Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Commentaires mentions légales
PèreLaFouine Notre-Siècle Terre-Futur.com
Il y a, actuellement, 96 internautes qui consultent des articles, 158 313 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)


Essayer RiskAssur PRIVILEGE pour seulement 15 euros,
vous donnant acces a l integralite des archives (plus de 35 000 articles) : cliquez ICI



Une solution pour demain : Le captage-stockage de CO2

Une solution pour demain : Le captage-stockage de CO2

Article lu 17378 fois, depuis sa publication le 10/12/2009 à 07:30:00 (longueur : 4147 caractères)


Le directeur de l’Agence internationale de l’énergie l’IEA, Nabuo Tanaka, a déclaré en ouvrant début novembre le 3ème colloque international sur le captage et le stockage du CO2 à Paris « La prochaine décennie sera celle ou ça passe où ça casse. »
#
Le fait de tenir ces propos devant un congrès organisé par l’Institut français du pétrole, l’IFP, l’Agence de l’environnement et la maîtrise de l’énergie, l'Ademe et le Bureau de recherches géologiques et minières, le BRGM, est en soi un signe positif sur l’idée que l’on peut se faire sur cette solution, dont la faisabilité technique et économique reste cependant à être prouvée.
#
L’objectif est ambitieux dans la mesure où il permettrait de neutraliser, selon les experts du GIEC, entre 20 et 40% des émissions mondiales de gaz carbonique d’origine humaine à l’horizon 2050.
#
En développent cette technique, on ne s’orienterait plus vers la nécessité absolue de réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais à leur neutralisation, là où s’est possible.
#
Cependant, a ajouté Nabuo Tanaka, il faudra gagner la confiance du public, les gouvernements devront prendre position et clairement indiquer qu’il s’agit d’une technique fiable, ce qui reste à prouver.
#
Cette preuve ne peut être apportée que par la réalisation d’unités pilotes industrielles comme celle construite avec le concours d’une entreprise française sur le site de Mountaineer dans l’Etat de la Virginie-Occidentale, déclarée unique au monde au moment de son inauguration, ce qui prouve la longueur du chemin qu’il reste à parcourir.
#
Le choix des Etats-Unis pour l’implantation de cette installation est particulièrement bienvenu, car la moitié de l’électricité y est fournie par des centrales à charbon.
#
Bien que de taille modeste, puisque le projet ne concerne que la production de 30 mégawatts d’électricité sur les 1 300 que produit la centrale, et consiste à récupérer 100 000 tonnes de CO2/an pour les stocker à plus de 2000 mètres sous terre, le gouverneur de l’Etat a du convaincre la population que le stockage était sans danger.
#
L’objectif de l’IEA est d’arriver à 100 projets à grande échelle en 2020, puis de monter à 850 installations en 2030, ce qui permettrait de piéger 10 milliards de tonnes de dioxyde de carbone par an, soit un tiers des émissions résultant des activités humaines actuelles.
#
Il existe plusieurs procédés pour capter le CO2, qu’il faut ensuite transporter vers un site de stockage, généralement par gazoduc.
#
L’enfouissement du CO2 est envisageable dans des aquifères salins, des gisements de pétrole ou de gaz épuisés ou des veines de charbon en fin d’exploitation.
#
Une expérimentation d’enfouissement est actuellement en cours en France, sur le gisement du gaz de Lacq, dans les Pyrénées Atlantiques, découvert puis exploité par la Société Nationale des Pétroles d’Aquitaine à partir des années cinquante.
#
Si le gaz de Lacq est resté piège sous une couche de marne imperméable à plus de 4 000 mètres de profondeur pendant de millénaires, il doit être possible d’y injecter et de stocker du CO2, bien moins dangereux.
#
Le captage et le stockage du CO2 ne présente pas de risques particuliers, mais il faut être en mesure de garantir la sécurité de l’enfouissement sur des millénaires, le risque potentiel étant la remontée gazeuse progressive ou brutale.
#
Le second problème est d'ordre financier en reposant sur le prix de la tonne de CO2 sur les bourses d’échanges, qui ne doit pas être inférieur au coût du captage, enfouissement et stockage, sinon personne ne s’y engagera délibérément.
#
Dans ce domaine, nous sommes en pleine incertitude, le cours de la tonne de CO2 échangé en bourse peut atteindre 100 dollars et le coût du captage,transport et stockage pourrait être de 30 dollars la tonne, ce qui serait la situation idéale, mais pas certaines. Nous en sommes qu'en phase d'expérimentation.
#
Alors, il ne resterait plus que la capacité naturelle d’absorbation des océans, de la végétation et des sols à laquelle nous aurons à adapter l’activité de l'homme, pour préserver le climat terrestre à un niveau acceptable par les populations.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles
de la rubrique Edito








Sommaires de RiskAssur-hebdo


Pour vous abonner
au magazine RiskAssur-hebdo
cliquez ICI

21/09/2023 à 11:08:23
Numéro 762 de RiskAssur-hebdo du vendredi 22 septembre 2023
Edito - L'économie française a tendance à stagner (Erik Kauf) Etude - Suivre et mesurer les efforts du risk management (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - L'éducation nationale doit s'adapter à la perte de 500 000 élèves en cinq ans (Erik K...

14/09/2023 à 11:29:22
Numéro 761 de Riskassur-hebdo du Vendredi 15 septembre 2023
Edito - Le réchauffement climatique aggrave les risques aléatoires qui perturbent le fonctionnement des entreprises (Erik Kauf) Commentaire - La climatisation, indispensable dans les passoires thermiques, aggrave le réchauffement (Erik Kauf) ...

Plus de titres


A la une
848 lectures - publié le, 25/09/2023 à 07:43:11 - réservé aux abonnés

1346 lectures - publié le, 25/09/2023 à 07:41:01 - réservé aux abonnés

752 lectures - publié le, 25/09/2023 à 07:37:41 - réservé aux abonnés

1462 lectures - publié le, 22/09/2023 à 07:39:23 - réservé aux abonnés

6858 lectures - publié le, 22/09/2023 à 07:30:26 - réservé aux abonnés



© 2000/2023 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :02 38 21 30 88
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales