, de nombreux épargnants ont pris les devants et allouent une part de plus en plus importante de leur épargne en prévision de leurs vieux jours.

Le PER individuel a su viser juste, il remplace le PERP (plan d'épargne retraite populaire) et le contrat Madelin. Le PER dépoussière également les autres dispositifs d'épargne retraite en offrant davantage de lisibilité et de souplesse pour les épargnants. Ainsi, les solutions d'épargne retraite entreprise PERCO et article 83 disparaissent également au profit des PER collectifs et catégoriels et le transfert est possible.

Cet article est l'occasion de revenir sur le fonctionnement et les avantages du PER individuel, et de préciser les caractéristiques auxquelles il faut être attentif au moment de regarder un comparatif de PER individuel. Les épargnants ont désormais le choix entre plusieurs dizaines de contrats. Les banques et les courtiers spécialisés ont multiplié le lancement d'offres de PER.

Le fonctionnement du plan épargne retraite



Le PER est un dispositif d'épargne contraignant puisque l'argent versé sur le plan est bloqué jusqu'à la retraite. Plus exactement, le déblocage de l'encours est possible dès l'instant où l'épargnant active ses droits à la retraite. Le déblocage du PER n'est pas automatique et l'épargnant peut très bien décider de continuer à alimenter son plan d'épargne retraite, par exemple dans le cadre d'une stratégie d’optimisation de sa succession.

Toutefois, le législateur a introduit un cas de sortie anticipée nouveau par rapport au PERP (le plan d'épargne retraite populaire est l'ancien dispositif que remplace le PER individuel). En effet, l'épargnant peut désormais retirer l'argent logé sur son PER dans le cadre de l'achat de sa résidence principale. Il est également possible de retirer l'argent du PER en cas de coup dur (invalidité, fin de droit au chômage, faillite, etc.).

L'essentiel des PER commercialisés sont des PER dits assurantiels, par opposition aux PER bancaires. En termes d'allocation du capital, les possibilités du PER assurantiel sont semblables à celles d'un autre dispositif d'épargne bien connu des Français : l'assurance vie. Ainsi, les PER assurantiels permettent d'investir sur des placements sans risque tels que les fonds euros ou des supports potentiellement plus risqués mais aussi plus rémunérateurs et plus adéquats pour valoriser son patrimoine à long terme. Les supports autres que le fonds euro constituent les unités de compte. Tous les contrats ne proposent pas les mêmes prestations en matière de choix de supports en unités de compte. Les frais associés à la vie du contrat varient également d'un contrat à un autre.

Choisir un PER adapté à son profil



Le PER assurantiel est le choix de prédilection pour l'essentiel des épargnants puisqu'il permet d'investir sur des fonds euros, et donc de sécuriser son épargne à l'approche de la retraite. Quant au PER bancaire, il ne donne pas accès aux fonds euros, ce qui constitue un inconvénient rédhibitoire pour beaucoup d'épargnants…en revanche, on peut trouver des contrats de type bancaire avec des frais de gestion plus faibles.

Les frais associés à la vie du PER vont du simple au double selon les contrats. On trouve des contrats avec des frais de gestion en unités de compte de 0,50 %, et d'autres où ces frais avoisinent les 1 %. Du côté des frais de versement, c'est le grand écart : ils vont de 0 à 5 % selon les PER ! Ces frais sont négociables.

Certains courtiers en ligne se sont lancés dans la commercialisation de PER avec des caractéristiques très compétitives. C'est par exemple le cas de Linxea, dont les PER Linxea Spirit et Avenir recueillent des avis positifs de la presse en ligne. On trouve ainsi des contrats sans frais de versement et sans concession sur l'offre de supports en unités de compte, certains contrats donnant accès à plus de 500 supports financiers (fonds actions, immobilier, etc.)

La gestion d'un portefeuille de produits financiers diversifiés n'est pas un travail à la portée de monsieur tout le monde. Aussi, par défaut, la plupart des banques et des courtiers proposent de passer la gestion du PER en gestion déléguée. De cette façon, le gestionnaire s'occupe de l'allocation et de la gestion du contrat tout au long de vie du PER. Les bonnes gestions déléguées proposent un système de sécurisation graduelle et automatique des gains vers des placements sans risque à l'approche de la retraite. Ce service offre une bonne sérénité aux épargnants.

PER : une fiscalité très attractive pour les gros contribuables



La fiscalité du PER est certainement la caractéristique qui séduit le plus les épargnants. Comme expliqué plus haut, les versements réalisés sur le PER sont bloqués. Ce qui est une contrainte importante, notamment vis-à-vis de l'assurance vie où l'argent n'est pas bloqué. Mais le PER se rattrape avec sa fiscalité, c'est d'ailleurs, la principale raison qui motive l'ouverture d'un contrat.

Les versements réalisés sur le PER sont déductibles à 100 % du revenu imposable. Toutefois, cette déductibilité est plafonnée à 10 % des revenus de l'année précédente ou 10 % du plafond annuel de la sécurité sociale (on retient le chiffre le plus élevé). Ce dispositif est donc très attractif pour les contribuables exposés à un taux marginal d'imposition élevé. Ainsi, un contribuable dont une bonne part des revenus se situent dans la tranche marginale d'imposition à 30 % pourra réaliser une économie d'impôt de 900 € en réalisant un versement de 3000 € sur son PER.

Les épargnants ne payant pas d'impôt sur le revenu ne sont pas laissés de côté. Si l'épargnant ne déduit pas les versements de son revenu imposable, il bénéficiera d'une fiscalité avantageuse à la sortie du contrat.

La sortie du PER peut se faire de 2 façons : en rente ou sous forme de capital. La bonne nouvelle est que ce dispositif permet une sortie intégrale du capital. Les jeunes retraités pourront par exemple financer l'achat d'une résidence secondaire pour leurs vieux jours en mobilisant l'épargne accumulée sur leur PER.

En conclusion, le PER est un dispositif ayant rencontré un vif intérêt des épargnants depuis son lancement. Ce succès s'explique en raison des larges possibilités d'allocation offertes par ce produit, ainsi qu'une fiscalité très avantageuse, laquelle permet de réduire son revenu imposable et donc son impôt sur le revenu.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Points de vue


-------------


Comparateurs d'assurance
- Auto
- Habitation
- Obsèques
- Santé
- Santé animaux
- Motos






A la une
1256 lectures - publié le, 20/01/2021 à 16:33:32 - réservé aux abonnés

1150 lectures - publié le, 20/01/2021 à 13:45:30 - réservé aux abonnés

1367 lectures - publié le, 20/01/2021 à 10:22:14 - réservé aux abonnés

980 lectures - publié le, 20/01/2021 à 08:57:47 - réservé aux abonnés

1383 lectures - publié le, 19/01/2021 à 16:19:24 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2021 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales