Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
PèreLaFouine
Il y a, actuellement, 96 internautes qui consultent des articles, 132 729 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

L’extension inattendue aux actes de la vie courante fait que les gens se précipitent sur les tests antigéniques ou PCR

L'extension inattendue aux actes de la vie courante fait que les gens se précipitent sur les tests antigéniques ou PCR

Article lu 2379 fois, depuis sa publication le 22/07/2021 à 07:56:42 (longueur : 2985 caractères)


Contrairement aux engagements pris en son temps de ne pas utiliser le pass sanitaire pour des actes de tous les jours, les décisions annoncées le 12 juillet par le président de la République ont pris de court de nombreuses personnes déjà en vacances ou sur le point de partir qui ne pourront pas ni aller au restaurant, ni prendre un verre dans un café, ou encore prendre un train sur un trajet longue distance, autrement dit de rentrer ou de partir en vacances, sans disposer à temps du pass sanitaire, que l'on obtient en étant totalement vacciné.

Le président Macron a justifié cette mesure pour forcer la main de ceux qui hésitent à encore à se faire vacciner ou qui y sont totalement opposé, s'il a fait un pari, il l'a gagné, car près de 3 millions de personnes ont immédiatement pris un rendez-vous pour se faire vacciner.

En temps normal, Il aurait été possible de laisser le temps de se faire vacciner avant la mise en service du pass sanitaire, mais vue l'urgence sanitaire actuelle avec la contamination qui monte, c'est l'urgence est de vacciner le plus de monde possible dans un minimum de temps.

Dans les lieux où le pass sanitaire sera exigé pour y accéder, il sera possible de le remplacer par un test négatif, valable (vous en avez lu 42%, il reste à lire 58%, de cet article.)



Cet article est réservée aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège
- Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici

Abonnement en ligne
Abonnement 1 an pour 480 euros ttc, en cliquant ici
Abonnement 1 mois pour 54 euros ttc, en cliquant ici

Retrouvez l’actualité de la semaine, en vous abonnant au magazine RiskAssur-hebdo, envoyé en format PDF en fin de semaine : Abonnement et/ou en savoir plus, en cliquant ici

Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Faits de sociétés


-------------











A la une
869 lectures - publié le, 03/08/2021 à 08:07:14 - réservé aux abonnés

1605 lectures - publié le, 01/08/2021 à 16:12:21 - réservé aux abonnés

1526 lectures - publié le, 31/07/2021 à 13:33:16 - réservé aux abonnés

1574 lectures - publié le, 31/07/2021 à 08:54:48 - gratuit

1197 lectures - publié le, 31/07/2021 à 08:30:33 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2021 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales