Actualit, information des Risques, des Assurances et de la Finance. nominations, produits nouveaux, rsultats, classements, accords, acquisitions, cessions, partenariats, implantations, points de vue, conjoncture, ... RiskAssur : votre magazine professionnel des risques et des assurances depuis 1994
Il y a, actuellement, 268 internautes qui consultent des articles, 11 125 pages lues aujourd'hui (depuis minuit)

Ecrire un commentaire

Prparons-nous  aider les aidants

Préparons-nous à aider les aidants

Article lu 11766 fois, depuis sa publication le 18/10/2010 à 09:30:00 (longueur : 4885 caractères)


Aider les aidants, c'est le sens donné à la Journée nationale des aidants, organisés par les pouvoirs publics, programmée le 6 octobre dernier, sous les auspices de la secrétaire d'Etat chargée des Ainés, Nora Berra.
#
La France manque singulièrement de maisons de retraite publics de qualité, alors que les établissements privés sont inaccessibles faute d'un revenu suffisant, à la grande majorité de personnes fragiles, qui ne peuvent plus vivre seules, sans l'assistance d'une tierce personne.
#
Or, les maisons de retraite sont assimilées à des mouroirs qui font peur, ce qui fait que 90% des personnes âgées expriment la volonté de finir leurs vieux jours chez elles et redoutent un placement qui pourrait leur être imposé, si leurs proches ne peuvent pas ou ne peuvent plus les plus s'occuper d'elle.
#
D'ailleurs, on voit des personnes âgées, voire très âgées faire face aux taches de leur vie quotidienne, en bénéficiant de quelques aides matérielles, des heures de ménage, voire la fourniture de repas, obtenues des mairies et de diverses associations.
#
Pour répondre à ces situations, plus de 3,5 millions d'aidants accompagnent au quotidien les personnes âgées, malades ou handicapées, généralement des proches, d'où leur désignation d'aidants familiaux.
#
Pour les aidants, il ne s'agit pas de rendre visite, de temps en temps à un proche malade ou handicapé, mais d'être disponible, en relation avec d'autre aidants et avec des professionnels de santé, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7,en marge de leur vie familiale et souvent professionnelle.
#
Le colloque du 6 octobre était articulé autour de trois thèmes principaux :

*les relations entre les aidants et les professionnels de santé ;

*les aidants et le monde du travail ;

*la vie quotidienne des aidants.
#
Les réponses à apporter pourront, selon les pouvoirs publics prendre la forme d'offres de formation adéquates, pour faire comprendre aux aidants l'étendue de leur mission et pour les aider à la remplir.
#
Les aidants doivent aussi pouvoir bénéficier de structures de répit, pour être déchargés régulièrement, durant un laps de temps suffisant de leurs charges, en sommes des périodes de détente, durant lesquelles ils auront l'assurance que d'autres prendront en charge la personne qu'ils assistent habituellement.
#
Enfin, il s'agit de rendre compatible la mission d'aidant, avec une activité professionnelle en mettant en place des aménagements du temps de travail.
#
Les aidants doivent penser à leur couverture sociale plus particulièrement à la constitution des droits à la retraite, sans perdre de précieux trimestres, qui risquent de leur faire défaut au moment de liquider leurs droits.
#
Les aidants sont, selon les indications fournies par l'assureur mutualiste MACIF, dans 85% des cas un enfant ou le conjoint de la personne à assister.
#
II s'agit le plus souvient d'une femme, âgée en moyenne de 58 ans, sans enfants à charge et souvent confrontés à de graves s problèmes financiers.
#
En effet, selon le sondage Ipsos, réalisé pour la Macif sur la solidarité, il ressort que 3 Français sur 4 ne seraient pas en mesure, financièrement, de prendre en charge un de leurs proches qui tomberait subitement dans un état de totale dépendance physique ou intellectuelle à la suite d'un accident ou d'une maladie.
#
Ce constat rend urgent la mise en place d'une couverture universelle de la dépendance dont on parler depuis des années.
#
On sait déjà que la 5è branche de la Sécurité sociale, destinée à la dépendance, si elle voit le jour , ne couvrira pas plus que l'actuelle aide publique et qu'elle devra être complétée par une assurance obligatoire , à souscrire obligatoirement à partir d'un certain âge et financée pour l'essentiel par l'un prélèvement sur les retraites.
#
Ce besoin nouveau tombe au pire des moments, car les Français ne disposent pas de moyens financier pour y faire face, alors que les problèmes liés à la perte d'autonomie vont concerner de plus en plus de personnes.
#
C'est l'occasion pour RiskAssur de signaler une manifestation qualifiée de manifestation d'envergure par ses organisateurs, la MACIF, la Fédération Nationale de la Mutualité Française, la MATMUT la MNFCT et la SMIP, ouverte à tous et libre d'accès, le 23 novembre -prochain à la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris.
#
Cette manifestation offrira, selon ses organisateurs, toute la journée une tribune aux aidants et aux aidés, qui pourront ainsi exprimer leurs besoins, leurs attentes et croiser leurs points de vue.
#
Elle sera le point d'orgue d'un appel à signature en faveur des aidants sur www.aidantsaides.fr , lancé le 7 octobre.









A la une
1038 lectures - publié le, 26/06/2019 à 15:08:28 - réservé aux abonnés

2681 lectures - publié le, 26/06/2019 à 11:29:36 - réservé aux abonnés

1224 lectures - publié le, 26/06/2019 à 09:50:16 - réservé aux abonnés

1505 lectures - publié le, 25/06/2019 à 15:35:35 - gratuit

1362 lectures - publié le, 25/06/2019 à 11:46:49 - réservé aux abonnés



Recevez, chaque semaine

le magazine RiskAssur-hebdo

Cliquez ICI pour vous abonner

© 2000/2018 par FRANOL Services - riskassur™ est une marque déposée par FRANOL Services / ISSN 1632-3106
Numéro de dépôt 702978 CNIL fait le 1 février 2001
en application de l'article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.
RiskAssur et RiskAssur-hebdo sont des éditions de FRANOL Services - Immeuble Val de Loire - 4 passage de la Râpe - 45000 Orléans - tel :01 55 33 12 55
RCS Paris 339 587 768 - SARL de 7 622,45 € - Gérant : Olivier Kauf
- données légales