Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Notre-Siècle mentions légales
Il y a, actuellement, 67 internautes qui consultent des articles, 92 358 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Souscrire  une mutuelle en ligne mme en ayant des revenus modestes

Souscrire à une mutuelle en ligne même en ayant des revenus modestes

Article lu 4732 fois, depuis sa publication le 12/08/2020 à 10:01:21 (longueur : 3698 caractères)


La Sécurité sociale, telle que nous la connaissons, a été mise en place juste après la Seconde Guerre mondiale, elle prend en charge les frais de santé de l'ensemble de la population, les salariés, les retraités mais aussi les chômeurs.

Si les traitements les plus coûteux sont pris en charge à 100%, tel que les frais lors d'une grossesse, les traitements des longues maladies, pour les visites chez le médecin, généraliste ou spécialiste, la Sécurité sociale ne rembourse pas à 100% et laisse à charge ce que l'on nomme le ticket modérateur.

Le reste à charge, le ticket modérateur, dépend de la différence entre le prix de la consultation et le barème de Sécurité sociale.

C'est ainsi, que dans le sillon de la Sécurité sociale sont nées les Mutuelles, pour prendre en charge tout ou partie du ticket modérateur. Par la suite, les assureurs et caisses de prévoyance ont proposé, à leur tour, des contrats pour couvrir une partie du ticket modérateur. Ce sont les complémentaires santé.

Dans le langage courant, nous appelons « mutuelles » toutes les complémentaires santé, que ce soit des mutuelles, des assureurs ou des caisses de prévoyance.

Aujourd'hui, grâce à internet, il est possible de comprendre, de souscrire, de gérer ses remboursements, 100% en ligne. Plus de perte de temps en devant se déplacer, accessible à tout heure, plus besoin de prendre une demi-journée de RTT pour cela.

Même si cela peut paraître complexe, avec un accès à internet, il est possible de comprendre vos remboursements, pour savoir à quoi s'attendre avant de prendre rendez-vous chez tel médecin plutôt que tel autre.

Si tous les médecins étaient en secteur 1, sans dépassement d'honoraires par rapport au barème de la Sécurité sociale, une mutuelle à 100% suffirait. Actuellement, un médecin -généraliste du secteur 1, sans dépassement, facture 25 euros la consultation.

Sur les 25 euros, 1 euro doit rester à charge pour l'assuré (dans la limite de 50 euros par an), 16,50 euros sont remboursées par la Sécurité sociale, donc le ticket modérateur est de 7,50 euros.

Une mutuelle à 100% remboursera les 7,50%, mais pas au-delà, il faut souscrire un contrat 200% ou plus, mais cela a un coût et il y aura toujours un reste à charge avec certains spécialistes du secteur 2, pratiquant d'importants dépassements d'honoraires.

Aujourd'hui, tous les salariés ont une mutuelle fournie par leur employeur, c'est une obligation légale.

Mais, une importante frange de la population n'a pas de mutuelle, souvent à cause de revenus insuffisants, ce sont principalement les retraités ou les actifs indépendants.

Pourtant, en France, il est possible sous certaines conditions de revenu, de bénéficier de l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS) ou de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C). Tel que résider en France de manière permanente depuis plus de 3 mois et avoir un revenu faible qui est fonction de la composition de son foyer (célibataire, en couple avec ou sans enfants).

On peut utilement consulter l'aide pour les faibles ressources, pour comprendre ce que l'on peut obtenir, sous quelles conditions et bénéficier de quel type de couverture.

Il ne faut pas rester sans mutuelles, une visite médicale chez un spécialiste, avoir besoin de lunettes, faire face à des frais dentaires, … laisse un ticket modérateur très important. Le risque en ayant des revenus modestes, sans mutuelles, est de ne pas avoir les moyens de se faire soigner.



Cliquer ICI pour lire d’autres articles de la rubrique Points de vue


-------------







A la une
1208 lectures - publié le, 24/10/2020 à 11:59:48 - réservé aux abonnés

1240 lectures - publié le, 24/10/2020 à 11:40:50 - réservé aux abonnés

1181 lectures - publié le, 23/10/2020 à 10:03:54 - réservé aux abonnés

1446 lectures - publié le, 23/10/2020 à 07:55:43 - réservé aux abonnés

1791 lectures - publié le, 23/10/2020 à 07:48:29 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner


© 2000/2020 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales