Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
PèreLaFouine
Il y a, actuellement, 100 internautes qui consultent des articles, 93 675 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

L’espace risque de devenir avec ses satellites un champ de tir

L'espace risque de devenir avec ses satellites un champ de tir

Article lu 83718 fois, depuis sa publication le 03/12/2021 à 07:16:14 (longueur : 5920 caractères)


La Russie vient d'en faire la démonstration en abattant, peu importe que ce soit volontaire ou accidentel, l'un de ses propres satellites Cosmos 1982 de 2,2 tonnes qui tournait depuis 1982 sur une orbite distante de 465 km au-dessus de la Terre par un tir de fusée, le 15 novembre, dont les débris de toutes tailles ont mis en danger, pour commencer la stations internationale, l'ISS avec 7 astronautes, dont deux Russes, à son bord.

Nous avons relaté les faits dans RiskAssur dans une chronique du 18 novembre.

Ce tir a scandalisé l'OTAN et la NASA pour qui les attaque dirigées vers l'espace sont un réel défi, si la Russie voulait mettre un terme à la circulation de son satellite, il y avait d'autre moyens de le retirer de son orbite, sans le pulvérisé de la sorte, car d'après le communiqué diffusé le lendemain, le tir n'était pas accidentel, donc délibéré.

Ce tir a soulevé de nombreuses questions qui dénotent les inquiétudes des Français et ça a dû être le cas ailleurs, partout dans le monde, alors que l'univers est parcouru depuis le temps d'un nombre inconnu de satellite d'origines diverses remplissant des missions légitimes dans tous les domaines qu'il n'est pas possible d'énumérer ici et certainement aussi des missions de surveillance, d'espionnage, peut être des satellites armés, qui sont secrets, qui officiellement n'existent pas.

De (vous en avez lu 23%, il reste à lire 77%, de cet article.)



Cet article est réservée aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège
- Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici

Abonnement en ligne
Abonnement 1 an pour 480 euros ttc, en cliquant ici
Abonnement 1 mois pour 54 euros ttc, en cliquant ici

Retrouvez l’actualité de la semaine, en vous abonnant au magazine RiskAssur-hebdo, envoyé en format PDF en fin de semaine : Abonnement et/ou en savoir plus, en cliquant ici

Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Commentaires


-------------











A la une
1044 lectures - publié le, 28/01/2022 à 07:13:37 - réservé aux abonnés

1054 lectures - publié le, 28/01/2022 à 07:04:20 - réservé aux abonnés

1701 lectures - publié le, 27/01/2022 à 15:19:31 - réservé aux abonnés

1542 lectures - publié le, 27/01/2022 à 11:11:11 - réservé aux abonnés

1770 lectures - publié le, 27/01/2022 à 07:40:30 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2022 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales