Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
Il y a, actuellement, 76 internautes qui consultent des articles, 114 985 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)
Your content hidden for AdBlockers

Ecrire un commentaire

La clause bénéficiaire de mon contrat d’assurance vie doit être rédigée avec attention

La clause bénéficiaire de mon contrat d'assurance vie doit être rédigée avec attention

Article lu 18587 fois, depuis sa publication le 07/12/2020 à 11:51:04 (longueur : 6653 caractères)


Par Nathalie Bardet, Ingénieur Patrimonial

L'assurance vie est un très bel outil pour anticiper sa succession car le capital payable en cas de décès n'entre pas dans l'actif successoral. Il convient toutefois de s'assurer que les clauses bénéficiaires ont été correctement rédigées en fonction de votre situation et de vos objectifs. La clause bénéficiaire est essentielle puisqu'elle désigne les personnes qui percevront le capital en cas de décès du souscripteur. Par conséquent, les termes employés dans cette clause doivent être examinés avec la plus grande attention tant sur le choix des bénéficiaires que sur les modalités de désignation.

Le choix du bénéficiaire : Puis- je désigner qui je veux en qualité de bénéficiaire ?
Vous avez la liberté de désigner la ou les personnes que vous souhaitez en qualité de bénéficiaire de votre contrat d'assurance vie : vos enfants, votre conjoint, vos neveux ou toute autre personne.

À noter : La clause bénéficiaire est confidentielle. S'il est possible d'avantager une personne à travers la clause bénéficiaire, votre contrat d'assurance vie pourra cependant être remis en cause si les sommes que vous avez versées pour l'alimenter sont considérées comme « manifestement exagérées ».

Ainsi, (vous en avez lu 19%, il reste à lire 81%, de cet article.)



Cet article est réservée aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège
- Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici

Abonnement en ligne
Abonnement 1 an pour 480 euros ttc, en cliquant ici
Abonnement 1 mois pour 54 euros ttc, en cliquant ici

Retrouvez l’actualité de la semaine, en vous abonnant au magazine RiskAssur-hebdo, envoyé en format PDF en fin de semaine : Abonnement et/ou en savoir plus, en cliquant ici

Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Points de vue


-------------







Comparateurs d'assurance
- Auto
- Habitation
- Obsèques
- Santé
- Santé animaux
- Motos






A la une
1245 lectures - publié le, 15/01/2021 à 16:56:07 - réservé aux abonnés

991 lectures - publié le, 15/01/2021 à 16:42:06 - réservé aux abonnés

1150 lectures - publié le, 15/01/2021 à 08:34:17 - réservé aux abonnés

1494 lectures - publié le, 15/01/2021 à 07:25:26 - réservé aux abonnés

1484 lectures - publié le, 15/01/2021 à 07:20:18 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2021 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales