Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
Il y a, actuellement, 296 internautes qui consultent des articles, 59 864 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)
Your content hidden for AdBlockers

Ecrire un commentaire

Regroupement : des crédits qui n’en font qu’un

Regroupement : des crédits qui n'en font qu'un

Article lu 18438 fois, depuis sa publication le 20/12/2020 à 11:48:19 (longueur : 4132 caractères)


Pour les achats d'une certaine importance, tel qu'un appartement ou une maison, une voiture, de gros travaux, … on peut soit faire des économies, mettre de l'argent de côté, pour acheter au comptant dès que possible, soit avoir recours à un crédit. Solution préférable et simple à mettre en œuvre.

Mais, le crédit peut également être, cette fois-ci, nécessaire pour faire face à une dépense imprévue, ou couvrir des fins de mois difficiles.

Si la signature d'un contrat de crédit est souvent simple et rapide, ce n'est pas une plaisanterie, un crédit ça doit se rembourser. Se retrouver en surendettement n'est pas une situation enviable, elle est complexe à gérer et peut parfois mal se terminer. L'annulation des dettes n'est pas une réalité, les dettes sont le plus souvent étalées dans le temps.

Même si on est en capacité de rembourser ses crédits, souvent les ménages se retrouvent avec plusieurs contrats avec des taux différents et aux échéances distinctes, l'un sur du très long terme pour le financement de l'achat du logement, et d'autres sur des termes plus courts, pour l'acquisition d'une voiture, le financement des études en enfants, voire des voyages, l'achat de bien d'électroménagers, sans oublier les cartes de crédit à la consommation.

Tout cela est complexe à gérer et va donner l'impression, de voir des prélèvements sur son compte en banque tous les quatre matins.

Il est possible de procéder au regroupement de crédits via un organisme de courtage spécialisé tel que Partners Finances, leader de l’intermédiation en regroupement de crédits sur le marché français en tant que IOBSP (Intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement).

Le regroupement de crédit consiste à faire racheter par un établissement financier tous les crédits que l'on a en cours (d'où l'appellation « rachat de crédit » plutôt que « regroupement de crédit »).

Effectivement les crédits ne sont pas regroupés, mais racheter pour être remboursés par anticipation par l'établissement financier avec lequel un nouveau contrat de prêt unique sera signé.

En dehors de la simplification, l'emprunteur se retrouve avec un seul contrat de prêts et donc un unique prélèvement mensuel, cela va également permettre des économies. Le taux proposé par chaque établissement financier, outre le coût de l'argent (les taux sont très bas aujourd'hui) intègre des frais de gestion.

L'emprunteur qui a souscrit « n » contrats paie « n » frais de gestion. Avec un seul contrat regroupant les « n » contrats, les frais de gestion ne sont qu'en un seul exemplaire.

Le regroupement de crédit va permettre de réaliser des économies et pour les ménages qui seraient à la limite du surendettement, d'économiser sur les frais de gestion et d'étaler leur dette globale sur un échéancier plus long.

Il est facile, même très facile, avec les cartes de crédit à la consommation, le crédit révolving comme le disent les anglo-saxons, de se retrouver avec une somme de prélèvements chaque mois dépassants les potentialités du ménage.

En fonction des possibilités (et de la volonté des emprunteurs), le crédit sera plus ou moins long en tenant compte du montant des mensualités retenues. L'objectif est que les mensualités soient supportables par le ménage, en dépassant en aucun cas 33% du revenu.

Avec un seul crédit, il sera possible de moduler les mensualités en jouant sur la durée du crédit.

Encore une fois, un crédit ce n'est pas un jeu, il faut le rembourser. Il n'est pas question, une fois le nouveau contrat en place, avec des mensualités plus faibles, donnant une meilleure latitude financière, d'en profiter pour signer de nouveaux contrats de prêt.

Le regroupement de crédit, ou rachat de crédit, va permettre d'assainir une situation comportant une multitude de crédits, de faire des économies avec un nouveau contrat intégrant moins de frais de gestion et un taux global mieux négocié.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Points de vue


-------------


Comparateurs d'assurance
- Auto
- Habitation
- Obsèques
- Santé
- Santé animaux
- Motos






A la une
1229 lectures - publié le, 20/01/2021 à 16:33:32 - réservé aux abonnés

1139 lectures - publié le, 20/01/2021 à 13:45:30 - réservé aux abonnés

1367 lectures - publié le, 20/01/2021 à 10:22:14 - réservé aux abonnés

980 lectures - publié le, 20/01/2021 à 08:57:47 - réservé aux abonnés

1383 lectures - publié le, 19/01/2021 à 16:19:24 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2021 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales