Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Commentaires mentions légales
PèreLaFouine Notre-Siècle Terre-Futur.com
Il y a, actuellement, 241 internautes qui consultent des articles, 120 199 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire - d'autres articles sur CLIMAT

Un outil pour étudier les liens entre climat et océans

Un outil pour étudier les liens entre climat et océans

Article lu 11368 fois, depuis sa publication le 09/09/2009 à 13:30:00 (longueur : 2906 caractères)


Dans deux ans, en 2011, un géant fuselé de 51 mètres de hauteur dont 31 sous l’eau , aux antennes dressées vers le ciel, la station Sea Orbiter, dérivera, après six mois de tests en Méditerranée , au gré du Gulf Stream, dont dépend le climat tempéré dont bénéficient les pays européens dont il longe les côtes , comme celles de la France.
#
Le projet de réaliser cette station, bien que français soutenu par le président de la République, Nicolas Sarkozy et par le ministre de l’Écologie, Jean-Louis Borloo, dans je cadre du Grenelle de la mer est, selon son concepteur, Jacques Rougerie, une plateforme internationale, comme la composition de son comité d’éthique peut en témoigner.
#
Il bénéficie du soutien de la Fondation océanographique Paul-Ricard, dont la présidente est membre du comité d’éthique.
#
Sea Orbiter sera une plaque tournante de chercheurs de tous horizons, avec 18 personnes à bord, dont une poignée de permanents.
#
Elle sera en relation permanente avec l’Ifremer, son partenaire scientifique, pour travailler sur les liens entre le climat, les gaz à effet de serre et les océans, mais également sur les grands mouvements migratoires des poissons dont on sait peu de choses et aussi sur l’observation des grands fonds en continu.
#
Une partie des recherches sera orientée en direction de la formation et de l'éducation des jeunes.
#
Sea Orbiter pourra se mettre en position fixe, à proximité des montagnes sous marines, pour les explorer à l’aide d’un drone sous-marin capable de descendre à 3 000 mètres de profondeur.
#
Il est prévu de l’équiper d’un module pressurisé qui servira de simulateur spatial, de quoi le valoriser auprès de la NASA et de l’Agence spatiale européenne, pour tester les capacités des équipages de vivre en milieu extrême et à effectuer, à l’intérieur comme à l’extérieur,des taches similaires à celles qu’ils devront effectuer dans l’espace.
#
Les appels d’offre pour la construction de Sea Orbiter vont être lancés incessamment par la Direction des constructions navales, la DCNS, en qualité de maître d'œuvre, pour une mise en chantier fin 2010 et la mise à l’eau un an plus tard.
#
Le permis de naviguer lui sera délivré par Marintek, le plus grand centre mondial d’essai en bassin de carène, situé en Norvège, représenté au comité éthique par son vice-président.
#
Le budget de construction est de 35 millions d’euros, sans les équipements scientifiques.
#
On aura compris qu’il s’agit d’un engin d’une conception nouvelle qui repose sur le savoir-faire de Jacques Rougerie, qui a construit des maisons sous la mer au Japon et au Mexique et conçu des centres nautiques comme Océanopolis à Brest et Nausica à Boulogne sur mer.
#
Pour Jacques Rougerie, il y a du Jules Vernes dans cette aventure, ce qui laisse présager de possibles dérives et retards, dès que l’on sort des sentiers battus, surtout dans le domine de la construction navale.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles
de la rubrique Faits de sociétés








Sommaires de RiskAssur-hebdo


Pour vous abonner
au magazine RiskAssur-hebdo
cliquez ICI

02/02/2023 à 11:06:33
Numéro 734 de RiskAssur-hebdo du Vendredi 3 février 2023
Edito - Les batteries stockent l'électricité pour son utilisation future (Erik Kauf) Etude - La Théorie des perspectives et son apport à l'ERM (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - La CNR travaille à rendre au Rhône sa biodiversité affectée p...

26/01/2023 à 11:19:51
Numéro 733 de RiskAssur-hebdo du Vendredi 27 janvier 2023
Edito - L'Intelligence artificielle trouve de nombreuses applications en médecine (Erik Kauf) Etude - Les principaux risques à l'horizon de la décennie et au-delà (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - La lutte pour le climat et la protection ...

Plus de titres


A la une
4351 lectures - publié le, 03/02/2023 à 07:43:10 - réservé aux abonnés

1590 lectures - publié le, 03/02/2023 à 07:39:12 - réservé aux abonnés

1611 lectures - publié le, 03/02/2023 à 07:34:51 - réservé aux abonnés

1823 lectures - publié le, 03/02/2023 à 07:30:34 - gratuit

2024 lectures - publié le, 03/02/2023 à 07:24:29 - réservé aux abonnés



© 2000/2023 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :02 38 21 30 88
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales