Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Il y a, actuellement, 57 internautes qui consultent des articles, 45 870 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

N’oublions pas les effets pervers du confinement contre lesquels on ne peut rien

N'oublions pas les effets pervers du confinement contre lesquels on ne peut rien

Article lu 9953 fois, depuis sa publication le 31/03/2020 à 10:04:08 (longueur : 3417 caractères)


Pour éviter la contagion, il faudrait pouvoir isoler tous les malades, en les séparant de leurs proches, or c'est matériellement impossible pour la quasi-totalité des familles, quelle que soit la gravité de leurs symptômes, tant qu'il ne faut pas les hospitaliser.

Le risque, en confinant chez eux, dans des espaces restreints des malades même légèrement atteints, qui guérissent en quelques jours de repos, est de transmettre le virus à tous ceux de leur famille qui y sont réceptifs, en créant ainsi des « clusters » intrafamiliaux.

C'est le cas de tous ceux dont l'état ne nécessite pas une hospitalisation qui doivent rester chez eux, sans recourir à la moindre automédication, autre que le paracétamol disponible à la pharmacie, en demandant la limite à ne pas dépasser, tout en respectant les « mesures barrières » connues de tous.

Les spécialistes de santé publique sont unanimes, le risque de confiner chez eux les malades peu graves, c'est qu'ils transmettent le virus à plusieurs membres de leur entourage immédiat, avec qui ils sont confinés.

C'est ce qui s'est passé en Chine, avant que les autorités ne reprennent le contrôle de la situation en ouvrant des structures intermédiaires permettant de mettre en quarantaine ce type de patients et en coupant du reste du pays et du monde la totalité de la (vous en avez lu 39%, il reste à lire 61%, de cet article.)

...

Cet article est réservée aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège
- Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici

Abonnement en ligne
Abonnement 1 an pour 480 euros ttc, en cliquant ici
Abonnement 1 mois pour 54 euros ttc, en cliquant ici

Retrouvez l’actualité de la semaine, en vous abonnant au magazine RiskAssur-hebdo, envoyé en format PDF en fin de semaine : Abonnement et/ou en savoir plus, en cliquant ici
https://notre-siecle.com





Booking.com






A la une
1796 lectures - publié le, 29/05/2020 à 07:18:53 - réservé aux abonnés

1876 lectures - publié le, 29/05/2020 à 07:13:41 - réservé aux abonnés

1711 lectures - publié le, 28/05/2020 à 17:06:32 - réservé aux abonnés

1791 lectures - publié le, 28/05/2020 à 13:37:43 - gratuit

2183 lectures - publié le, 27/05/2020 à 16:27:07 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2020 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales