Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Il y a, actuellement, 129 internautes qui consultent des articles, 80 519 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Le high yield, une solution pour chapper aux taux ngatifs

Le high yield, une solution pour échapper aux taux négatifs

Article lu 2761 fois, depuis sa publication le 10/04/2019 à 15:03:46 (longueur : 7930 caractères)


Par Marie-Laurence Biswang, Directrice générale adjointe de Gaspal Gestion, responsable de la gestion taux.

Les récentes annonces accommodantes des banques centrales ont réactivé la problématique des taux négatifs sur les marchés obligataires. Dans ce contexte, le choix d'investir sur des titres de notation high yield de courte échéance s'impose pour bénéficier de rendements encore attractifs pour un risque modéré.

Depuis le début de l'année, les performances des fonds obligataires sont bonnes quelle que soit leur stratégie de gestion. Et pour cause : le premier trimestre a été marqué par une baisse généralisée des taux et surtout des spreads de crédit sur l'ensemble des segments du marché obligataire, aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis. Les discours accommodants des banquiers centraux, de Mario Draghi (BCE) comme de Jerome Powell (Fed), associés au tassement des perspectives d'inflation de part et d'autre de l'Atlantique, sont clairement à l'origine de ce phénomène. Le retour des taux souverains des pays cœur de la zone euro à un niveau proche des plus bas historiques ainsi que la forte baisse des rendements de la dette privée, ont dopé les performances du marché obligataire au cours de ce premier trimestre.

Un impératif : fuir les taux négatifs tout en réduisant la duration des portefeuilles

Le problème est le suivant : la baisse des taux a été telle que de nombreux titres s'échangent désormais sur des niveaux de taux de rendement négatifs, rappelant la situation de l'été 2016. Ce (vous en avez lu 19%, il reste à lire 81%, de cet article.)

...

Cet article est réservée aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège
- Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici

Abonnement en ligne
Abonnement 1 an pour 480 euros ttc, en cliquant ici
Abonnement 1 mois pour 54 euros ttc, en cliquant ici

Retrouvez l'actualité de la semaine, en vous abonnant au magazine RiskAssur-hebdo, envoyé en format PDF en fin de semaine : Abonnement et/ou en savoir plus, en cliquant ici
https://notre-siecle.com









A la une
895 lectures - publié le, 19/04/2019 à 11:30:25 - réservé aux abonnés

991 lectures - publié le, 19/04/2019 à 09:44:46 - réservé aux abonnés

1123 lectures - publié le, 19/04/2019 à 08:02:17 - réservé aux abonnés

1091 lectures - publié le, 19/04/2019 à 07:45:54 - réservé aux abonnés

1595 lectures - publié le, 18/04/2019 à 14:50:26 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner

© 2000/2018 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales