Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
PèreLaFouine
Il y a, actuellement, 110 internautes qui consultent des articles, 115 211 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Le tour de vis sanitaire du 12 juillet pourrait avoir un effet dopant sur l’économie

Le tour de vis sanitaire du 12 juillet pourrait avoir un effet dopant sur l'économie

Article lu 1388 fois, depuis sa publication le 17/07/2021 à 13:41:02 (longueur : 3296 caractères)


Bercy mise sur la vaccination pour doper la reprise économique, car les crédits accordés pour les accompagner aux différents ministères devraient augmenter en 2022 de près de 11 milliards d'euros.

C'est l'avis des services du ministère de l'économie et des finances qui ont revu à la hausse leurs prévisions de croissance pour cette année, dans le sillage de l'intervention du chef de l'Etat.

Mieux protégée par une accélération de la vaccination, la reprise, en dopant les recettes fiscales pourrait permettre de réduire le déficit public en 2021.

Misant sur un fort rebond de la consommation et de l'activité à la rentrée, le chef de l'Etat avait annoncé que la croissance serait supérieure aux prévisions de l'exécutif cette année et qu'elle atteindrait 6 % , soit un point de plus que prévu., un optimisme repris par Bercy sous l'hypothèse du contrôle de la situation épidémique au second semestre permis par le passe sanitaire et l'accélération de la campagne vaccinale, estime le ministère dans un document remis au Parlement qui s'apprêtait à débattre de l'orientation des finances publiques dans la perspective de la préparation du budget 2022.

« Ne partons pas du principe que le pass sanitaire va faire baisser l'activité, c'est au contraire la meilleure protection pour l'activité » a affirmé le ministre de l'économie Bruno Le Maire, devant les députés « le chiffre de croissance dépend directement de notre mobilisation collective face au virus, la vaccination c'est la croissance, la vaccination, c'est la sécurité, la vaccination, c'est l'emploi ».

Ce rebond vigoureux, s'il se confirme permettrait de ramener le déficit public sous les 9 % dès cette année estime Bercy, creusé par les mesures d'urgence destinées aux entreprises affectées par les restrictions sanitaires depuis le printemps 2020, prévisions tempérées par Eric Woert, président de la commission des finances de l'Assemblée nationale, pour lui, en temps de pandémie, il n'y a plus d'indicateur fiable.

Les grandes lignes du budget présenté à l'Assemblée nationale par Bruno Le Maire et le ministre délégué aux comptes publics ne sont ainsi que provisoires, les mesures annoncées par le chef de l'Etat n'y sont pas encore intégrées et devraient faire l‘objet de travaux pendant l'été.

L'extension de la « garantie jeune », cette allocation versée aux jeunes sans emploi ni formation en contrepartie d'un parcours d'insertion, rebaptisée « revenu d'engagement » par le président n'est pas à ce stade financée et pourrait coûter plusieurs milliards, nous mettrons les moyens nécessaires a annoncé Bruno Le Maire, le plan d'investissement voulu par l'Elysée, destiné à préparer « la France de 2030 » n'est pas non plus pris en compte dans ce chiffrage, ce sont des charges nouvelles, non estimées.

A ce stade, le budget 2022 prévoit toutefois une augmentation, des crédits budgétaires de près de 11 milliards d'euros l'an prochain, une augmentation similaire à celle de 2021, portant le budget de l'Etat à 300 milliards d'euros, une augmentation qui ne se limite pas aux enveloppes déjà prévues par les différentes lois de programmation pluriannuelles.

La crise ne nous a pas lié les mains insiste le ministre délégué aux comptes publics, il ne reste plus qu'à trouver les recettes correspondantes.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Faits de sociétés


-------------






A la une
837 lectures - publié le, 03/08/2021 à 08:07:14 - réservé aux abonnés

1600 lectures - publié le, 01/08/2021 à 16:12:21 - réservé aux abonnés

1515 lectures - publié le, 31/07/2021 à 13:33:16 - réservé aux abonnés

1563 lectures - publié le, 31/07/2021 à 08:54:48 - gratuit

1192 lectures - publié le, 31/07/2021 à 08:30:33 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2021 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales