Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Il y a, actuellement, 238 internautes qui consultent des articles, 27 816 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

L’OCDE attire de plus en plus de praticiens médicaux formés à l’étranger pour remédier à la pénurie des effectifs

L'OCDE attire de plus en plus de praticiens médicaux formés à l'étranger pour remédier à la pénurie des effectifs

Article lu 4929 fois, depuis sa publication le 05/06/2020 à 07:33:45 (longueur : 6464 caractères)


C'est un phénomène d'ampleur croissante qui s'est développé avec le temps, que l'on découvre à l'occasion d'une crise sanitaire comme celle du Covid-19 qui secoue le monde.

On se rend compte, une fois de plus que notre système de soins repose, comme c'est devenu le cas de tous les pays riches, de façon considérable sur les professionnels de santé étranger, dans la mesure où ils peuvent dialoguer avec les patients du pays d'accueil, en fait il ne suffit pas d'être médecin, infirmier ou auxiliaire de santé, il faut aussi parler français, ce qui favorise les praticiens formés dans nos anciennes colonies ou protectorats.

Sur un plan plus général, plus du quart des médecins en activité dans les Etats membres de l'Organisation de coopération et de développement économique, l'OCDE dont le siège est à Paris, ne sont pas natifs du pays dans lequel ils exercent leur activité, avec le même constat, bien que dans une proposition moindre, cela concerne les infirmiers et les infirmières, qui ne sont que 15 %, nés et formés à l'étranger, selon l'Organisation mondiale de la santé, l'OMS.

Selon les derniers chiffres publiés par l'OCDE en 2015-2016 les médecins étaient 27,9 % et les infirmiers- infirmières 16,2 %, à s'être expatrié.

Dans la (vous en avez lu 19%, il reste à lire 81%, de cet article.)

...

Cet article est réservée aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège
- Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici

Abonnement en ligne
Abonnement 1 an pour 480 euros ttc, en cliquant ici
Abonnement 1 mois pour 54 euros ttc, en cliquant ici

Retrouvez l’actualité de la semaine, en vous abonnant au magazine RiskAssur-hebdo, envoyé en format PDF en fin de semaine : Abonnement et/ou en savoir plus, en cliquant ici





Booking.com






A la une
1372 lectures - publié le, 06/07/2020 à 10:03:36 - gratuit

1653 lectures - publié le, 06/07/2020 à 09:56:53 - réservé aux abonnés

1621 lectures - publié le, 04/07/2020 à 14:35:34 - réservé aux abonnés

1955 lectures - publié le, 03/07/2020 à 15:14:58 - réservé aux abonnés

2199 lectures - publié le, 03/07/2020 à 07:35:54 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2020 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales