Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
Etes vous certains de ne pas payer trop cher vos assurances ... comparez
Habitation Auto Santé Chien/chat Obsèques
Il y a, actuellement, 82 internautes qui consultent des articles, 57 238 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)
Your content hidden for AdBlockers

Ecrire un commentaire

Les internes de médecine sont mis à rude épreuve face à la Covid-19 dans les hôpitaux

Les internes de médecine sont mis à rude épreuve face à la Covid-19 dans les hôpitaux

Article lu 1632 fois, depuis sa publication le 03/05/2021 à 13:39:16 (longueur : 3393 caractères)


Nous avons sous les yeux l'emploi du temps d'un interne en anesthésie-réanimation au bloc central de l'urgence et à la maternité de la Pitié-Salpétrière, un établissement de l'AP-HP, pour qui c'est la fin d'un tunnel de trois semaines à un rythme extrême, sans arrêt, hormis pour le repos de sécurité obligatoire, pour dormir après vingt-quatre heures de garde.

Depuis que la troisième vague de l'épidémie frappe de plein fouet l'Ile de France, cet interne de 26 ans a accepté d'aller aider, en plus de son semestre en anesthésie, dans un service de réanimation de l'hôpital, débordé pas l'afflux des patients atteints de la Covid-19.

Ces jeunes médecins qui effectuent leur internat après la sixième année d'études de médecine dans différents services pendant trois ans au moins, à un rythme semestriel, sont en première ligne depuis le début de la crise épidémique qui bouleverse l'hôpital, mais loin de l'élan durant la première vague, l'usure et la fatigue dominent, avec une tension particulière en Ile de France où les internes pourraient manquer dans certains services de réanimation dans les jours qui viennent.

En effet, (vous en avez lu 34%, il reste à lire 66%, de cet article.)



Cet article est réservée aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège
- Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici

Abonnement en ligne
Abonnement 1 an pour 480 euros ttc, en cliquant ici
Abonnement 1 mois pour 54 euros ttc, en cliquant ici

Retrouvez l’actualité de la semaine, en vous abonnant au magazine RiskAssur-hebdo, envoyé en format PDF en fin de semaine : Abonnement et/ou en savoir plus, en cliquant ici

Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Faits de sociétés


-------------











A la une
1038 lectures - publié le, 06/05/2021 à 07:32:31 - gratuit

1070 lectures - publié le, 05/05/2021 à 14:22:48 - réservé aux abonnés

1113 lectures - publié le, 05/05/2021 à 11:18:55 - réservé aux abonnés

1245 lectures - publié le, 05/05/2021 à 08:56:38 - réservé aux abonnés

1134 lectures - publié le, 04/05/2021 à 15:58:23 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2021 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales