Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Abonnement Privilège Abonnement magazine mag. anciens numéros Commentaires mentions légales
PèreLaFouine Notre-Siècle Terre-Futur.com
Il y a, actuellement, 103 internautes qui consultent des articles, 49 835 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)


Essayer RiskAssur PRIVILEGE pour seulement 15 euros,
vous donnant acces a l integralite des archives (plus de 35 000 articles) : cliquez ICI


d'autres articles sur SCHISTE

Mauvaises prévisions de l’exploitation des réserves gaz de schiste en France

Article lu 17855 fois, depuis sa publication le 20/04/2011 à 13:50:03 (longueur : 3006 caractères)


Le gouvernement français, après avoir accordé 3 permis de recherche de gisements de gaz de schiste il y a un an est sur le point d’en interdire l’exploration et l’exploitation, sans en attendre les résultats, selon la procédure d’urgence d’une proposition de loi en ce sens, le 10 mai prochain.
#
Les opposants au gaz de schiste, mobilisés par un expert en la matière, José Bové, aujourd’hui député européen, se sont manifestés un peu partout en France pour dire NON aux gaz de schiste, par un temps favorable aux manifestations festives et familiales.
#
La principale manifestation a eu lieu à Nant, une bourgade paisible du côté du plateau du Larzac dans Aveyron, fief de José Bové, principalement par peur, non sans raison, des grandes industries plus que du gaz schiste dont on ignore tout, même si leur région n’est pas concernée.
#
Les gaz de schiste font partie des gaz non conventionnels, parce qu’ils ne peuvent pas être exploités par des modes classiques, ce qui pose les problèmes que nous connaissons.
#
Or, ils représentent la seule perspective de richesse minières disponible dans le sous-sol européen, au moment où la sortie du nucléaire est à l’ordre du jour un peu partout et que le prix des hydrocarbures, dont la formation nous échappe totalement , atteint des montants croissants et dont le président directeur général de Total, de Margerie , en parlant d’un litre de super à deux euros, prévoit calmement la poursuite.
#
Les gaz de schistes sont d'ores et déjà extraits en grande quantité aux Etats Unis, où ils représentent 12 % de la production de gaz grâce à l’amélioration des techniques d’extraction et dans un pays, disons plutôt un continent, qui dispose, au-dessus des gisements de vastes zones propres à leur exploitation.
#
Les gaz de schiste, qui représenteraient, selon les premières estimations plus de 4 fois les réserves de gaz conventionnel, sont dispersés dans la roche imperméable, ce qui nécessite le forage de nombreux puits et de fracturer la roche qui les renferme.
#
Les gisements dont la présence est présumée se situent entre 1500 et 3000 mètres de profondeur, soit sous les nappes phréatiques, qu’il faut traverser en employant la technique éprouvée des forages pétroliers de grande profondeur.
#
Le principal problème vient de la technique de fractionnement, qui suppose la disponibilité de grandes quantités d’eau, en partie récupérée lors de la mise en exploitation des puits, qu’il faut ensuite traiter sur place ou acheminer vers un centre de traitement.
#
L’eau injectée sous forte pression pour permettre la fracturation est additionnée de sable et d’additifs chimiques variables selon les conditions géologiques.
#
En supposant, les problèmes techniques résolus, l’emprise au sol des installations de mise en exploitation des gaz de schiste suppose de disposer de vastes terrains libres au-dessus des gisements, difficiles à trouver en France.
#
Si un jour nous consommerons du gaz de schiste, il est hautement probable qu’il sera importé.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles
de la rubrique Faits de sociétés








Sommaires de RiskAssur-hebdo


Pour vous abonner
au magazine RiskAssur-hebdo
cliquez ICI

11/04/2024 à 11:24:09
Numéro 789 de RiskAssur-hebdo du Vendredi 12 avril 2024
Edito - Le dérapage du déficit public à 5,5 % oblige le gouvernement à serrer les cordons de la bourse (Erik Kauf) Etude - L'assurance au service du développement économique et social de l'Afrique (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - France ...

04/04/2024 à 11:37:05
Numéro 788 de RiskAssur-hebdo du vendredi 5 avril 2024
Edito - Entre éthique et choix ultime : le dilemme de l'aide médicale à mourir face au serment d'Hippocrate (Erik Kauf) Etude - Pour l'amour du risque (Pr Jean_paul Louisot) Commentaire - L'obésité touche plus d'un milliard de personnes dan...

Plus de titres


A la une
1086 lectures - publié le, 17/04/2024 à 10:52:19 - gratuit

1128 lectures - publié le, 17/04/2024 à 07:48:05 - réservé aux abonnés

2491 lectures - publié le, 17/04/2024 à 07:40:02 - réservé aux abonnés

1091 lectures - publié le, 17/04/2024 à 07:29:19 - réservé aux abonnés

3111 lectures - publié le, 16/04/2024 à 07:50:56 - réservé aux abonnés



© 2000/2024 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :02 38 21 30 88
RCS Orléans 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales