Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Faits point accords acquisitions nominations
nouveautés organisation indices Resultats Agenda
Mag. ancien num. Privilège Abonnements Commentaires mentions légales
PèreLaFouine Notre-Siècle Terre-Futur.com
Il y a, actuellement, 114 internautes qui consultent des articles, 164 185 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)


Essayer RiskAssur PRIVILEGE pour seulement 15 euros,
vous donnant acces a l integralite des archives (plus de 35 000 articles) : cliquez ICI



Le mtier militaire, faute de vocations, n

Le métier militaire, faute de vocations, n’attire plus de candidats

Article lu 8649 fois, depuis sa publication le 11/05/2023 à 07:25:26 (longueur : 3362 caractères)


Il y avait des époques où les perspectives offertes par les armées faisaient rêver, permettant de voir des pays lointains. Cependant, ce n’est plus le cas depuis qu’il n’y a plus de colonies et que des techniques innovantes comme l’aviation se sont banalisées avec le développement de l’aviation civile. Les navigants, qui ont gardé les galons, ainsi que la marine, à l’exception des sous-marins nucléaires, sont aujourd’hui en déclin. Quant à l’arme de terre, elle fournissait autrefois l’encadrement des conscrits, mais ce n’est plus le cas. Désormais, seule l’armée professionnelle existe, sans grands débouchés ni perspectives d’avancement, sans guerre.

Alors que l’armée française a du mal à recruter et à fidéliser ses troupes, le chef de l’État a décidé de renforcer les moyens de l’armée avec un programme étalé sur 5 ans, nécessitant plus de 50 milliards d’euros. Ces fonds (vous en avez lu 26%, il reste à lire 74%, de cet article.)



Cet article est réservée aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège

Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici



Abonnement en ligne a RiskAssur-hebdo Privilège
vous donnant accès à l’ensemble des publications en version intégrales (plus de 35 000 articles)

Abonnement 12 mois : cliquez ici
Abonnement 1 mois: cliquez ici
Abonnement d’essai pour seulement 15 euros, : cliquez ICI




Cliquer ICI pour lire d’autres articles
de la rubrique Faits de sociétés











Sommaires de RiskAssur-hebdo


Pour vous abonner
au magazine RiskAssur-hebdo
cliquez ICI

21/09/2023 à 11:08:23
Numéro 762 de RiskAssur-hebdo du vendredi 22 septembre 2023
Edito - L'économie française a tendance à stagner (Erik Kauf) Etude - Suivre et mesurer les efforts du risk management (Pr Jean-Paul Louisot) Commentaire - L'éducation nationale doit s'adapter à la perte de 500 000 élèves en cinq ans (Erik K...

14/09/2023 à 11:29:22
Numéro 761 de Riskassur-hebdo du Vendredi 15 septembre 2023
Edito - Le réchauffement climatique aggrave les risques aléatoires qui perturbent le fonctionnement des entreprises (Erik Kauf) Commentaire - La climatisation, indispensable dans les passoires thermiques, aggrave le réchauffement (Erik Kauf) ...

Plus de titres


A la une
901 lectures - publié le, 25/09/2023 à 07:43:11 - réservé aux abonnés

1473 lectures - publié le, 25/09/2023 à 07:41:01 - réservé aux abonnés

800 lectures - publié le, 25/09/2023 à 07:37:41 - réservé aux abonnés

1462 lectures - publié le, 22/09/2023 à 07:39:23 - réservé aux abonnés

6858 lectures - publié le, 22/09/2023 à 07:30:26 - réservé aux abonnés



© 2000/2023 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :02 38 21 30 88
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales