Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
PèreLaFouine
Il y a, actuellement, 73 internautes qui consultent des articles, 251 568 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Des profileurs à l

Des profileurs à l’oeuvre dans les aéroports

Article lu 12582 fois, depuis sa publication le 25/01/2010 à 09:00:00 (longueur : 3542 caractères)


Les téléspectateurs, amateurs de séries policières ont vu apparaître ces derniers temps des « profileurs » dont la mission consiste, à partir des faits criminels avérés, de décrire la personnalité de celui ou de ceux qui les ont commis, pour faciliter le travail de recherche de la police.
#
En somme, il s’agit de dresser le profil psychologique d’un criminel, une mission désignée aux Etats-Unis par profiling, que l’on peut traduire par profilage.
#
Pour assurer la sécurité dans les aéroports et plus particulièrement la lutte antiterroriste, on ne peut plus se contenter d’inspecter les bagages et de faire passer tous les passagers par des portiques détecteurs de métaux, dont on connaît les limites, mais de concentrer les contrôles sur des voyageurs paraissant suspects.
#
Il s’agit de contrôles sélectifs qui peut s’effecteur à partir de données contestables, voire contestées, qui sont généralement des fichiers établis en fonction du domicile, de la nationalité, de la religion, de l’appartenance à des partis politiques, à des associations ou à des mouvements divers, mais aussi des habitudes de toutes sortes, des personnes fichées.
#
Un autre moyen de détecter les voyageurs suspects est de procéder par profilage, une méthode développée en Israël, l’une des cibles historiques du terrorisme.
#
Cette méthode intéresse au plus haut point les autorités en France et ce plus particulièrement depuis l’attentat manqué contre le vol du 25 décembre dernier, Amsterdam-Detroit, qui aurait pu être évité, par un contrôle ciblé des passagers à l’embarquement.
#
Cette tentative d’attentat, heureusement déjouée, sert aujourd’hui de déclanchement à de nouvelles mesures de sécurité.
#
Le secrétaire d’Etat aux transports, Dominique Bussereau, a annoncé que le profilage, qui consiste a procéder à une analyse comportementale des gens, dès qu’ils arrivent à l’aéroport, devra s’étendre à tout le territoire, ce qui nécessite d’amélioré l’effort de formation des équipes en charge de la sécurité.
#
A cet égard, il faut savoir que le système de sûreté des aéroports demeurera sous-traité et repose sur agents de sociétés sous contrat, car l’Etat n’a plus les moyens de tout faire.
#
Actuellement, 10 500 agents privés travaillent dans les aéroports français et il faudra en recruter davantage.
#
Ces agents sont tous soumis au double agrément du préfet et du procureur et travaillent sous le contrôle des fonctionnaires de la police aux frontières, la PAF, de la gendarmerie et des douanes.
#
Ces emplois sont financés par la taxe d’aéroport à la charge des compagnies aériennes et répercutés sur le prix des billets, que l’on peut augmenter en fonction des besoins donc, pas de soucis à cet égard.
#
Concrètement le profilage consiste en un contrôle au faciès dès que le passager entre dans l’aérogare et surtout dans les files d’attente à l’embarquement.
#
Le passager à l’air nerveux, celui qui reste trop longtemps aux toilettes, deviendra suspect et aura droit à un questionnement approfondi, consistant en des questions posées dans un certain ordre, pour recouper les réponses et déceler les éventuelles incohérences.
#
N’est pas profileur qui veut, il faudra pouvoir compter, après une sélection sérieuse et une formation suffisante, sur une bonne dose de psychologie de la part du personnel en charge des contrôles, pour éviter les incidents.
#
Bien sûr, il faudra aussi attendre, de la part des voyageurs un minimum de compréhension, car c’est de leur sécurité qu’il s’agit.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Faits de sociétés


-------------









A la une
1367 lectures - publié le, 25/05/2022 à 07:47:44 - réservé aux abonnés

1616 lectures - publié le, 25/05/2022 à 07:30:11 - réservé aux abonnés

1505 lectures - publié le, 25/05/2022 à 07:25:46 - réservé aux abonnés

2374 lectures - publié le, 24/05/2022 à 07:48:02 - réservé aux abonnés

1796 lectures - publié le, 24/05/2022 à 07:38:09 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2022 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales