Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Abonnement Privilège Abonnement magazine mag. anciens numéros Commentaires mentions légales
Brèves boutique PèreLaFouine Notre-Siècle Terre-Futur.com
Il y a, actuellement, 162 internautes qui consultent des articles, 243 787 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)


Essayer RiskAssur PRIVILEGE pour seulement 15 euros,
vous donnant acces a l integralite des archives (plus de 35 000 articles) : cliquez ICI



Escalader toujours plus haut

Escalader toujours plus haut

Article lu 13583 fois, depuis sa publication le 12/11/2009 à 09:35:00 (longueur : 3252 caractères)


Bien entendu, le thème de la conférence 2009 d'ASHRM n'avait pas été choisi au hasard, il reflétait non seulement une ambition pour la profession mais également l'altitude de la ville de Denver où elle se tenait, environ 1800 mètres !
#
Cela dit, la crise générale jointe aux incertitudes de l'économie de la santé alors que l'administration OBAMA poursuit ses efforts pour « contenir l'évolution des coûts de la santé » tout en s'efforçant de couvrir les presques 50 millions d'Américains qui n'ont aucune assurance santé, a touché de plein fouet la conférence annuelle. Alors qu'il y a deux ans la participation flirtait avec les 3000 participants, l'année dernière avait connu un tassement et cette année une perte de près de 30% pour ramener le total aux environs de 1700.
#
Cela dit la conférence annuelle d'ASHRM demeure de loin la première conférence mondiale pour la profession.
#
Bien entendu, cela fait abstraction des conférences de l'OMS dont les thèmes rejoignent souvent ceux de la gestion des risques lorsqu'elles s'intéressent à la sécurité des patients et aux événements sentinelles.
#
La marche en avant de la gestion des risques en milieu hospitalier se poursuit mais le danger guette : l'impression depuis deux ou trois ans est que les professionnels du risque dans la santé qui étaient largement en avance sur les acheteurs d'assurance des autres secteurs se font rattraper, voire dépasser.
#
Lors de mes premières conférences, à la fin du siècle dernier, alors que les grands messes annuelles de RIMS, PRIMA et même AIRMIC ou AMRAE étaient encore essentiellement consacrées aux problématiques d'assurance, ASHRM offrait une ouverture avec son implication lourde dans une approche d'identification et de réduction des risques.
Les professionnels dans la santé ont été les premiers à comprendre l'importance des événements sentinelles, à l'approche scientifique des risques avec les bases de données et les méthodes scientifiques dérivées de celles des études épidémiologiques et plus généralement de la recherche en médecine.
#
A cette époque également, les établissements pratiquaient assez généralement les retours d'expérience, les analyses de causes profondes et l'ensemble des méthodes permettant effectivement d'identifier non pas seulement les conséquences des incidents, ni même le s causes immédiates, mais de remonter l'arbre de causalité pour fermer les portes de la chaine de causalité le plus en amont possible.
#
Dans le même temps, la recherche des bonnes pratiques conduisaient les hôpitaux à échanger avec les industries les plus avancées en matière de sécurité, en particulier à comparer un théâtre d'opération chirurgicale avec une cabine de pilotage dans un avion.
#
Globalement, les compagnies aériennes sont très sures : il n'est pas fréquent comme dans le dernier incident d'un vol Northwest que les pilotes soient si passionnées par leurs jeux informatiques qu'ils « oublient » de s'arrêter à leur aéroport de destination et poursuivent leur route tranquillement avec le pilote automatique tandis que l'armée de l'air est mise en alerte.
#
Ne manquez pas la suite de cet article écrit par le Professeur Jean-Paul Louisot, dans le numéro 150 du 13 novembre 2009 du magazine RiskAssur-hebdo.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles
de la rubrique Points de vue








Sommaires de RiskAssur-hebdo


Pour vous abonner
au magazine RiskAssur-hebdo
cliquez ICI

23/05/2024 à 11:06:30
Numéro 794 de RiskAssur-hebdo du vendredi 24 mai 2024
Edito - Coût, financement et intérêts économiques des JO de Paris 2024 (Erik Kauf) Etude - Un monde incertain et complexe à San Diego (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - Après les élections de juin, l'Europe cherchera sa voie dans le monde ...

16/05/2024 à 10:02:30
Numéro 793 de RiskAssur-hebdo du vendredi 17 mai 2024
Edito - Une enquête réalisée à partir de la plateforme Doctolib permet de situer les déserts médicaux (Erik Kauf) Etude - Gestion des risques, réseaux logistiques et resilience (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - Pour les Jeux Olympiques, P...

Plus de titres


A la une
2273 lectures - publié le, 29/05/2024 à 07:44:28 - réservé aux abonnés

1203 lectures - publié le, 29/05/2024 à 07:38:21 - réservé aux abonnés

1298 lectures - publié le, 29/05/2024 à 07:29:21 - réservé aux abonnés

1616 lectures - publié le, 28/05/2024 à 07:46:58 - réservé aux abonnés

1537 lectures - publié le, 28/05/2024 à 07:36:05 - réservé aux abonnés



© 2000/2024 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :02 38 21 30 88
RCS Orléans 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales