Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
PèreLaFouine
Il y a, actuellement, 87 internautes qui consultent des articles, 238 569 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire


Avoir recours aux régimes pour maigrir, attention danger

Article lu 18057 fois, depuis sa publication le 19/04/2012 à 09:49:31 (longueur : 2855 caractères)


Trop de rondeurs font peur et ceux qui n’ont a pas atteint le point de non retour, cherchent souvent leur salut dans les régimes amincissant.
#
Même des candidates et des candidats aux fonctions politiques, connus pour leurs rondeurs, apparaissent, le temps d’une campagne électorale plus sveltes que d’habitude, disons pour un certain temps.
#
Il ne faut pas s’étonner que le marché des régimes minceurs évolue autour de 1,5 milliard d’euros par an en France.
#
N’importe qui, peut décrire dans un livre, la cure d’amaigrissement inédite qu’il a imaginé pour venir au secours de ses contemporains grassouillets , dans l’espoir de devenir, comme d’autres avant lui , un gourou de la cure minceur, avec la chance de réussir s’il est soutenu par un bon éditeur .
#
Nous ne citons pas de noms ici, pour ne pas leur faire de la publicité.
#
Des méthodes d’amaigrissements parmi les plus connues ont été épinglées par l’Agence nationale de sécurité sanitaire et de l’alimentation, l’Anses, qui leur reproche d’entrainer des déséquilibres en macronutriments tels que les lipides, les glucides, et les protéines ou de provoquer des carences en vitamines ou en minéraux, nuisibles pour la santé.
#
Le fait d’écrire un livre n’est pas considéré comme un acte de soin et n’engage pas la responsabilité pénale de l’auteur, qu’il soit médecin ou non.
#
C’est le lecteur qui suit les recommandations, qu’il a pu lire ou entendre, qui est le seul responsable de ce qui peut lui arriver et le fait de s’attaquer à un prescripteur de régime lui fait de la publicité.
#
S’il est recommandé de ne suivre un régime que sous contrôle médicale, on risque de se faire prescrire par un médecin un coupe faim du type Médiator, dont on n’a pas fini d’évaluer les effets indésirables, en sachant qu’on lui impute le décès de 500 à 2000 personnes, atteintes de troubles cardiaques.
#
Le Médiator constitue un cas extrême car il s’agit bien d’un médicament dument homologué pour soigner des diabétiques en surpoids et que des médecins ont prescrits massivement à des patients voulant tout simplement perdre du poids.
#
Tout le monde a entendu parler dans son entourage du cas d’une personne, trop enveloppée, qui a succombée à une cure d’amaigrissement qui lui a été conseillée, voire prescrite.
#
Nous ne pouvons pas manquer d’évoquer le cas de l’une des Premières dames de France, l’épouse du Président René Coty, décédée durant le mandat de son époux au château de Rambouillet le 12 novembre 1955, d’une crise cardiaque, imputée à l’époque à un régime alimentaire sévère.
#
Pour ce qui est des régimes de minceur, la maxime « Chassez le naturel, il revient au galop » se confirme généralement.
#
Cependant, il y a des cas d’obésité sévère d’une autre nature, justifiables d’une intervention chirurgicale, si l’existence même de celui qui en souffre est compromise.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Faits de sociétés


-------------









A la une
1017 lectures - publié le, 16/05/2022 à 09:31:04 - réservé aux abonnés

1219 lectures - publié le, 16/05/2022 à 08:32:35 - gratuit

1335 lectures - publié le, 16/05/2022 à 07:29:46 - réservé aux abonnés

1335 lectures - publié le, 16/05/2022 à 07:23:50 - réservé aux abonnés

2146 lectures - publié le, 13/05/2022 à 08:30:01 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2022 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales