Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Abonnement Privilège Abonnement magazine mag. anciens numéros Commentaires mentions légales
Brèves boutique PèreLaFouine Notre-Siècle Terre-Futur.com
Il y a, actuellement, 196 internautes qui consultent des articles, 201 351 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)


Essayer RiskAssur PRIVILEGE pour seulement 15 euros,
vous donnant acces a l integralite des archives (plus de 35 000 articles) : cliquez ICI



Le mtier militaire, faute de vocations, n

Le métier militaire, faute de vocations, n’attire plus de candidats

Article lu 10907 fois, depuis sa publication le 11/05/2023 à 07:25:26 (longueur : 3362 caractères)


Il y avait des époques où les perspectives offertes par les armées faisaient rêver, permettant de voir des pays lointains. Cependant, ce n’est plus le cas depuis qu’il n’y a plus de colonies et que des techniques innovantes comme l’aviation se sont banalisées avec le développement de l’aviation civile. Les navigants, qui ont gardé les galons, ainsi que la marine, à l’exception des sous-marins nucléaires, sont aujourd’hui en déclin. Quant à l’arme de terre, elle fournissait autrefois l’encadrement des conscrits, mais ce n’est plus le cas. Désormais, seule l’armée professionnelle existe, sans grands débouchés ni perspectives d’avancement, sans guerre.

Alors que l’armée française a du mal à recruter et à fidéliser ses troupes, le chef de l’État a décidé de renforcer les moyens de l’armée avec un programme étalé sur 5 ans, nécessitant plus de 50 milliards d’euros. Ces fonds (vous en avez lu 26%, il reste à lire 74%, de cet article.)



Cet article est réservée aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège

Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici



Abonnement en ligne
Abonnement 12 mois pour 504 euros ttc, en cliquant ici
Abonnement 1 mois pour 56,40 euros ttc, en cliquant ici
Essayer RiskAssur PRIVILEGE pour seulement 15 euros, vous donnant acces a l'integralite des archives (plus de 35 000 articles) : cliquez ICI



Cliquer ICI pour lire d’autres articles
de la rubrique Faits de sociétés











Sommaires de RiskAssur-hebdo


Pour vous abonner
au magazine RiskAssur-hebdo
cliquez ICI

18/07/2024 à 11:01:17
Numéro 802 de RiskAssur-hebdo du vendredi 19 juillet 2024
Edito - Acquisition et évolution de l'état civil (Erik Kauf) Commentaire - Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne (Erik Kauf) Tribune - Optimiser les services bancaires personnalisés à l'ère de l'Open Banking (Christophe ...

11/07/2024 à 11:08:52
Numéro 801 de RiskAssur-hebdo du vendredi 12 juillet 2024
Edito - Les domaines réservés du Président de la République (Erik Kauf) Commentaire - La Russie bloque l'accès à des sites web occidentaux (Erik Kauf) Tribune - Les élections ne provoquent pas de tempête ?nancière, stabilisation en vue (Oliv...

Plus de titres


A la une
948 lectures - publié le, 18/07/2024 à 13:58:44 - réservé aux abonnés

985 lectures - publié le, 18/07/2024 à 13:54:15 - réservé aux abonnés

1616 lectures - publié le, 18/07/2024 à 07:44:00 - réservé aux abonnés

1452 lectures - publié le, 18/07/2024 à 07:40:57 - réservé aux abonnés

1367 lectures - publié le, 18/07/2024 à 07:36:03 - réservé aux abonnés



© 2000/2024 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :02 38 21 30 88
RCS Orléans 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales