Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
PèreLaFouine
Il y a, actuellement, 140 internautes qui consultent des articles, 258 440 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Taxe carbone, à la recherche de la quadrature du cercle

Taxe carbone, à la recherche de la quadrature du cercle

Article lu 16695 fois, depuis sa publication le 12/02/2010 à 09:00:00 (longueur : 2926 caractères)


L’application de la taxe carbone aux entreprises industrielles ne doit pas être trop pénalisante pour elles, en entravant leur compétitivité, tout en répondant aux exigences du Conseil constitutionnel, qui a retoqué le texte initial.
#
Le gouvernement, après réflexion, a décidé de se donner le temps nécessaire à l’élaboration d’un texte répondant à cette double contrainte, mais qui doit pouvoir entrer en application le 1er juillet de cette année.
#
Il est entendu que le prix de référence de la tonne de carbone, qui sert base de calcul à la taxe carbone reste fixé à 17 euros la tonne et que les dispositions concernant la consommation des ménages , chauffage et carburants auto, restent inchangées.
#
Concernant l’application de la taxe carbone à l’industrie, il faut distinguer entre les 1018 sites soumis aux quotas européens et les autres sites industriels dont le sort a été tranché par le texte initial.
#
Au départ, le gouvernement avait prévu de ne pas appliquer aux premiers la taxe carbone, alors que c’est cette exonération qui a provoqué la censure de l’ensemble du texte de loi par le Conseil constitutionnel.
#
Le document du gouvernement, à soumettre à concertation, propose que pour ces 1018 sites la contribution carbone sera provisoire et disparaîtra en 2013, dès que les quotas européens seront payants.
#
Cependant, le problème n’est pas réglé pour autant pour les entreprises qui doivent acheter sur le marché des quotas supplémentaires, parce que leurs émissions dépassent les volumes des quotas gratuits.
#
Selon le document gouvernemental, des solutions doivent être trouvées, comme par exemple la déductibilité de la taxe des sommes dépensées pour acquérir des quotas supplémentaires, de quoi créer de nouvelles injustices, si l’on n’y prend pas garde.
#
Le document de concertation chiffre ensuite l’impact d’une taxe carbone uniforme sur les différentes industries.
#
A titre d’exemple, une taxe à 17 euros la tonne représenterait 15,4% de la valeur ajoutée pour les producteurs d’engrais, 10,4% pour la sidérurgie et 6,3% pour la chimie minérale, d’où plusieurs solutions nécessaires.
#
En fait, le document présente deux grandes options :

- La première consiste à appliquer une taxe carbone réduite à certains secteurs et notamment à ceux les plus exposés à la concurrence internationale ;

- La seconde option s’apparente à un bonus-malus, en partant d'une taxe carbone à 100%, les entreprises bénéficieraient d’un crédit impôts, qui serait d’autant plus élevé que l’entreprise fait des efforts pour réduire ses émissions.
#
Enfin, des dispositions particulières sont à l’étude concernant le transport aérien, les centrales thermiques et le chauffage urbain.
#
Toutes ces solutions ne sont, pour le moment, que des « pistes de travail » suite à des allers-retours entre le ministère de l’Environnement et Bercy, en passant par Matignon, mais sans lier le gouvernement.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Faits de sociétés


-------------









A la une
1378 lectures - publié le, 25/05/2022 à 07:47:44 - réservé aux abonnés

1632 lectures - publié le, 25/05/2022 à 07:30:11 - réservé aux abonnés

1515 lectures - publié le, 25/05/2022 à 07:25:46 - réservé aux abonnés

2385 lectures - publié le, 24/05/2022 à 07:48:02 - réservé aux abonnés

1807 lectures - publié le, 24/05/2022 à 07:38:09 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2022 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales