Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Il y a, actuellement, 73 internautes qui consultent des articles, 60 809 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Les algues vertes arrivent en Bretagne avec les beaux jours

Les algues vertes arrivent en Bretagne avec les beaux jours

Article lu 9184 fois, depuis sa publication le 26/05/2010 à 13:30:00 (longueur : 3226 caractères)


Cette année, vu le temps qui règne sur le littoral, elles arrivent dans l'immédiat modestement, 1 600 m3 ont pourtant été ramassées en Côtes d'Armor depuis le début du mois et dans le Finistère, elles ont été remportées par la marée.
#
L'arrivée des algues peut être variable à cause du temps, mais le ramassage des algues vertes sur le littoral breton tourne autour de 70 000 m3.
#
Actuellement, huit baies, trois dans les Côtes d'Armor et cinq dans le Finistère sont concernées et si les maires des communes concernées sont chargés de sécuriser les plages, l'Etat ne prend en charge le ramassage sur les plages que dans la limite de 700 000 euros par saison.
#
Cette somme est jugée insuffisante face aux dépenses engagées par les communes alors que l'Etat est responsables du volet préventif, en devant limiter la teneur en nitrates des sols, à l'issu des récoltes, en réduisant en amont le flux de nitrates par le renforcement du contrôle des exploitations agricoles les plus importantes.
#
Dans le cadre de la prévention, il s'agit d'arbitrer entre la poursuite de l'agriculture intensive et la reconquête de la qualité de l'eau, le tout dans le cadre des directives de l'Union européenne, qui impliquent une réduction drastiques du flux d'azote, responsable de la prolifération des algues vertes.
#
Pour le président de la chambre régionale d'agriculture, le monde paysan veut bien travailler à trouver des solutions, tout en attirant l'attention des pouvoirs publics sur la crise grave que traverse actuellement l'agriculture, qui ne peut pas supporter de nouvelles servitudes.
#
Quoi qu'il en soit, selon les spécialistes des algues vertes d'Ifremer, il ne faut pas s'attendre à une quelconque amélioration dans l'immédiat et les algues continueront d'arriver sur les plages, comme par le passé.
#
En attendant de ne plus voir arriver les algues vertes sur notre littéral, nous devons nous prémunir contre les effets nocifs de leur présence.
#
Jusqu'à un passé récent, on leur reprochait uniquement une pollution visuelle et olfactive, en restant dans l'ignorance qu'elle émettait, en se décomposant, de l'hydrogène sulfureux, un gaz mortel à partir d'une certaine concentration.
#
Tant que l'hydrogène sulfureux s'évapore au fur et à mesure de sa formation, il s'en dégage une odeur d'œuf pourri, sans danger pour les passants, mais des poches peuvent se former et éclater inopinément, avec les conséquences dramatiques que l'on a connues.
#
En juillet 2009, un cavalier a du crever une poche de gaz en passant sur une accumulation d'algues en décompositions dans la baie de Saint-michel en Grève, le cheval est tombé mort sur le coup et lui-même a été intoxiqué.
#
A la même époque, le chauffeur d'un camion qui transportait des algues vertes, a été découvert mort à côté de son camion, cependant l'instruction, pour en déterminer les causes, n'est pas terminée.
#
Pour organiser le traitement des algues vertes une fois ramassées, l'Etat a annoncé un plan de lutte, avec des facettes curatives et préventives, avec l'installation d'un comité scientifique fin mai 2010.
#
Le plan prévoit aussi de tester en 2011 le ramassage en mer des algues vertes, de manière à réduire leur arrivée sur les plages.









A la une
694 lectures - publié le, 19/04/2019 à 11:30:25 - réservé aux abonnés

784 lectures - publié le, 19/04/2019 à 09:44:46 - réservé aux abonnés

954 lectures - publié le, 19/04/2019 à 08:02:17 - réservé aux abonnés

863 lectures - publié le, 19/04/2019 à 07:45:54 - réservé aux abonnés

1510 lectures - publié le, 18/04/2019 à 14:50:26 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner

© 2000/2018 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales