Actualité, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, résultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Abonnement Privilège Abonnement magazine mag. anciens numéros Commentaires mentions légales
Brèves boutique PèreLaFouine Notre-Siècle Terre-Futur.com
Il y a, actuellement, 173 internautes qui consultent des articles, 194 242 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)


Essayer RiskAssur PRIVILEGE pour seulement 15 euros,
vous donnant acces a l integralite des archives (plus de 35 000 articles) : cliquez ICI



Changement climatique : réduire l’impact des risques avec des systèmes d’alerte précoce optimisés

Changement climatique : réduire l'impact des risques avec des systèmes d'alerte précoce optimisés

Article lu 19488 fois, depuis sa publication le 15/05/2023 à 07:55:44 (longueur : 11375 caractères)


Lorenzo Marchetti, Public Affairs chez Everbridge

Notre monde étant de plus en plus confronté à des catastrophes liées aux changements climatiques, il est plus important que jamais de trouver des moyens de réduire l’impact des risques. Aujourd’hui, les efforts de réduction des risques de catastrophes (RRC) doivent tenter de combiner des stratégies d’atténuation et d’adaptation. La RRC de manière globale – au-delà du seul recours aux systèmes d’alerte précoce actuels – peut permettre aux gouvernements, organisations et entreprises de réduire les pertes humaines et financières liées aux événements d’origine climatique (inondations, incendies, canicules).
Dans ce contexte, quels sont les défis liés aux systèmes d’alerte précoce (SAP) et les principales solutions pour mieux appréhender les risques de catastrophes ?

Les défis posés par les systèmes d’alerte précoce actuels
Renforcer l’efficacité des SAP est la première étape permettant d'améliorer globalement la réduction des risques de catastrophes. Pour y parvenir, il est nécessaire de relever certains défis, dont :

Le manque de sensibilisation du public aux risques et aux bonnes pratiques
En raison d’une ignorance générale et du peu de recours aux bonnes pratiques, les alertes précoces ne sont pas toujours aussi efficaces qu’elles pourraient l’être. En effet, la plupart du temps, ces alertes sont adressées à des listes de destinataires trop denses qui ne ciblent pas uniquement les personnes concernées. Noyés sous les messages, les destinataires finissent même par ignorer les alertes suivantes. En outre, les dits messages ne précisant pas toujours clairement l'ampleur des risques les mesures à prendre ne sont pas forcément comprises. Ainsi, lors du cyclone dévastateur Idai, les trois pays touchés ont bien utilisé des SAP pour signaler le danger imminent à leurs communautés respectives. Mais, ces alertes, utilisant un langage trop technique et ne décrivant pas le danger réel, n’ont pas incité les populations à prendre les bonnes mesures. De plus, certaines n'ont pas été traduite dans les langues locales.


Une (vous en avez lu 19%, il reste à lire 81%, de cet article.)



Cet article est réservée aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège

Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici



Abonnement en ligne
Abonnement 12 mois pour 504 euros ttc, en cliquant ici
Abonnement 1 mois pour 56,40 euros ttc, en cliquant ici
Essayer RiskAssur PRIVILEGE pour seulement 15 euros, vous donnant acces a l'integralite des archives (plus de 35 000 articles) : cliquez ICI



Cliquer ICI pour lire d’autres articles
de la rubrique Points de vue











Sommaires de RiskAssur-hebdo


Pour vous abonner
au magazine RiskAssur-hebdo
cliquez ICI

18/07/2024 à 11:01:17
Numéro 802 de RiskAssur-hebdo du vendredi 19 juillet 2024
Edito - Acquisition et évolution de l'état civil (Erik Kauf) Commentaire - Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne (Erik Kauf) Tribune - Optimiser les services bancaires personnalisés à l'ère de l'Open Banking (Christophe ...

11/07/2024 à 11:08:52
Numéro 801 de RiskAssur-hebdo du vendredi 12 juillet 2024
Edito - Les domaines réservés du Président de la République (Erik Kauf) Commentaire - La Russie bloque l'accès à des sites web occidentaux (Erik Kauf) Tribune - Les élections ne provoquent pas de tempête ?nancière, stabilisation en vue (Oliv...

Plus de titres


A la une
911 lectures - publié le, 18/07/2024 à 13:58:44 - réservé aux abonnés

938 lectures - publié le, 18/07/2024 à 13:54:15 - réservé aux abonnés

1584 lectures - publié le, 18/07/2024 à 07:44:00 - réservé aux abonnés

1415 lectures - publié le, 18/07/2024 à 07:40:57 - réservé aux abonnés

1351 lectures - publié le, 18/07/2024 à 07:36:03 - réservé aux abonnés



© 2000/2024 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :02 38 21 30 88
RCS Orléans 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales