Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
PèreLaFouine
Il y a, actuellement, 88 internautes qui consultent des articles, 209 051 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Les administrateur & l’ERM
Pr Jean-Paul Louisot

Les administrateur & l'ERM
Pr Jean-Paul Louisot

Article lu 42087 fois, depuis sa publication le 22/10/2021 à 07:30:54 (longueur : 4707 caractères)


« La marque, la culture, le savoir et la gestion des risques de l'entreprise sont autant de sujets de préoccupation pour le conseil d'administration. » (Pearl Zhu)

Les membres du conseil d'administration mettent de plus en plus au défi la direction de veiller à ce que les risques auxquels l'organisme est confronté soient gérés de façon efficiente pour permettre l'optimisation de la stratégie.

Le conseil peut affirmer son pouvoir au sein de l'organisme au travers des questions qu'il pose ou ne pose pas et de ce qu'il met ou ne met pas à l'ordre du jour. C'est ainsi qu'il envoie de signaux forts à la direction et aux parties prenantes de l'organisme.

Peut-être poussés par les règlementations de plus en plus sévères à leur égard, on constate que les administrateurs ont de plus en plus tendance de veiller à ce que les risques, ainsi que la gestion du changement et la problématique des talents soient inscrits à l'agenda du Conseil, et même au sommet de l'agenda.

La pandémie de la Covid 19 a tout à la fois mis à jour et accéléré certaines tendances, et pour améliorer leurs chances de succès dans lad prochaine normale les dirigeants doivent élargir leur champ de vision et adopter de nouvelles priorités. La question demeure de savoir par où commencer ? L'écoute des attentes des parties prenantes est sans aucun doute un point de départ.

En particulier, la pandémie a bousculé les « business modèles » existant et révélé un urgent besoin d'améliorer la vitesse de réaction et de réponse aux événements, le leadership et la gestion des talents. Dans tout organisme qui s'attaque aux changements et aux défis du futur, l'élan vient des dirigeants mais encore plus du conseil d'administration qui doit s'impliquer activement dans la gestion des risques dans une perspective de résilience.

Si la mise en place d'un processus d'ERM est essentielle pour tout organisme, aucun résultat ne peut être durable si le conseil d'administration n'exerce pas pleinement sa mission de surveillance des risques qui est partagée entre le conseil lui-même et certains comités, dont, en premier lieu le comité « risques ».

Cette mission n'a pas cessé de prendre de l'importance depuis la promulgation de la loi Sarbanes-Oxley aux Etats-Unis en 2002, avec l'accélération liée à la crise financière de 2008/2009. Le contexte législatif et réglementaire a renforcé les devoirs des administrateurs et l'on peut recenser des jalons importants :
- Les règles de gouvernance de la Bourse de New York exigent, à tout le moins, que la surveillance des risques fasse partie du comité d'audit du conseil d'administration ;
- La législation adoptée aux Etats-Unis après la crise financière de 2008-2009 (connue sous le nom de Dodd-Frank) exige des grandes institutions financières qu'elles aient un comité officiel des risques au niveau du conseil d'administration ;
- Le processus de contrôle des risques d'un organisme est l'un des quatre principaux critères liés aux risques que Standard & Poor's évalue avant d'attribuer une cote de crédit.

Bien que des règles comme celles-ci et d'autres ne mentionnent que les sociétés cotées en bourse ou les institutions financières, l'attente de voir le Conseil d'administration jouer un rôle actif dans la surveillance des risques se répercute sur tous les types d'organismes, même les organismes sans but lucratif. Les principales problématiques liées au rôle des administrateurs en matière de gestion des risques et de soutenabilité sont analysées dans les pages qui suivent.

« La question de savoir si ou dans quelle mesure les activités humaines sont à l'origine du réchauffement planétaire n'est pas une question d'idéologie, et encore moins de croyance. Il s'agit simplement d'une question de gestion des risques. » (Malcolm Turnbull )

Comité des risques du conseil : Matrice des missions

« L'exemplarité et la responsabilité sont à l'origine d'une grande joie pour atteindre notre objectif ambitieux ensemble. » (Mofaddel Abderrahim)

L'importance croissante de la gestion des risques au sein des organismes a été encore mise en lumière au cour de la pandémie et débouche sur la nécessité de mettre en place au sein de chacun de ces organismes une équipe dédiée pour la mise en place et le suivi d'une conformité et d'une gestion des risques pour chaque projet alors même que les organismes apparaissent de plus en plus comme un portefeuille de projets développés pour atteindre les objectifs stratégiques définis par les dirigeants.

La gestion des risques est …

Pour lire la suite dans le numéro 676 du magazine RiskAssur-hebdo, cliquer ICI



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Points de vue


-------------






A la une
1081 lectures - publié le, 03/12/2021 à 11:44:26 - réservé aux abonnés

1399 lectures - publié le, 03/12/2021 à 07:16:14 - réservé aux abonnés

1325 lectures - publié le, 03/12/2021 à 07:02:48 - réservé aux abonnés

1600 lectures - publié le, 02/12/2021 à 14:59:13 - réservé aux abonnés

2014 lectures - publié le, 02/12/2021 à 11:50:37 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2021 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales