Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
PèreLaFouine
Il y a, actuellement, 113 internautes qui consultent des articles, 74 099 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire


Des mesures pour réduire le déficit de la Sécu

Article lu 8289 fois, depuis sa publication le 08/09/2009 à 09:00:00 (longueur : 2078 caractères)


Dimanche soir à la télévision, Luc Chatel, ministre de l’Education nationale et porte-parole du gouvernement, a confirmé l’étude d’un projet gouvernemental de relèvement du forfait hospitalier, dévoilé par la presse dans la journée, sans cependant ni confirmer ni infirmer que ce relèvement pourrait être de 25% ; qui ferait passer le forfait journalier de 16 à 20 euros.
#
Le forfait hospitalier a été instauré en 1983 pour faire payer aux patients hospitalisés l’équivalent de ce qu’ils auraient déboursé, en moyenne, pour se nourrir à la maison, estimé à l’époque à 20 francs, alors qu’il est de plus de 100 francs (16 euros) aujourd’hui.
#
Un certain nombre de patients en sont exonérés dont, principalement les 4,2 millions de bénéficiaires de la CMU, mais également pour :

- les femmes enceintes hospitalisées pendant les quatre derniers mois de votre grossesse, pour l’accouchement et pendant douze jours après l’accouchement,

- les nouveaux nés hospitalisés dans les trente jours suivant la naissance,

- les hospitalisations dues à un accident du travail ou à une maladie professionnelle,

- les hospitalisations à domicile,

- les enfants handicapés de moins de 20 ans, lorsqu'ils sont hébergés dans un établissement d’éducation spéciale ou professionnelle,

- les titulaires d'une pension millitaire,

- les personnes qui dépendent du régime d’Alsace-Moselle ;
#
Par ailleurs, le forfait hospitalier est pris en charge par la plupart des complémentaires santés.
#
Ce relèvement, s’il était de 25 % ; soit 4 euros par jour rapporterait 400 millions d’euros à l’assurance maladie, dont le déficit est actuellement estimé à 10 milliards d’euros. Ce déficit ne vient pas d’un dérapage des dépenses mais de la diminution conjoncturelle des recettes.
#
Il est également question de réduire le remboursement des médicaments à prescription médicale facultative, signalés par une étiquette bleue, de 35 à 15%, il s’agit de médicaments pouvant être achetés sans ordonnance et non pris en charge, dans ce cas par l’assurance maladie.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Faits de sociétés


-------------









A la une
614 lectures - publié le, 19/01/2022 à 10:31:38 - réservé aux abonnés

1033 lectures - publié le, 19/01/2022 à 07:35:51 - réservé aux abonnés

1876 lectures - publié le, 18/01/2022 à 15:30:03 - réservé aux abonnés

2220 lectures - publié le, 18/01/2022 à 11:13:01 - réservé aux abonnés

2167 lectures - publié le, 18/01/2022 à 11:03:42 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2022 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales