Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Commentaires mentions légales
PèreLaFouine Notre-Siècle Terre-Futur.com
Il y a, actuellement, 67 internautes qui consultent des articles, 97 473 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)


Essayer RiskAssur PRIVILEGE pour seulement 15 euros,
vous donnant acces a l integralite des archives (plus de 35 000 articles) : cliquez ICI



Les risques lis  un BFR trop lev : comment identifier les signaux d

Les risques liés à un BFR trop élevé : comment identifier les signaux d’alerte ?

Article lu 9921 fois, depuis sa publication le 24/05/2023 à 16:36:50 (longueur : 4875 caractères)


Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) est un indicateur essentiel de la santé financière d’une entreprise. Cependant, un BFR trop élevé peut présenter des risques significatifs pour sa rentabilité et sa stabilité. Explorons les dangers d’un BFR excessif et fournirons des conseils pour identifier les signaux d’alerte.

Le BFR et son importance


Le Besoin en Fonds de Roulement est la quantité de liquidités nécessaires pour financer les opérations quotidiennes d’une entreprise. Il représente la différence entre les actifs circulants (stocks, créances clients) et les passifs circulants (dettes fournisseurs, dettes fiscales). Un BFR élevé peut entraîner des problèmes tels que la détérioration de la trésorerie, une dépendance excessive aux crédits fournisseurs et une augmentation du risque d’insolvabilité, car il faut le financement du bfr.

Les risques d’un BFR trop élevé


Les problèmes que peut poser un BFR excessif. Tout d’abord, cela peut entraîner une pression sur la trésorerie, ce qui limite la capacité de l’entreprise à honorer ses obligations financières et à saisir les opportunités de croissance. De plus, un BFR élevé peut indiquer une mauvaise gestion des stocks ou des politiques de crédit trop laxistes, ce qui peut entraîner des coûts supplémentaires et une baisse des marges bénéficiaires.

Un autre risque lié à un BFR excessif est une dépendance excessive aux crédits fournisseurs, pour lesquels, il convient de trouver une solution financement. Si une entreprise est constamment en retard dans ses paiements, elle risque de perdre la confiance de ses fournisseurs, ce qui peut entraîner des problèmes d’approvisionnement et une augmentation des coûts d’achat. De plus, un BFR élevé peut conduire à une augmentation du risque d’insolvabilité, car une entreprise peut ne pas être en mesure de faire face à ses dettes à court terme.

Identifier les signaux d’alerte


Il est crucial de repérer les signaux d’alerte indiquant un BFR trop élevé afin de prendre des mesures correctives à temps. Tout d’abord, une augmentation soudaine des délais de paiement des clients peut être un indicateur de problèmes de liquidité. Surveillez les retards de paiement et les demandes fréquentes de délais supplémentaires.

De plus, une augmentation des stocks invendus ou obsolètes peut suggérer une mauvaise gestion des stocks. Analysez régulièrement le niveau des stocks par rapport aux ventes et identifiez les produits qui se vendent moins bien.

Un autre signal d’alerte est l’augmentation du crédit fournisseur. Si vous constatez que les délais de paiement accordés par vos fournisseurs diminuent ou si vous êtes obligé de négocier des conditions de paiement moins favorables, cela peut indiquer des difficultés de trésorerie.

Enfin, surveillez attentivement les ratios financiers clés tels que le ratio de liquidité, le ratio d’endettement et le ratio de rotation des stocks. Une détérioration significative de ces ratios peut signaler un BFR trop élevé.

Les mesures correctives


Une fois que les signaux d’alerte d’un BFR excessif ont été identifiés, il est essentiel de prendre des mesures correctives pour réduire les risques. Voici quelques actions à considérer :

Améliorer la gestion des stocks : Analysez et optimisez les niveaux de stocks en identifiant les produits à faible rotation et en mettant en place des stratégies de réduction des surplus. Cela permettra de libérer des liquidités et de réduire les coûts liés au stockage.

Optimiser la politique de crédit : Évaluez les politiques de crédit accordées aux clients et identifiez les mesures pour réduire les délais de paiement. Mettez en place des processus de recouvrement plus efficaces pour réduire les retards de paiement.

Renforcer la relation avec les fournisseurs : Négociez des conditions de paiement plus favorables avec vos fournisseurs, en tenant compte de votre capacité à respecter les délais. Cela peut vous permettre d’obtenir des remises ou des conditions de paiement plus souples.

Améliorer la gestion de la trésorerie : Mettez en place des outils de prévision de trésorerie pour mieux anticiper les besoins de liquidités et éviter les problèmes de trésorerie. Identifiez les opportunités d’amélioration des flux de trésorerie, telles que la réduction des dépenses non essentielles ou l’optimisation des politiques de recouvrement des créances.

En conclusion
Un Besoin en Fonds de Roulement trop élevé peut mettre en péril la santé financière d’une entreprise. En identifiant les signaux d’alerte tels que les retards de paiement, les stocks excessifs et les problèmes de trésorerie, il est possible de prendre des mesures correctives pour réduire les risques et assurer la stabilité financière de l’entreprise.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles
de la rubrique Points de vue





Sommaires de RiskAssur-hebdo


Pour vous abonner
au magazine RiskAssur-hebdo
cliquez ICI

21/09/2023 à 11:08:23
Numéro 762 de RiskAssur-hebdo du vendredi 22 septembre 2023
Edito - L'économie française a tendance à stagner (Erik Kauf) Etude - Suivre et mesurer les efforts du risk management (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - L'éducation nationale doit s'adapter à la perte de 500 000 élèves en cinq ans (Erik K...

14/09/2023 à 11:29:22
Numéro 761 de Riskassur-hebdo du Vendredi 15 septembre 2023
Edito - Le réchauffement climatique aggrave les risques aléatoires qui perturbent le fonctionnement des entreprises (Erik Kauf) Commentaire - La climatisation, indispensable dans les passoires thermiques, aggrave le réchauffement (Erik Kauf) ...

Plus de titres


A la une
1356 lectures - publié le, 22/09/2023 à 07:39:23 - réservé aux abonnés

5469 lectures - publié le, 22/09/2023 à 07:30:26 - réservé aux abonnés

1256 lectures - publié le, 22/09/2023 à 07:20:06 - réservé aux abonnés

1674 lectures - publié le, 22/09/2023 à 07:16:19 - gratuit

1340 lectures - publié le, 22/09/2023 à 07:09:34 - réservé aux abonnés



© 2000/2023 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :02 38 21 30 88
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales