Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
PèreLaFouine
Il y a, actuellement, 248 internautes qui consultent des articles, 76 334 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire


Un projet à long terme, convertir le soleil des déserts en électricité

Article lu 10525 fois, depuis sa publication le 20/07/2009 à 09:00:00 (longueur : 2756 caractères)


Il ne faut pas croire qu’il s’agit d’une utopie car un consortium vient de se constituer à Munich, en Allemagne, sous l’égide du réassureur Munich Ré et compte parmi ses fondateurs Siemens, la Deutsche Bank et les électriciens Eon et RWE.
#
Ce consortium réfléchit, pour faire court, à la construction d’une centrale solaire géante, dans le nord de l’Afrique et du Proche-Orient , qui permettrait d’approvisionner l’Europe en énergie propre.
#
Cette initiative industrielle s’appuie sur le projet « Desertec » développé par la branche allemande du Club de Rome, une organisation non gouvernementale spécialisée dans le développement durable.
#
L’idée est soutenue par le gouvernement allemand qui considère qu’il s’agit d’un projet visionnaire présentant un fort potentiel pour accroître la coopération régionale à travers toute l’Afrique du Nord, tout en permettant de couvrir jusqu’à 15 % des besoins en électricité européenne d’ici 2025.
#
Ce concept porte sur la réalisation d’installations solaires thermiques réparties sur plusieurs milliers de kilomètres carrée en plein désert, avec une première livraison dans dix ans.
#
Le Centre aéronautique et spatial allemand a estimé son coût à 400 milliards d’euros sur une période de 40 ans.
#
Pour les partenaires industriels, il s’agit maintenant d’en étudier la faisabilité, non pas tant du point de vue technique mais du point de vue politique et économique.
#
L’un des principaux défis consiste à sécuriser les investissements colossaux, notamment grâce à d’éventuels aides publics et sous la forme de prix garantis.
#
Cependant, les principaux obstacles sont d’ordre politique et les détracteurs qui ne manquent pas en ont déjà énuméré un certain nombre, comme l’exportation d’une partie de l’électricité vers l’Europe.
#
Comme on le constate, le projet prête le flanc à la critique au plan éthique alors que le problème prioritaire pour certains est de répondre aux besoins énergétiques des pays du Sud.
#
À cet égard, l’Organisation mondiale du commerce considère que Desertec doit s’inscrire dans un programme fédérateur, privilégiant l’efficacité énergétique justement dans ces pays, en mixant toutes les filières renouvelables, photovoltaïque compris.
#
Munich-Ré espère pouvoir présenter des plans concrets d’ici deux à trois ans, tout en souhaitant élargir le consortium à d’autres entreprises européennes et du bassin méditerranée, en sachant que des négociations ont actuellement en cours avec divers partenaires potentiels.
#
Lors d’une récente conférence réunissant des cadres du secteur énergétique allemands, la chancelière allemande, Angela Merkel et le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso ont eu l’occasion de faire l’éloge de l’initiative Desertec



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Faits de sociétés


-------------









A la une
954 lectures - publié le, 28/01/2022 à 07:13:37 - réservé aux abonnés

901 lectures - publié le, 28/01/2022 à 07:04:20 - réservé aux abonnés

1648 lectures - publié le, 27/01/2022 à 15:19:31 - réservé aux abonnés

1521 lectures - publié le, 27/01/2022 à 11:11:11 - réservé aux abonnés

1754 lectures - publié le, 27/01/2022 à 07:40:30 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2022 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales