Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Il y a, actuellement, 86 internautes qui consultent des articles, 66 904 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Les seniors devraient diffrer leur dpart  la retraite sans les maintenir dans leur emploi

Les seniors devraient différer leur départ à la retraite sans les maintenir dans leur emploi

Article lu 3842 fois, depuis sa publication le 11/10/2019 à 08:04:03 (longueur : 6251 caractères)


L'âge légal de départ à la retraite n'a plus de sens, car il faut que ceux qui liquident leur retraite aient le nombre de droits suffisants leur permettant de partir avec une pension au taux plein.

En 1946, on a fixé cet âge à 65 ans parce qu'il fallait reconstruire la France, un âge immédiatement contesté par la CGT pour le départ à la retraite des « cols-bleus » qui avaient à cette époque une espérance de vie trop courte à 65 ans pour jouir d'une retraite suffisant longue, après une vie de travail fatigante, notamment dans la métallurgie.

Il a fallu attendre la présidence de François Mitterrand pour avancer l'âge légal de départ à la retraite pour tous de 65 à 60 ans, une décision politique prise à contretemps, pour réduire le nombre de chômeurs parce que, à cause de l'allongement de l'espérance de vie des Français, le régime de base du secteur privé n'était plus finançable.

Les régimes complémentaires, ARRCO et AGIRC étaient obligés de faire appel à des cotisations supplémentaires, pour compenser la perte de cotisations et les pensions à verser plus tôt, les perdants étaient ceux qui partaient à la retraite avec moins de points de retraite à se faire payer, mais ils n'avaient pas le choix, comme quoi rien n'est parfait.

Depuis le régime vieillesse de la Sécurité sociale, géré par la Caisse nationale d'assurance vieillesse, la CNAV est (vous en avez lu 22%, il reste à lire 78%, de cet article.)

...

Cet article est réservée aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège
- Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici

Abonnement en ligne
Abonnement 1 an pour 480 euros ttc, en cliquant ici
Abonnement 1 mois pour 54 euros ttc, en cliquant ici

Retrouvez l’actualité de la semaine, en vous abonnant au magazine RiskAssur-hebdo, envoyé en format PDF en fin de semaine : Abonnement et/ou en savoir plus, en cliquant ici
https://perelafouine.com









A la une
895 lectures - publié le, 14/11/2019 à 15:08:26 - réservé aux abonnés

5363 lectures - publié le, 14/11/2019 à 14:03:50 - réservé aux abonnés

996 lectures - publié le, 14/11/2019 à 09:50:14 - réservé aux abonnés

1044 lectures - publié le, 14/11/2019 à 09:34:47 - gratuit

1070 lectures - publié le, 13/11/2019 à 15:24:00 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner

© 2000/2018 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales