Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
PèreLaFouine
Il y a, actuellement, 62 internautes qui consultent des articles, 76 706 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Il n

Il n’est jamais bon d’être petit

Article lu 12089 fois, depuis sa publication le 21/01/2010 à 08:40:00 (longueur : 3031 caractères)


Une récente étude, réalisée à l’étranger, établit le lien entre volume d'activité et qualité des soins hospitaliers, en établissant, statistiquement, la corrélation entre le nombre d’interventions pratiquées et la réadmission à 30 jours, suite à une intervention, dans un centre de soins.
#
Maintes fois validées à l’étranger, l’hypothèse d’un lien entre le volume d’activité et la qualité des soins n’avait jamais été étudiée à l’échelle nationale en France, ce qui a conduit l’Institut de recherche et de documentation en économie de santé, l’Irdes, à valider cette hypothèse à partir de données exhaustives des établissements hospitaliers publics et privés en 2006.
#
Il s’agissait d’étudier là aussi la probabilité d’une nouvelle hospitalisation, non prévue, dans le mois suivant la sortie de l’hôpital.
#
Concrètement, selon cette étude, la probabilité de réadmission à 30 jours est plus élevée dans les établissements à faible volume d’activité pour six prises en charges pour des interventions courantes :

- chirurgie du cancer du côlon ;

- pontage aorto coronarien ;

- opération de résection pancréatique ;

-infarctus du myocarde ;

- accident vasculaire cérébral ;

- prothèse totale de la hanche.
#
Il faut signaler, que cette corrélation n’est pas établie pour l'appendicectomie, ni pour la pose d’un stent, qui sont pourtant des interventions courantes.
#
Par contre les interventions lourdes qui sont peu pratiquées, ne sont pas prises en compte, car pour cette raison, elles n’ont pas de signification statistique et risquent de fausser le tableau que l’on voudrait dresser.
#
On peut en conclure qu’un volume d’activité élevé peut conduire à l’amélioration du processus de soins et de résultat par son effet d’expérience.
#
La loi Bachelot, qui encourage les petits établissements voisins à de regrouper, est accusée, comme à l’occasion de chaque fermeture de blocs opératoires ou de maternités d’obéir à la seule logique budgétaire.
#
Or, le gouvernement, sans nier vouloir rationaliser les moyens, mais en se gardant de chiffrer des objectifs d’hôpitaux à fermer ou d’économies à réaliser, avance un autre argument.
#
Pour lui, un acte effectué trop rarement pose des problèmes de qualité, voire de sécurité des soins, ce que confirme l’étude publiée par l’Irdes.
#
Dans son rapport, l’Irdes précise que les autres caractéristiques des établissements, comme la taille, le statut public ou privé le fait d’être ou non un Centre hospitalier universitaire, un CHU, ne semblent pas jouer sur la qualité des soins.
#
Donc, il ne reste que le problème de la taille des établissements, définie par le nombre d’opérations qui y sont effectués.
#
Enfin, toujours selon son rapport, une forte concentration de l’activité dans de grandes structures hospitalières a des coûts, des répercussions en matière d’accès aux soins et peut engendrer des effets pervers, liés aux situations de monopole.
#
Nous finirons par croire, avec nos amis britanniques que « Small is beautiful ».



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Faits de sociétés


-------------









A la une
1431 lectures - publié le, 20/05/2022 à 08:12:54 - réservé aux abonnés

1637 lectures - publié le, 20/05/2022 à 07:13:32 - réservé aux abonnés

1526 lectures - publié le, 20/05/2022 à 07:08:31 - réservé aux abonnés

2051 lectures - publié le, 20/05/2022 à 07:03:28 - réservé aux abonnés

1643 lectures - publié le, 19/05/2022 à 09:29:04 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2022 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales