Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
Il y a, actuellement, 61 internautes qui consultent des articles, 36 325 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Coronavirus : des mesures exceptionnelles pour soutenir les entreprises et les entrepreneurs individuels

Coronavirus : des mesures exceptionnelles pour soutenir les entreprises et les entrepreneurs individuels

Article lu 11803 fois, depuis sa publication le 26/10/2020 à 09:55:14 (longueur : 6241 caractères)


Benoît Berchebru, Directeur du service ingénierie patrimoniale

La clause séquestre permet de garantir un emprunt bancaire et de conserver dans l'actif de succession et dans les comptes de la société, une dette venant diminuer la valeur des titres et donc l'assiette des droits de succession au décès de l'emprunteur, ainsi que l'impôt sur les sociétés pour l'entreprise, ce que ne permet pas la clause standard d'une garantie emprunteur.

La clause séquestre apparait donc être un très bel outil d'optimisation mais souvent peu utilisé et mal maitrisé.


Principe de la garantie emprunteur

Dans le cadre d'un financement bancaire, la banque impose à l'emprunteur de souscrire à son profit, une assurance décès invalidité sur la tête du dirigeant.

En cas de survenance du risque assuré (décès, invalidité du chef d'entreprise), l'assureur verse le capital restant dû à la banque, et la dette s'éteint.

Conséquence : puisqu'il n'existe plus de dettes, la valeur des titres de la société, et par voie de conséquence, le montant des droits de succession, s'en retrouvent augmentés d'autant.

Côté entreprise, (vous en avez lu 18%, il reste à lire 82%, de cet article.)



Cet article est réservée aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège
- Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici

Abonnement en ligne
Abonnement 1 an pour 480 euros ttc, en cliquant ici
Abonnement 1 mois pour 54 euros ttc, en cliquant ici

Retrouvez l’actualité de la semaine, en vous abonnant au magazine RiskAssur-hebdo, envoyé en format PDF en fin de semaine : Abonnement et/ou en savoir plus, en cliquant ici

Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Points de vue


-------------












A la une
1219 lectures - publié le, 28/11/2020 à 10:03:51 - réservé aux abonnés

1128 lectures - publié le, 27/11/2020 à 13:54:43 - réservé aux abonnés

1298 lectures - publié le, 27/11/2020 à 10:14:43 - réservé aux abonnés

1399 lectures - publié le, 27/11/2020 à 07:22:32 - réservé aux abonnés

1521 lectures - publié le, 27/11/2020 à 07:15:55 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2020 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales