Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
Il y a, actuellement, 67 internautes qui consultent des articles, 50 474 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Il faut en finir avec le glyphosate un pesticide controvers

Il faut en finir avec le glyphosate un pesticide controversé

Article lu 6497 fois, depuis sa publication le 14/02/2017 à 07:57:46 (longueur : 3142 caractères)


Le glyphosate est à la base d'un désherbant dont la principale marque connue, le Roundup appartient à un puissant groupe agrochimique qui la défend bec et ongles.

Il a été classé comme cancérigène probable pour l'homme par le Centre international de la recherche sur le cancer, le CIRC, une agence spécialisée de l'Organisation mondiale de la santé, l'OMS.

Le glyphosate est le pesticide de synthèse le plus utilisé en Europe et ailleurs dans le monde et, pour cette raison, le plus fréquemment retrouvé dans la nature.

L'homologation de glyphosate, arrivée à expiration en Europe est en cours de renouvellement et une quarantaine d'organisations de défense de la santé et de l'environnement maintiennent une pression à Bruxelles sur la Communauté européenne et viennent de lancer une initiative citoyenne européenne contre cet herbicide.

L'Initiative citoyenne, l'ICE est prévu par le traité européen de Lisbonne et permet d'inviter la Commission européenne de manière formelle à prendre des dispositions législatives dans le domaine vise, à condition de rassembler un million de signatures en moins d'un an.

Alors que la procédure de ré-homologation du Glyphosate était en bonne voie à Bruxelles, cette décision a été mise en cause par celle du CIRC, publiée en mars 2015, de classer ce produit « cancérogène probable pour l'homme ».

Aujourd'hui le temps presse et on se demande si l'ICE aboutira et quels seront ses résultats.

La décision européenne devrait intervenir cet été, après la remise d'une dernière expertise confiée à l'Agence européenne des produits chimiques l'ECHA et qui doit intervenir l'été prochain.

Celle-ci doit arbitre la controverse entre le CIRC, pour qui le glysophate est « cancérigène probable » et l'Autorité européenne de sécurité des aliments, l'EFSA, pour qui il ne l'est pas.

Pour les initiateurs de l'ICE, il s'agit d'obtenir un maximum de signatures dans les semaines à venir, pour avoir une chance de peser sur le processus de décision en cours à Bruxelles.

La décision à prendre en Europe pourrait être influencée par celle attendue aux Etats-Unis, si celle-ci intervient à temps.

Le glysophate est aussi en cours de réévaluation aux Etats-Unis où l'expertise de ce type de substance incombe à l'Environnement Protection Agency, l'EPA.

Or, cette agence est en cours de reprise en main par la nouvelle administration de Donald Trump et on ignore ce qui en sortira et, en tout cas, quand elle aura pris sa décision.

Aux Etats-Unis, les grandes manœuvres ont commencé avant les élections où ceux qui sont pour et ceux qui sont contre ont eu le temps de s'affronter et la bataille ne se joue pas uniquement au plan fédéral.

Compte tenu des intérêts financiers en cause, le glyphosate est actuellement pour les entreprises agrochimiques le désherbant le plus sûr du marché et il est probablement aussi le plus efficace.

La France adhère, avec son plan Ecophyto qui patine, à la différence d'une majorité d'autres Etats européens aux principes défendus par le projet d'ICE, de voir fixé au niveau européen la réduction de l'usage des pesticides.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Faits de sociétés


-------------







A la une
975 lectures - publié le, 28/10/2020 à 16:40:36 - réservé aux abonnés

1113 lectures - publié le, 28/10/2020 à 14:45:54 - réservé aux abonnés

1219 lectures - publié le, 28/10/2020 à 11:30:58 - réservé aux abonnés

1033 lectures - publié le, 28/10/2020 à 09:26:28 - réservé aux abonnés

1224 lectures - publié le, 27/10/2020 à 16:12:34 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2020 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales