Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Commentaires mentions légales
PèreLaFouine Notre-Siècle Terre-Futur.com
Il y a, actuellement, 67 internautes qui consultent des articles, 38 691 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire - d'autres articles sur RISQUE


Risques Mondiaux 2011

Article lu 15953 fois, depuis sa publication le 14/01/2011 à 10:15:00 (longueur : 8186 caractères)


La crise financière a épuisé la capacité des pays du monde à faire face aux chocs. La fréquence et la gravité des risques menaçant la stabilité internationale se sont accrues, tandis que l'aptitude des systèmes de gouvernance mondiale à gérer ces problèmes, elle, diminuait. Telles sont les conclusions de Risques mondiaux, sixième édition, publié aujourd'hui par le World Economic Forum.
#
« Les systèmes du Xxe siècle sont incapables de gérer les risques du XXIe siècle ; nous devons mettre sur pied de nouveaux systèmes en réseaux pour identifier et gérer les risques mondiaux avant qu'ils ne provoquent des crises mondiales », explique Robert Greenhill, Managing Director et Chief Business Officer au World Economic Forum.
#
Les disparités économiques et les défaillances en matière de gouvernance mondiale, en particulier, influencent l'évolution de nombreux autres risques planétaires et réduisent notre aptitude à y répondre. L'interconnexion et la complexité des problèmes auxquels le monde est confronté ont des conséquences innombrables et inattendues, et les mécanismes de réponse traditionnels ne font que transférer les risques à d'autres acteurs ou d'autres groupes sociaux.
#
Sur la base de plusieurs méthodologies d'enquête quantitatives et qualitatives, le rapport Risques mondiaux 2011 identifie trois groupes de risques principaux à la source de dangers dans les dix prochaines années:
#
- Risques macroéconomiques: la crise financière internationale trouve son origine dans la faiblesse structurelle de longue date de l'économie mondiale. Les déséquilibres macroéconomiques mondiaux, les crises budgétaires que connaissent les pays développés, les considérables engagements sociaux non financés ainsi que la faiblesse de certains marchés financiers forment un groupe complexe de risques économiques. L'endettement lié à la crise a réduit à des niveaux extrêmement faibles la capacité à supporter d'autres chocs. Daniel M. Hofmann, Chief Economist, Zurich Financial Services, Suisse, note: « Dans la plupart des pays industrialisés, les politiques fiscales actuelles ne peuvent pas durer. Si aucun changement structurel d'envergure n'est réalisé, le risque de défaillances souveraines sera élevé. » Christian Mumenthaler, Chief Marketing Officer, Reinsurance et membre de l'Executive Committee, Swiss Re, Suisse, ajoute: « Les engagements à long terme non financés créés par des populations qui vieillissent vont continuer d'accentuer la pression fiscale. Seuls de vrais partenariats public-privé peuvent nous permettre de garantir que les défis financiers qui en découlent sont pris en charge et que la plus grande longévité de ces populations reste une tendance pleinement positive pour la société. »
#
- Economie illégale: l'augmentation du nombre d'États fragiles et faillis, le développement du commerce illégal, le crime organisé et la corruption constituent un groupe de risques liés à la criminalité. Un monde fortement connecté, des défauts de gouvernance et des disparités économiques font le lit d'activités criminelles. Pour 2009, la valeur du commerce illégal a été estimée à USD 1300 milliards dans le monde. Ces risques entraînent des coûts énormes pour l'activité économique légale, affaiblissent les Etats, menacent le développement, sapent l'État de droit et maintiennent certains pays prisonniers de la pauvreté et de l'instabilité. Il est donc urgent de mettre sur pied une forme de coopération internationale efficace.
#
- Croissance freinée par les ressources: le monde doit gérer des ressources de base (eau, nourriture, énergie) très limitées. L'accroissement du niveau mondial de la population et de la consommation, sans oublier le changement climatique, complique encore la situation, tandis que les interdépendances entre ces questions rendent toute action difficile. La plupart des interventions ne font que créer de nouvelles difficultés, aggraver celles qui existent, ou entraîner le transfert d'un risque vers les autres au sein de ce groupe. La pénurie des ressources de base provoquera une intensification des conflits entre les groupes sociaux, les nations et les secteurs industriels qui en ont besoin. « La demande en nourriture, en eau et en énergie connaît une croissance à deux chiffres. Pourtant, des déficits budgétaires chroniques menacent les investissements dans les infrastructures essentielles pour en améliorer la disponibilité et l'accès. Les situations de pénurie qui en résultent mettent en péril la prospérité mondiale », signale John Drzik, President et Chief Executive Officer, Oliver Wyman Group (Marsh & McLennan Companies).
#
En plus de ces trois groupes de risques, le rapport Risques mondiaux 2011 met en garde contre cinq risques émergents à surveiller:

- La sécurité informatique: une nouvelle ère commence dans le contrôle des informations – des pirates et des pannes de service importantes à l'éventualité, mal comprise, d'une guerre informatique entre les Etats.

- La forte augmentation du niveau de la population: dans des pays fragiles et aux ressources limitées, la croissance de la population peut être à l'origine de « bombes démographiques », de violences accrues et d'un effondrement de l'Etat.

- La rareté des ressources: les restrictions en termes de nourriture, d'eau et d'énergie limitent la croissance et créent des foyers de conflit.

- Le recul de la mondialisation: tandis que les inégalités économiques ne cessent de croître, un rejet de la mondialisation pourrait mettre un terme à l'intégration économique et politique.

- Les menaces d'attaques à l'arme nucléaire ou biologique sont un souci accru dans un monde fragile.
#
Dans ce contexte, le World Economic Forum entend mettre sur pied un nouveau réseau de réponse aux risques lors de sa Réunion Annuelle 2011 qui aura lieu à Davos-Klosters, en Suisse, du 26 au 30 janvier. Ce nouveau réseau sera une nouvelle approche de gestion de la complexité des risques auxquels doivent faire face les dirigeants et leur permettra de tirer profit des avantages liés à ces risques.
#

un terme vous échappe en assurance, le Dictionnaire des Assurances sur iPhone vous apportera de précises définitions. Installez la version gratuite sur votre iPhone, disponible sur l'App Store : http://itunes.apple.com/fr/app/dictionnairedesassurances/id406237811?mt=8
Une problème de traduction d'une expression du domaine des assurances et de la finance, le dictionnaire bilingue (Français/Anglais-Américain) répondra à vos questions. Installer la version gratuite sur votre iPhone, disponible sur l'App Store : http://itunes.apple.com/fr/app/dicoassurbigr/id408261547?mt=8

#
Howard Kunreuther, Co-Director du Wharton Risk Management and Decision Processes Center note:
« Si les dirigeants économiques et les décideurs parviennent à modifier leurs habitudes et cessent de rechercher des solutions immédiates à court terme pour privilégier une réflexion sur le long terme, ils auront fait d'énormes progrès en vue d'atténuer des risques mondiaux fortement connectés entre eux et dont la complexité ne cesse d'augmenter. »
#
Publié en coopération avec Marsh & McLennan Companies, Swiss Reinsurance Company, le Wharton Center for Risk Management et Zurich Financial Services, le rapport Risques mondiaux 2011 s'appuie sur les réponses de 580 experts ayant participé au Global Risks Survey 2010 du Forum à travers multiples régions et groupes d'acteurs. Cette enquête vise à mesurer comment est perçue la probabilité de matérialisation de 37 risques à l'échelle mondiale ainsi que l'importance de leur impact et de leurs interconnexions dans les 10 années à venir. Risques mondiaux 2011 fournit également des informations sur plusieurs risques émergents et marginalisés par rapport aux risques centraux de notre planète et qui pourraient surprendre ces prochaines années.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles
de la rubrique Points de vue








Sommaires de RiskAssur-hebdo


Pour vous abonner
au magazine RiskAssur-hebdo
cliquez ICI

29/09/2022 à 11:03:46
Numéro 718 de RiskAssur-hebdo du Vendredi 30 septembre 2022
Edito - Les conséquences du dérèglement climatique sont ressenties différemment (Erik Kauf) Etude - Le conseil d'administration et le risk management du futur (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - La dégradation de la nature a des répercussio...

22/09/2022 à 11:25:23
Numéro 717 de RiskAssur-hebdo du Vendredi 23 septembre 2022
Edito - Aucun accord ne semble possible entre Taiwan et la Chine (Erik Kauf) Etude - Risk Management des réseaux logistiques (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - Le point faible de l'industrie nucléaire est celui du stockage des déchets radi...

Plus de titres


A la une
1632 lectures - publié le, 30/09/2022 à 07:39:23 - réservé aux abonnés

1462 lectures - publié le, 30/09/2022 à 07:29:30 - réservé aux abonnés

1383 lectures - publié le, 30/09/2022 à 07:21:49 - réservé aux abonnés

1759 lectures - publié le, 30/09/2022 à 07:15:13 - gratuit

1484 lectures - publié le, 30/09/2022 à 07:09:54 - réservé aux abonnés



© 2000/2022 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales